Mon AlloCiné
    WarGames
    WarGames
    Date de reprise 27 février 2019 (1h 54min)
    Date de sortie 14 décembre 1983 (1h 54min)
    Avec Matthew Broderick, Dabney Coleman, John Wood plus
    Genres Thriller, Science fiction
    Nationalité américain
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Spectateurs
    3,4 1086 notes dont 80 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    David Lightman est plus intéressé par son ordinateur que par ses études, ce qui ne l'inquiète pas puisqu'il se sait capable de modifier lui-même ses notes en agissant sur l'ordinateur de l'école. Un jour, en cherchant à percer le code d'accès d'un nouveau jeu vidéo, il se branche accidentellement sur l'ordinateur du département de la Défense qui prend au sérieux ce qui n'était au départ qu'un jeu...
    Distributeur Swashbuckler Films
    Récompenses 1 prix et 6 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 1983
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray 19/12/2012
    Date de sortie VOD 18/03/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 27/02/2019
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 57811

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (4.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    WarGames - Édition 30ème anniversaire
    WarGames - Édition 30ème anniversaire (Blu-ray)
    neuf à partir de 11.39 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    WarGames Bande-annonce VO 2:19
    WarGames Bande-annonce VO
    33 047 vues

    Interview, making-of et extrait

    Aviez-vous remarqué ? Wargames 3:50
    Aviez-vous remarqué ? Wargames
    3 941 vues

    Acteurs et actrices

    Matthew Broderick
    Rôle : David Lightman
    Dabney Coleman
    Rôle : Dr. John McKittrick
    John Wood
    Rôle : Dr. Stephen Falken
    Ally Sheedy
    Rôle : Jennifer Katherine Mack
    Casting complet et équipe technique

    Critiques spectateurs

    Yetcha
    Critique positive la plus utile

    par Yetcha, le 24/05/2010

    5,0Chef-d'oeuvre
    J'ai vu ce film à 10 ans et j'avais craqué, découvert ma passion pour l'informatique et découvert Matthew Broderick. ...
    Lire la suite
    Siegel Jane
    Critique négative la plus utile

    par Siegel Jane, le 07/12/2012

    1,0Très mauvais
    Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a avec ce film... Pur thriller des 80's, ce blockbuster typique (quoique concu puis ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    16% (13 critiques)
    43% (34 critiques)
    29% (23 critiques)
    11% (9 critiques)
    1% (1 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur WarGames ?
    80 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    De WarGames au Flic de Beverly Hills

    Avant d’être engagé pour Le Flic de Beverly Hills, Martin Brest avait été renvoyé du tournage de WarGames sur lequel il avait énormément travaillé. Il en repartit avec quelques idées sous le bras, notamment pour la construction du commissariat de Beverly Hills. Celui-ci fut la réplique en miniature d’un décor immense conçu pour WarGames, décor comprenant une zone de transit et un bureau surplombant un centre de contrôles.

    Tiré d'une (improbable) histoire vraie

    En 1979 aux États-Unis, à la suite d'un accident survenu dans une programmation d'ordinateur, les techniciens de la Défense ont cru l'espace de six minutes que des missiles soviétiques se dirigeaient vers le pays.

    Entraînement maison

    Pour les besoins d'une scène, Matthew Broderick s'est entraîné pendant deux mois sur les jeux Galaxian et Galaga grâce à des bornes d'arcade livrées directement chez lui par le studio.
    5 Secrets de tournage

    Dernières news

    Stranger Things : cinéma, sport, politique... que s'est-il passé en 1983, année de la saison 1 ?
    NEWS - Tops | Flops
    jeudi 1 novembre 2018
    Cinéma, séries, musique, sport, économie, politique... Découvrez ce qu'il s'est passé en 1983, année au cours de laquelle...
    Solo, Superman, Le 13e guerrier... : ces réalisateurs virés du tournage de leur film
    NEWS - Culture ciné
    jeudi 24 mai 2018
    A l'instar de Phil Lord et Christopher Miller, évincés du tournage de "Solo: A Star Wars Story", actuellement en salles,...
    9 news sur ce film
    Films recommandés
    Conan le barbare
    Conan le barbare
    Starman
    Starman
    Outrages
    Outrages
    Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin
    Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1983, Les meilleurs films Thriller, Meilleurs films Thriller en 1983.

