Mon AlloCiné
    Quand les aigles attaquent
    Quand les aigles attaquent
    Date de sortie 12 mars 1969 (2h 38min)
    Avec Richard Burton, Clint Eastwood, Mary Ure plus
    Genres Guerre, Aventure, Action
    Nationalités américain, britannique
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Spectateurs
    3,7 1290 notes dont 123 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    En 1944, des soldats alliés sont parachutés au sud de l'Allemagne menés par un officier britannique, John Smith. Non loin d'une forteresse abritant le quartier général de la Gestapo, ils doivent libérer un général américain. Malheureusement, Smith se rend vite compte, après avoir découvert le cadavre de l'un de ses hommes, que le groupe a été infiltré par un traître...

    Titre original

    Where Eagles Dare

    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1968
    Date de sortie DVD 03/05/2004
    Date de sortie Blu-ray 09/06/2010
    Date de sortie VOD 01/11/2009
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais, Allemand
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 12.08 €
    Quand les aigles attaquent
    Quand les aigles attaquent (Blu-ray)
    neuf à partir de 7.19 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Quand les aigles attaquent Bande-annonce VO 2:12
    Quand les aigles attaquent Bande-annonce VO
    11 480 vues

    Acteurs et actrices

    Richard Burton
    Rôle : Major Jonathan Smith
    Clint Eastwood
    Rôle : Lieutenant Morris Schaffer
    Mary Ure
    Rôle : Mary Elison
    Patrick Wymark
    Rôle : Colonel Wyatt Turner
    Casting complet et équipe technique

    Critiques spectateurs

    eastwoodclint
    Critique positive la plus utile

    par eastwoodclint, le 29/09/2006

    5,0Chef-d'oeuvre
    Le must du must de film de guerre. Réaliser avant l'exellent de l'or pour les braves ce film avec le tandem ...
    Lire la suite
    loserkid
    Critique négative la plus utile

    par loserkid, le 25/08/2012

    0,5Nul
    Film trop long, scénario bidon, dans une epoque historique cinematiquement inintéressante (Seconde Guerre Mondiale), ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    27% (33 critiques)
    41% (50 critiques)
    20% (24 critiques)
    7% (8 critiques)
    6% (7 critiques)
    1% (1 critique)
    Votre avis sur Quand les aigles attaquent ?
    123 Critiques Spectateurs

    Photos

    Dernières news

    Films recommandés
    Un Pont trop loin
    Un Pont trop loin
    De l'or pour les braves
    De l'or pour les braves
    Wyatt Earp
    Wyatt Earp
    Alamo
    Alamo

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1968, Les meilleurs films Guerre, Meilleurs films Guerre en 1968.

