Notez des films
Mon AlloCiné
    Tatami
    Tatami
    Date de sortie 24 septembre 2003 (1h 03min)
    Avec David Douillet, Stéphane Traineau, Larbi Benboudaoud
    Genre Documentaire
    Nationalité français
    L'extrait
    Presse
    3,0 2 critiques
    Spectateurs
    2,8 2 notes
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Au sein de l'équipe de France de judo, qui accepte pour la première fois une caméra, Larbi Benboudaoud, le grand favori, prépare les prochains championnats du monde. Chaque jour, il affûte son corps et son esprit pour le combat. Va-t-il conserver son titre ?
    Distributeur Les Films du Paradoxe
    Voir les infos techniques
    Année de production 2003
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Acteurs et actrices

    David Douillet
    Rôle : lui-même
    Stéphane Traineau
    Rôle : lui-même
    Larbi Benboudaoud
    Rôle : lui-même
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Première
    • Studio Magazine

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    2 articles de presse

    Photos

    Secrets de tournage

    Une première

    Comparé aux Yeux dans les bleus ou encore au récent Etre et avoir réalisé par Nicolas Philibert, le sujet de Tatami n'en reste pas moins un documentaire très original. C'est d'ailleurs la toute première fois qu'une caméra a pu s'immiscer dans la préparation de l'équipe de France de judo.

    Strip-tease

    Le documentaire Tatami possède la particularité, à la manière de l'émission Striptease diffusée sur les télévisions belges et française, d'être dépouillé de tout commentaire et de tout entretien avec les sportifs. La réalisatrice Camille de Casabianca raconte:"J'ai voulu être une petite souris. Pour cette raison, j'ai refusé que les judokas s'adresse à la caméra et j'ai résisté à mon envie d'intervenir."

    Une leçon d'humanité

    Dans un entretien accordé au quotidien L'Humanité paru le 15 mai 2003, Camille de Casabianca explique ce qui l'a touchée dans le judo mais aussi dans les sportifs qu'elle a filmés:"Je pense qu'il (le judo) permet d'exprimer des valeurs morales sans passer par les mots. Dans le judo, l'une de ces valeurs est le contact. On va au contact de quelqu'un. Alors que dans la société actuelle, on ne se touche pas, et que le contact est vécu comme une... Lire plus
    6 Secrets de tournage

    Dernières news

    1ères séances : "Hero" prend les devants
    NEWS - Box Office
    mercredi 24 septembre 2003

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2003, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2003.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top