Notez des films
Mon AlloCiné
    Un Roi sans divertissement
    Un Roi sans divertissement
    17 mars 2004 / 1h 25min / Drame
    Date de reprise 17 mars 2004
    De François Leterrier
    Avec Charles Vanel, Albert Rémy, Rene Blancard
    Nationalité français
    Spectateurs
    3,1 57 notes dont 12 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    En 1840, Langlois, jeune capitaine de gendarmerie, vient en plein hiver, sur le plateau neigeux de l'Aubrac, pour enquêter sur la disparition d'une jeune fille du village.
    Distributeur -
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 1963
    Date de sortie DVD 06/02/2008
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 17/03/2004
    Langues -
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 25172

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 155.57 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Charles Vanel
    Rôle : Le procureur du Roi
    Albert Rémy
    Rôle : Le maire
    Rene Blancard
    Rôle : Le curé
    Claude Giraud
    Rôle : Capitaine Langlois
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 23 novembre 2008
    Le début accroche plutôt bien, l'ambiance est excellente, l'hiver un village isolé, des images superbes de paysages enneigés et une enquête mystérieuse. Le film peine pourtant à maintenir son intérêt, l'enquête se résume à quelques déductions et surtout la fin est mal emmenée.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 396 abonnés Lire ses 3 268 critiques

    3,5
    Publiée le 3 mai 2014
    Film un peu ésotérique tiré de l’œuvre de Giono qui a écrit lui-même le scénario et dont on apprend dans les bonus qu’il prit beaucoup de liberté avec le roman. Cette enquête sur le rude plateau de l’Aubrac en plein XIXème siècle (1835/1845 ?) nous permet de découvrir les paysages enneigés de cette région inhospitalière. Le rythme est volontairement lent et le héros arrive de nulle part comme souvent Clint Eastwood dans ...
    Lire plus
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    3,5
    Publiée le 24 mars 2012
    J'ai regardé ce long-métrage car mon frère a réalisé sa maîtrise à partir de ce film. Si je vous parle de ma vie c'est plutôt pour vous dire que j'ai pu avoir l'occasion d'en discuter avec quelqu'un qui avait étudié sous tous ces aspects le film de français Leterrier. Car il faut dire que le film est étonnant. Il nous emmène tout d'un coup vers quelque chose qu'on avait pas vu venir. Ce qui semblait être un petit policier bien ...
    Lire plus
    Alexandre-B
    Alexandre-B

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 193 critiques

    1,0
    Publiée le 24 juillet 2010
    Ce film est insupportable.Ca commence avec le générique chanté par Jacques Brel,et il y a de quoi mourir.En plus de la BO atroce, il faut endurer la mise en scène contemplative(alors qu’il n’y a rien à voir),l’absence totale de suspense, la longueur effrayante de la battue au loup qui s’achève platement, l’acteur principal complètement amorphe et l’extrême laideur esthétique de cette adaptation du roman de Giono(qui était ...
    Lire plus
    12 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secrets de tournage

    Adaptation

    Un roi sans divertissement est d'abord un roman de Jean Giono, publié en 1947, et faisant partie des "Chroniques romanesques". Dans le décor majestueux des Alpes, dans les environs de Grenoble, l'auteur retrace les traques d'un loup et d'un tueur en série, que le Capitaine Langlois va tenter de démasquer. Sous les dehors du polar, le livre est avant tout une réflexion métaphysique. C'est Jean Giono lui-même qui signe le scénario du film... Lire plus

    De Saucisse à Clara

    Le passage de l'écrit à l'écran a été une cure de jouvence pour les personnages : ainsi, Clara, prénomée Saucisse dans le roman, n'y est pas âgée de 20 mais de 60 ans ! L'histoire qui se nouait entre elle et Langlois avait d'autant plus de sens qu'ils étaient tous deux âgés -Langlois a en effet 56 ans dans le roman. Mais pour la version cinématographique, Jean Giono a choisi de rajeunir ses personnages, et d'intégrer entre eux une réelle tension... Lire plus

    La voix de Giono

    Très impliqué dans l'adaptation de son livre, Jean Giono s'est offert un rôle très... impressionnant : c'est lui qui prête sa voix aux monologues intérieurs, en voix-off, de l'assassin.
    6 Secrets de tournage

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1963, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1963.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top