    Commentaires

    • Didier V.
      Un très bon film et de très bon acteurs
    • Willow-des-bois
      Un pur chef-d'oeuvre, un des ts meilleurs films avec Eastwood (et Richard Burton, celui qui s'est remarié 14 fois avec feue Elizabeth Taylor), vu 3 fois, mais pas depuis taaaaant d'années, donc siiii ravi qu'il passe ce soir sur France 3.Le ratez pas!
    • Jean-philippe N.
      A ma grande honte, non je ne l'ai pas lu. Cependant, sans chercher à te passer la brosse à reluire plus que nécessaire, je sais que tu as assez de culture cinématographique et autre pour avoir compris le sujet du film. Bien entendu, les suivants sont des nanars! Ce qui ne m'empêche pas de tous les avoir et de les re-re-regarder régulièrement. j'ai quatre "Rocky" (sur six?) qui ne m'ont jamais branchés plus que çà. A la limite, j'ai d'autres films autour de la boxe que j'ai davantage apprécié, y compris celui avec Robert De Niro et Stallone "grudge match" (2013) à cause de ses aspects parodiques et auto-dérisionnels. Ces deux acteurs ayant incarnés des rôles de boxeurs. Le dernier Besson est en effet limite lamentable. Typiquement conçu pour le public US. Un carnage cinématographique...Concernant "Les dix commandements", tu me rassures un peu! Malgré le fait qu'ayant environ 30-35 and de plus que toi, je suis impardonnable! a noter une version plus récente (2010?) que je n'ai pas pu finir car très chiante et un film français à sketchs "le diable et les dix commandements" (1962-N&B) qui n'a rien à voir à part une certaine similitude dans le titre mais qui vaut à cause de son casting. là encore, pas un chef d'œuvre mais un film à découvrir...J'ai encore le dernier "Planète des singes" à recevoir parmi d'autre titres. J'en tremble déjà...PS: il va falloir encore changer de page. Quand je cherche à corriger mes fautes de frappe, c'est de nouveau les bugs à répétitions...
    • Docteur Jivago
      Je ne sais pas si tu as lu, mais c'est ce que je dis dans ma critique de Rambo. A la fois chasse à l'homme et critique de la société américaine qui refusa de se regarder dans le miroir, le film réussi sur les deux tableaux.Après j'ai bien aimé le second aussi. Certes moins subtil et profond et parfois proche du nanar mais c'est quand même efficace et la reconstitution est spectaculaire.Sinon, je suis un peu bizarre j'aurais tendance à préférer Rocky 2 & 3 à Rocky 1 :o (pas vu la suite encore).Mon dieu, j'en ai peur du nouveau Besson. Je vais faire l'impasse (surtout que le dernier est mauvais je trouve). J'ai l'impression de voir des effets clipesque et la grosse musique de fond sur un rythme trop effréné et un propos totalement con.... Et dire que ca va faire du succès....Toujours pas vu aussi les 10 commandements de DeMiles....
    • Jean-philippe N.
      le premier "Rambo" est excellent puisque le fond de l'histoire est le retour d'un vétéran du Viêt-Nam confronté à l'abandon - voire au mépris - de la population américaine. Ce phénomène a réellement existé dans la première moitié des seventies. Il a fallu pas mal de temps avant que les choses évoluent. Les suivants ne sont que des films d'action, donc bourrins. En effet, "Expendables 3" ne mise que sur le casting, c'est presque uniquement un catalogue de vieilles gloires + ou - has-been servant de piédestal à de nouveaux prétendants pour l'instant inconnus. il n'y a que deux séquences d'action, une au début quasi intégralement à base de CGI, l'autre à la fin avec plein de cascades virant au ridicule. Au milieu c'est du bla-bla pas franchement intéressant: "Moi vieux, toi jeune, mais mes cojones sont plus grosses que les tiennes". A peu de choses près... 2014 est l'année "starlette Johanson" avec "Her" ou elle rafle un oscar sans même apparaitre (trop fort!), "Transformer" ou on la voit en combinaison moulante, "Under the skin" ou on la voit à loilpé quoique pas franchement bandante et "Lucy" qui semble suggérer que Dieu serait une femme (en même temps, c'est du Besson!) qui sauvera l'espèce humaine. il y a des plans de carrière qui laissent rêveur...Sinon, j'ai vu "Les dix commandements" de Cecil B. De Mille qui m'avait échappé jusqu'à lors, ce qui est inexplicable. Et injustifiable...
    • Docteur Jivago
