Notez des films
Mon AlloCiné
    Lettre à Franco
    Bande-annonce Lettre à Franco
    19 février 2020 / 1h 47min / Drame
    De Alejandro Amenábar
    Avec Karra Elejalde, Eduard Fernández, Santi Prego
    Nationalité espagnol
    Bande-annonce Séances (164)
    Presse
    2,7 18 critiques
    Spectateurs
    3,4 151 notes dont 24 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Espagne, été 1936. Le célèbre écrivain Miguel de Unamuno décide de soutenir publiquement la rébellion militaire avec la conviction qu'elle va rétablir l’ordre. Pendant ce temps, fort de ses succès militaires, le général Francisco Franco prend les rênes de l’insurrection. Alors que les incarcérations d’opposants se multiplient, Miguel de Unamuno se rend compte que l’ascension de Franco au pouvoir est devenue inéluctable.
    Titre original

    Mientras Dure la Guerra

    Distributeur Haut et Court
    Voir les infos techniques
    Année de production 2019
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget -
    Langues Espagnol
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 152596

    Séances

    Bande-annonce

    Lettre à Franco Bande-annonce VO
    Lettre à Franco Bande-annonce VO
    272 058 vues

    Acteurs et actrices

    Karra Elejalde
    Rôle : Miguel
    Eduard Fernández
    Rôle : Millán Astray
    Santi Prego
    Rôle : Franco
    Luis Bermejo
    Rôle : Nicolás
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • 20 Minutes
    • aVoir-aLire.com
    • Le Figaro
    • Le Nouvel Observateur
    • Télérama
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • L'Humanité
    • Positif
    • Télé Loisirs
    • Voici
    • La Croix
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Sud Ouest
    • Le Journal du Dimanche
    • Première
    • Transfuge

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    18 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Vince
    Vince

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 9 critiques

    4,5
    Publiée le 13 février 2020
    Alejandro Amenábar est de retour avec un nouveau film et il a véritablement transformé l'essai. ''Mientras dure la guerra'' relate le début de la guerre civile à Salamanque en juin 1936, ou vit le philosophe et écrivain espagnol Miguel de Unamuno (''Paz en la guerre'', ''Niebla'', ''La tía tula''). Au départ, il soutient publiquement le soulèvement militaire mais alors que le général Franco prend le pouvoir en parallèle et que les ...
    Lire plus
    William Dardeau
    William Dardeau

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 92 critiques

    3,0
    Publiée le 20 février 2020
    Parfois il faut bien prêter attention au titre d'un film. Le titre original de Lettre à Franco est "Mientras dure la guerra", soit "tant que durera la guerre". Il s'agirait d'une phrase finalement supprimée dans un document donnant quasiment tous les pouvoirs en 1936 au général Franco. Celui qui avait exigé la présence de la phrase ne souhaitait pas que Franco soit encore au pouvoir une fois la guerre finie; on sait ce qu'il en advint. ...
    Lire plus
    Drselb
    Drselb

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 20 février 2020
    Très bon film qui nous montre bien l'arrivée de Franco au pouvoir et les hésitations et contradictions du grand écrivain espagnol. Avec les excellents Karra Elejalde et Eduard Fernandez dans les rôles de Miguel de Unamuno et du général Astray. On apprend beaucoup sur cette période moins connue de la guerre d'Espagne.
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 540 abonnés Lire ses 5 477 critiques

    1,5
    Publiée le 3 février 2020
    "Mientras dure la guerra" retrace les derniers mois de Miguel de Unamuno, un célèbre écrivain et philosophe. Cet homme a souvent changé d'opinions et de partis politiques, mais il a toujours dit ce qu'il pensait, et fort. Ancien socialiste, il avait affronté les différents pouvoirs en place, ce qui l'avait poussé à l'exil dans les années 20. En 1936, alors que l'Espagne est déchirée en deux, il se montre hésitant à faire preuve de ...
    Lire plus
    24 Critiques Spectateurs