    Commentaires

    • Bruno Neumann
      Étonnant, le plaisir de revoir ce film, la guerre froide menaçait. Cependant l'ambiance de ce film prête à une certaine nostalgie...
    • Henri Mesquida
      Qu’est-ce que ça peut bien donner la version tean-movie 80’s de SF trente ans après les faits ?La belle surprise, c’est que ça se tient plutôt bien, le mélange est assez digeste, avec un Mathew Broderick toujours aussi à l’aise en adolescent représentatif gentiment beuzenot mais à qui il ne faut pas chercher les morpions dans la tête, quelques scènes inutiles ou à rallonges qu’on oublie vite mais surtout un vrai chouette suspense qui se tient agréablement jusqu’au bout…Nous ne sommes plus à l’époque des missiles de Cuba mais la guerre froide est encore bien présente nous rappelle gentiment le portrait de Reagan fiché je ne sais où, et ça marche une fois de plus, avec toute une tension de salle de commandement, des petits bidules qui clignotent, des militaires bougons et demeurés, des scientifiques hystériques et demeurés, que du bonheur…Nous sommes juste après Tron, c’est la préhistoire du héros hacker qui passe son temps sur les bornes d’arcade, c’est mignon comme tout, je ne comprends déjà rien et ça explique probablement que j’ai abandonné l’idée dès ce moment-là mais on reste dans la bidouille électronique, ce qui est quand même le niveau du dessus, avec un petit côté tactile qui entraîne l’adhésion plus facilement que des lignes de codes…Je ne sais pas du coup comment un gosse d’aujourd’hui peut percevoir une vision informatique aussi éloigné de ce qui fait son quotidien, mais l’essentiel est ailleurs, le grand avantage des films des 80’s sur les décennies qui vont suivre, c’est qu’on a encore le droit parfois à des réalisateurs qui savent filmer normalement, à des monteurs sobres, à des scénaristes qui font des pauses entre chaque intraveineuse et c’est très reposant…Ici, John Badham remplace Martin Brest pour notre plus grand bonheur et même si le réalisateur de la Fièvre du samedi soir s’est un peu noyé dans la comédie policière dans la décennie prodigieuse qui s’ouvre, c’est toujours avec un minimum de métier bienvenu qui permet de profiter pleinement du machin en court.Efficace, plus malin qu’il n’y parait, touchant parfois, le film arrive plutôt bien à faire oublier ses grosses maladresses dans le charme des téléphones dévissés et des tiroirs forcés, histoire de ne pas gâcher les enjeux plus sérieux qui se cachent derrière, et franchement, ça a tellement l’air de n’être plus possible aujourd’hui que ça incite à la générosité…
    • ennis delmar
      oui, mais en bref je trouve ce film très original contrairement aux m........de maintenant sans aucune trouvaille tres pauvres..........je le revois ce soir apres PLUS JAMAIS..........je m'en regale d'avance
    • dino Velvet.
      film trés original contrairement a cette epoque qui se contente avec un poil dans la main de reprendre de vieux films...AUCUNE innovation
    • zvock083
      Le film a pas si mal vieilli je trouve bien sur les bécanes comme ils le disent si bien dans le film ne sont plus d'actualité depuis bien longtemps mais pour le reste c'est pas mal. L'histoire est bien même si ça manque de rebondissements par contre j'adhère au thème sur le piratage et l'informatique ça fait plaisir de voir ce qui se faisait à l'époque. 2,5/5
    • Siegel Jane
      non. c'est non, c'est tout.
    • Vie Russe Six
      1983, une époque lointaine où internet n'était une réalité tangible que pour une poignet de scientifiques et quelques militaires.
    • Mirko Rizzari
      C'est peut-être parce que j'ai du le regarder une bonne dizaine de fois quand j'étais gamin mais les voix françaises ne me choquent pas, j'y suis habitué... d'ailleurs, en le regardant 20 ans plus tard, je me souviens tjrs des répliques et de leur voix... :) Ensuite, évidemment qu'il a vieilli... mais mal vieilli ? Je ne crois pas... Tron a bcp + mal vieilli... C'est peut-être la nostalgie de mon tout premier ordinateur, de mon premier lecteur de disquettes 5"1/4... des premiers programmes que j'ai développé en QBASIC sous MS-DOS 5.0 où je m'imaginais en train de pirater mes notes à l'école en me connectant à l'aide de mon tout premier modem (un 14,4k ... xD) ... quoi qu'il en soit, je suis en train de le revoir en ce moment même et je passe un bon moment... :)
    • villejuifswan
      le film a mal vieilli...les ordinateur du film pesaient chacun 50 tonnes...eh oui epoque des dinosaures....mais l'idée de depart est tres bonne...
    • Auditore
      Très bon film de science-fiction qui possède toutefois quelques ratés dont celui d'avoir des voix françaises des personnages qui sont atrocement horribles (il est donc peut-être préférable de le voir en VOSTFR) ! Pour le reste, ce film que l'on pourrait désormais catégoriser de "old school" reste très sympa dans son genre. Nous suivons ainsi les mésaventures de deux jeunes ados qui n'avaient d'autres ambitions que de s'amuser dans un monde plus adulte. Ce film se croise davantage avec l'histoire du Docteur Folamour mais avec une trame plus "accessible" pour les 12-16 ans.
    Voir les commentaires
    Back to Top