      Pour l'instant je ne suis pas près d'en dire du mal ! Mad Max est lui aussi très bon. Sincèrement il y a des films, je ne comprend pas leur réputation. Rambo c'est loin d'être un truc de bourrin patriotique, c'est tout le contraire même...Je verrais pour Expandable 3 mais oui, j'ai l'impression qu'ils ont plus misé sur le casting que sur autre chose. Pas vu Under the Skin mais je l'ai avec moi si un jour il me tente. Je te dirais ca mais ok !
    • Jean-philippe N.
      Les chinois ont les films de kung-fu, les américains les films sur la boxe. Dans les deux cas, on trouve beaucoup de déchets...Pour Conan, Mad Max, Die hard, Rambo, Predator etc, c'était le cœur de ma collection de films en VHS. Impossible d'en dire du mal! Et pourtant... mdr! "Expendables 3" est suffisamment mauvais pour se demander si les fuites n'ont pas étés sciemment provoquées. Histoire de justifier un flop prévisible. Wait and see...A noter un petit film de SF "The signal" (2014) pas si mal vu son budget, surtout face aux grosses prod hollywoodiennes. Il m'a largement plus branché que "Under the skin" qui lui fait un tabac.
    • Docteur Jivago
      Possible mais je ne suis pas très tenté pour l'instant. J'ai eu tellement de déception avec les comédies françaises, passé ou présent, que j'ai tendance à être rebuter. Oui pour "Le Bossu", et je te trouve sympa avec le "bof bof" !! Dommage quand même qu'il ne se soit pas pointé.Ok, je prend note ! Pour "Blue Ruin" j'y vais peut être au ciné ce soir. J'ai vu pour "Expandable 3", je le regarderais peut être pendant les vacances.Sinon en ce moment je me lance dans un cycle de rattrapage des classique made in 80's. J'ai honte de ne jamais avoir vu aucun Rocky, Mad Max, Predator ou Conan le barbare, il faut que je rattrape ca. J'ai commencé avec le très bon Die Hard et la petite déception Rocky.
    • Jean-philippe N.
      La plus drôle est la seconde, mais la version de 1973 permet de voir deux immenses acteurs disparus. çà ne peut pas laisser indifférent. J'ai vu "Le bossu" en avant première à sa sortie, Timsit et Berry n'ont même pas fait l'effort de venir: on les a vus en duplex sur grand écran. Le Havre a beau être un trou perdu, surtout à l'époque, c'était décevant! D'autant que le film est en effet bof bof... Les comédies avec R. Berry qui m'ont bien fait rire sont: "Un grand cri d'amour" (1997) avec J. Balasko, "Une journée de merde" (1998), "Pédale douce" (1996), là aussi avec Timsit, parmi mes préférés. Entendons nous: c'est du cinéma populaire, pas des chefs d'œuvre!toi qui aime les polars noirs, tu pourrais tenter "Brick" (2005) un curieux mélange de Dashiell hamett (le faucon Maltais) et de teen-movie. Légèrement déstabilisant donc sympa. Ainsi que le récent "Blue ruin" trouvable en VOSTFR. Il ne faut pas se fier aux critiques négatives, provenant souvent d'incultes. Pour un film à très petit budget, il est plus que pas mal.sinon, dans les chefs d'œuvre incontournables, il y a "The expendables 3" dispo sur le net en VOSTFR trois semaines avant sa sortie "officielle" en salles...
    • Docteur Jivago
      Le remake de Wilder n'a jamais été réédité en France, j'ai du le voir en V.O. sans sous titre (mais ce n'est pas de l'anglais très développé) et je l'ai trouvé plutôt mauvais, seul Jack Lemmon étant à sauver.Je n'ai vu ni la version de 1973, ni celle de 2008. Pour ce qui est de Berry, je l'ai vu dans peu de film et très rarement (voire jamais sauf si ma mémoire me joue des tours) dans un rôle comique (excepté le bossu avec Timsit mais que j'ai vraiment trouvé nul...).J'ai très bien aimé "Madame de...." de Ophuls (disponible sur youtube s'tu veux), un film qui fait passer par divers sentiments, du rire aux larmes... Et Danielle Darieux est aussi magnifique que talentueuse... c'est dire !
    • Jean-philippe N.
      Je ne crois pas connaitre la version de Wilder, en tout cas je n'en ai aucun souvenir. J'ai par contre les deux versions françaises, celle de 1973 et celle de 2008, avec une légère préférence pour la seconde: Brel et Ventura sont "inattaquables" mais le couple Berry-Timsit fonctionne si bien! Je trouve que Richard Berry est l'un des meilleurs acteurs comiques contemporain (pour ne rester que dans ce registre) son côté "dur-à-cuire pisse-froid" étant d'une efficacité redoutable et Patrick Timsit, quand il s'en donne la peine, également excellent. On peut d'ailleurs se rendre compte de l'indigence des comédies récentes quand on le voit dans "prêt à tout" ou il n'est que l'ombre de lui-même. j'en pleurerais! Dans la série nostalgie, j'ai regardé "Le diable et les dix commandements" (1962-N&B) de Julien Duvivier. Un film à sketchs avec une pléiade d'acteurs et actrices à tomber. Pas un chef d'œuvre, mais à découvrir tout de même. Enfin, j'insiste sur "The fall" d'un esthétisme rare, qui en fait n'est pas produit mais présenté par Fincher et Jonze et réalisé par Tarsem Singh à l'époque ou il n'était pas encore dévoyé par Hollywood. De bien belles images comme on aimerait en voir plus souvent...