    Photos

    20 Photos

    Secrets de tournage

    Soutien de la famille de l'écrivain

    Alejandro Amenábar n'a pas cherché à encenser aveuglément la figure d'Unamuno, mais en même temps, il voulait le soutien et la collaboration de sa famille pour mener à bien Lettre à Franco. Le réalisateur se rappelle : "Ils ont lu le scénario et se sont montrés respectueux, malgré la controverse générée. Il y a des points sur lesquels tout le monde ne s’accordent pas : notamment l’épisode du don de 5 000 pesetas à l'insurrection. Pour... Lire plus

    Représenter Franco

    Avec Lettre à Franco, Alejandro Amenábar dresse un portrait inattendu du célèbre général. Le metteur en scène précise : "Le personnage que nous essayons de représenter dans ce film est un Franco rarement vu auparavant, l'homme qui tente secrètement de devenir chef. ,Un personnage a priori lambda, presque inoffensif. Je me demande dans quelle mesure Unamuno et les gens de l'époque savaient quelle était son intention réelle. À mon se... Lire plus

    2 Conseillers

    En écrivant le scénario puis en tournant, Alejandro Amenábar et son équipe avaient un consultant historique et un conseiller militaire (qui était aussi historien). Ces deux fins connaisseurs de la période se disputaient parfois à propos de certains détails, ce qui a paradoxalement nourri le cinéaste.
    5 Secrets de tournage

    Dernières news

    1er jour France : 10 jours sans maman arrive en tête
    NEWS - Box Office
    jeudi 20 février 2020
    La comédie "10 jours sans maman" portée par Franck Dubosc arrive en tête parmi les nouveautés de ce mercredi 19 février avec...
    Lettre à Franco : comment Alejandro Amenábar parle des années noires de l'Espagne [Interview]
    NEWS - Interviews
    mercredi 19 février 2020
    Avec le long métrage "Lettre à Franco", le réalisateur Alejandro Amenábar nous plonge au coeur des années noires de l'Espagne....

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2019, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2019.

    Commentaires

    • demencia
      pourquoi aurait-on été plus encore américain ?? et puis , de toutes manières , je préfère dans ma vie quotidienne une influence américaine plutôt qu'une influence nord-africaine ...Pas toi ?
    • Netsuko T.
      Le rapport avec mon propos ?
    • demencia
      La mentalité et le comportement d'un américain chez nous , sont de loin bien différents de ceux de ...qui on sait .....
    • demencia
      ô combien !!!!!!
    • demencia
      Les pires méthodes algériennes ont aussi été employées envers nos soldats Français ...non ?? Curieusement , on en parle moins ...
    • Netsuko T.
      Çà aurait changé quoi ?On aurait été encore plus américain ?
    • Destal
      J'aurais surtout préféré qu'on ne l'ait jamais eu. Aujourd'hui la France serait bien différente.
    • Netsuko T.
      Si seulement nous n’avions pas abandonner l’Algérie ...
    • JAIMEPASLESNANARS
      ....Ou comment certains intellectuels comprendrons mais un peu tard qu'il est trop tard ...cela me fait penser a ceux qui ont voter pour les << pouvoirs speciaux >> en Algerie ....et pour ceux qui n'ont pas connaissances de cette periode..<< Le 12 mars 1956, la majorité de l’Assemblée nationale, Parti communiste compris, accordait les pouvoirs spéciaux au gouvernement du socialiste Guy Mollet pour poursuivre la guerre en Algérie. Et, dès le 17 mars, Guy Mollet donnait par décret les pleins pouvoirs à l’armée française en Algérie. Celle-ci allait s’en servir en employant les pires méthodes contre la population algérienne et le Front de libération nationale, multipliant massacres et opérations arbitraires et généralisant l’usage de la torture >>.....On a la du copie colle !!!
    • MGM-ranger
      Grand admirateur de Alejandro Amenábar, je ne raterai pour rien au monde ce film.
    Voir les commentaires
    Back to Top