Mon AlloCiné
    La Femme de Seisaku
    La Femme de Seisaku
    Date de sortie 4 août 2004 (1h 33min)
    Avec Yuzo Hayakawa, Mikio Narita, Taiji Tonoyama plus
    Genres Drame, Romance, Guerre
    Nationalité japonais
    Le teaser
    Presse
    4,9 8 critiques
    Spectateurs
    3,7 31 notes dont 8 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    A la veille de la guerre russo-japonaise, pour échapper à la misère, une jeune femme devient la concubine d'un vieillard. Lorsque celui-ci décède, elle se met en ménage avec un jeune homme.
    Titre original

    Seisaku no tsuma

    Distributeur Zootrope Films
    Voir les infos techniques
    Année de production 1965
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Budget -
    Langues Japonais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 111072

    Bande-annonce

    La Femme de Seisaku Teaser VF 1:00
    La Femme de Seisaku Teaser VF
    10 168 vues

    Acteurs et actrices

    Yuzo Hayakawa
    Rôle : Sergent
    Mikio Narita
    Rôle : Député
    Taiji Tonoyama
    Rôle : le vieillard
    Takahiro Tamura
    Rôle : Seisaku
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Ciné Live
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • L'Humanité
    • Libération
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    8 articles de presse

    Critiques spectateurs

    NiamorZwolf
    Critique positive la plus utile

    par NiamorZwolf, le 18/06/2012

    5,0Chef-d'oeuvre
    Seisaku no Tsuma (la Femme de Seisaku) laisse une impression forte. La quête du bonheur de deux êtres brisés par le ...
    Lire la suite
    stillpop
    Critique négative la plus utile

    par stillpop, le 13/12/2011

    3,5Bien
    Quelle claque au niveau des cadrages en noir et blanc. Seuls certains films russes ou quelques Orson Welles ont fait ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    50% (4 critiques)
    38% (3 critiques)
    13% (1 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur La Femme de Seisaku ?
    8 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    L'adaptation d'un roman

    La Femme de Seisaku est l'adaptation cinématographique du roman homonyme écrit par Genjiro Yoshida et publié en 1965.

    Wakao, star nippone

    L'actrice Ayako Wakao, héroïne de La Femme de Seisaku, fut particulièrement populaire dans le Japon des années 50 et 60. Révélée en 1953 dans Les Musiciens de Gion du cinéaste Kenji Mizoguchi, qu'elle retrouvera trois ans plus tard pour La Rue de la honte (1956), Ayako Wakao possède une carrière riche d'une centaine de longs-métrages, dont une majeure partie de drames.

    Une riche collaboration

    La Femme de Seisaku marque l'une des nombreuses collaborations entre le réalisateur Yasuzo Masumura et l'actrice Ayako Wakao. Ils se retrouvèrent sur une vingtaine de longs métrages parmi lesquels Le mari etait la (1964), Svastika (1964) et L' Ange rouge (1966), l'un des seuls films du cinéaste japonais à avoir bénéficié d'une distribution française.
    4 Secrets de tournage

    Dernières news

    1ères séances : vive le roi !
    NEWS - Box Office
    mercredi 4 août 2004
    Films recommandés
    En présence d'un clown
    En présence d'un clown
    Les Amants crucifiés
    Les Amants crucifiés
    Avoir 20 ans dans les Aurès
    Avoir 20 ans dans les Aurès
    Les Deux orphelines
    Les Deux orphelines

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1965, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1965.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top