    • Jean-philippe N.
      C'est vrai que Stallone à contre emploi, c'est amusant. Cela dit, ce n'est qu'un remake et l'humour "à la française" s'exporte très mal aux USA. Et inversement. Tu penses bien que j'ai vu "Fiston"! J'ai bien aimé mais de là à le conseiller... Et puis Dubosc, j'ai vraiment du mal. Il a beau être également Rouennais, je n'ai pas l'esprit de corps à ce point...
    • Docteur Jivago
      Ouai mais Stallone a la place de De Funès ! C'est vraiment tentant !Je n'évoquerais pas transformer que je n'ai jamais vu (que ce soit le 1,2,3 ou 4) mais oui, Dick Tracy est vraiment bien. Inventif, très bien foutu, marrant... Une belle réussite.Il y a "Fiston" avec le duo Adams/Dubosc sinon qui est dispo !
    • Jean-philippe N.
      Génial n'est pas le mot qui me serait venu à l'esprit, anecdotique, si. Parmi mes derniers films vus, "Dick Tracy" de et avec Warren Beatty, une chouette adaptation datant des 80' d'une BD comics (parce que "Transformer" comme bouse, hein...), "Le gentleman d'Epson" (1962-N&B) Audiard-Gabin, on ne résiste pas! et le très beau "The fall" (2006) produit par David Fincher et Spike Jonze. Une curiosité. Par contre, déçu par le dernier Terry Gilliams "The zero theorem" bien fichu mais un peu creux à mon sens. Je te passe "Divergent" un summum de vacuité débilitante et "Les trois frères, le retour" dispo depuis peu sur le net, ce qui prouve qu'on y trouve tout et n'importe quoi...
    • Docteur Jivago
      Yep, je savais pour "Bobo" après pour les Klapish, je n'y ai guère fait attention et ca ne m'a pas dérangé (plus dans "Les petits mouchoirs" déjà).Si tu veux voir un mauvais film fantastique souvent grotesque, je te conseille "Malpertuis", avec un Orson Welles très cabot sur le coup... Sinon je me suis pris une très grosse claque avec le film italien "Nous nous sommes tant aimé" où l'on suit le destin de trois amis qui se sont rencontrer durant la seconde guerre mondiale, c'est un récit sur la vie, l'amitié, les séparations, les idéaux, passer à l'âge adulte... un film magnifique et mélancolique. Et il y a "Sens Unique", un thriller vraiment bien foutu et l'un des premiers grands rôles de Costner... Vraiment bien foutu.Je prend note et notamment pour le très intriguant "L'embrouille est dans le sac" ! Qui a vraiment l'air génial !
    • Jean-philippe N.
      -Les films de S. Lee étaient excellents à ses débuts, malheureusement ce n'est plus le cas. On pourrait citer Tyler Perry pour ses comédies de moeurs afro-américaines montrant l'évolution de cette population aux USA en ce début de XXIème siècle. Dimension politique en moins. L'intégration serait elle castratrice? A moins que ce ne soit tout bêtement qu'Hollywood est passé par là...-Bobo: BOurgeois BOhème. Les personnages de la trilogie de Klapisch, même si ils semblent vivre dans une certaine précarité, n'ont pas l'air d'en souffrir contrairement à la vraie vie. Par ex. dans le dernier "Casse-tête chinois", ils sont plus ou moins sans le sou mais ils vont et viennent entre la France et les USA comme si l'avion coûtait un ticket de métro et que les visas s'obtenaient d'un coup de baguette magique. J'aimerais avoir cette facilité à voyager et à pouvoir me payer des loyers pareils avec mes revenus...Pour en finir avec Jackie Chan, tu connais "Lady for a day" et son remake "Pocketfull of miracle" de Franck Capra. Et bien ce bon Jackie a fait lui aussi son remake en 1994: "Miracles" (sorti en France sous le titre "Big brother") dans lequel il est scénariste, réalisateur et acteur. Si tu as vu l'une ou l'autre des versions de Capra, celle de Chan pourrait t'amuser. Dans la série des remakes qui font rire, à noter "Oscar" ("L'embrouille est dans le sac") en 1991 par John Landis ou le rôle de Louis De Funès est tenu par... Sylvester Stallone. Comme quoi, le ridicule ne tue pas! Voilà deux pistes de films qui n'ont sûrement pas fait avancer le schmilblick mais qui sont quasi indispensables pour la culture des cinéphiles avertis...
