Mon AlloCiné
André Robillard, en compagnie
André Robillard, en compagnie
Date de sortie 14 novembre 2018 (1h 32min)
Avec André Robillard, Alexis Forestier, Jean Oury plus
Genre Documentaire
Nationalité français
Séances (1)
Presse
3,6 5 critiques
Spectateurs
3,01 note
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

En 1964, André Robillard s’est mis à fabriquer des fusils avec des matériaux de récupération, ramassés au hasard de ses promenades dans l’hôpital psychiatrique où il vivait près d'Orléans. Aujourd’hui, à 87 ans, André demeure toujours dans cet hôpital, où il est entré à l’âge de neuf ans il y a 78 ans. Entre temps, il est devenu un artiste internationalement reconnu du champ de l’Art Brut. Lors d’un voyage d’André à l’Hôpital de Saint-Alban, en Lozère, pour présenter une création théâtrale à laquelle il participe, tout se relie enfin : l'Art Brut, la psychiatrie, la Résistance. L'histoire d'André Robillard croise en effet celle de la Psychothérapie Institutionnelle, véritable révolution du regard sur la folie, opérée au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale.
Distributeur Libre Cours
Voir les infos techniques
Année de production 2018
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 2 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 126701

Séances

Les séances par ville

Acteurs et actrices

Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • L'Humanité
  • Libération
  • Télérama
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
5 articles de presse

Photos

Secrets de tournage

Trilogie

Le réalisateur Henri-François Imbert a déjà réalisé deux films sur André Robillard, le 1er en 1993 intitulé Robillard, à coups de fusil, et le deuxième en 2013, André Robillard, en chemin. Il explique : "Les trois films peuvent se voir comme un ensemble, réalisé sur 25 ans, mais ils sont aussi bien sûr indépendants, en ce sens qu’ils proposent chacun un récit, autonome et singulier". Ce troisième film est cependant le premier conçu pour... Lire plus

25 ans plus tard

Le réalisateur revient sur sa relation avec André Robillard qu'il a rencontré en 1993 : "Ma caméra était une des toutes premières à croiser sa route, et je crois que d’une certaine façon, André était en quête de reconnaissance et que mon premier film a conforté sa position d’artiste. Je n’avais pas même abordé la thématique de l’hôpital dans ce premier film, comprenant que ce qui était important pour André, c’était d’être reconnu comme artiste et... Lire plus

Dernières news

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Commentaires

Voir les commentaires
Back to Top