    • Docteur Jivago
      J'ai vu "L'auberge espagnol" et "Les Poupées Russes", j'ai vraiment bien aimé, mais je n'ai pas encore vu le dernier (je ne sais point ce que j'attends). Après, je ne vois pas trop le côté "bobo" (en même temps, j'aurais aussi du mal à le définir, même si j'ai pensé à ce mot en voyant les petits mouchoirs).Oui, Ed Wood est très bon et j'ai bien aimé aussi "Philomenia (comme tu as pu le voir je pense) et comme je le dis souvent, je note des films subjectivement sachant que je ne considère que l'art et l'objectivité sont injoignables, pour ma part je l'ai trouvé bien fait ,captivant et touchant.Je prend note pour "Departures" alors ! De mon côté, j'ai vu le bon "Summer Of Sam" de Spike Lee, un thriller prétexte à une peinture social, imparfait mais dans l'ensemble vraiment sympa. Sinon j'ai été légèrement déçu par "Requiem pour un massacre" qui jouit d'une excellente réputation et que j'ai trouvé un peu trop lourd et répétitif dans sa dénonciation de l'horreur humaine. Même si c'est vrai que c'est sacrément marquant et que c'est un film que l'on n'oublie pas de sitôt !Sinon, je peux te conseiller l'introuvable (sauf DVD) "Ordet", ici aussi intelligent et qui touche tant les athés que les croyants ainsi que "Porco Rosso", un dessin animé aussi touchant que mélancolique et magnifique.
    • Jean-philippe N.
      -Je confirme: j'ai aussitôt cherché, tu penses!-Dans le genre il y a aussi les films de Klapisch: "L'auberge espagnole", "Les poupées russes" et "Casse-tête chinois", une trilogie sur une joyeuse bande à 20, 30 puis 40 ans. Un peu trop bobos à mon goût, mais raisonnablement sympas.-Je vais tenter les deux autres, quoique perso, Bergman c'est pas trop mon truc.- Les deux derniers vus hier soir qui m'ont super bien bottés sont "Ed Wood" que tu connais et le surprenant et original japonais "Departures" (2008) de Yôjirô Takita. Celui-là, je te le conseille chaudement. On lui reproche une fin trop pathos, perso j'ai vu un thème pas si éloigné que dans "Philomena" et qui me touche pour raisons... personnelles. C'est d'ailleurs aussi pour çà que j'ai bien aimé "100% cachemire" de Valérie Lemercier, indépendamment du fait qu'il ait été descendu par la critique "bien-pensante". Pas parce qu'elle est originaire de Dieppe (c'est pas loin de chez moi) ville que je connais car j'y présentais mes chiens à l'expo du dernier dimanche de juillet (des samoyèdes puis des akita-inus) mais parce qu'elle parle d'adoption. J'y peux rien, même si les films ne sont pas trop bons, quand ils parlent de parents perdus, d'enfants trouvés, çà m'émeuh! De Gaule disait des français que c'était des veaux, ben j'en suis un!Blague à part, "Departures" c'est franchement pas mal...
    • Docteur Jivago
      Haha oui, le Lang et Barbe à Papa c'est en DVD :/Je ne partage pas cet amour là ! J'ai vu le Coeur des Hommes, si le 1 passe encore, le deux je l'ai vraiment trouvé nul ! Oui, Philomena est chouette !Deux conseils : Pearl de Joplin et Persona de Bergman ! Très très bon !
    • Jean-philippe N.
      -No problem: c'est pas une course!-Tu comprends pourquoi j'aime bien tous ces films + ou - marrants sur les bandes de trentenaires, quadras, quinquas qui se retrouvent pour échanger leurs regrets! Mon dernier en date est "Le jeu de la vérité" (2013) de Gilles Lellouche qui m'a bien plu jusqu'à la fin toute pourrie qui gâche tout. Reproche que je faisais aussi à "Carnage" de Polansky qui, par ailleurs, m'avait bien éclaté: sur fond de règlement de comptes, çà picolait à donf. De vieux souvenirs...ce qui me fait flipper (ben si: un peu quand même!) c'est que je fantasme (presque) sur les films de septuas, d'octos comme "Quartet" de D. Hoffman, "The best Marigold hotel" (2011) un chouette film, à part çà, avec la talentueuse Judi Dench que j'ai également adoré dans "Philomena" (2013) de S. Frears ou encore "Et si on vivait tous ensemble" (2010) avec P. Richard, G. Bedos, C. Rich, G. Chaplin, J. Fonda, parmi d'autres comme "Le cœur des hommes 1, 2,3" j'en passe... le thème est intarissable puisqu'il s'adresse à chacun d'entre nous un jour ou l'autre.-Je vais chercher tes titres mais j'ai peu d'espoir: mon site préféré est plutôt éclectique dans les choix proposés...
    Voir les commentaires
    Back to Top