Mon AlloCiné
Les Hommes le dimanche
facebookTweet
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Les Hommes le dimanche
Date de sortie 1930 (1h 14min)
Avec Erwin Splettstosser, Wolfgang von Waltershausen, Christel Ehlers plus
Genre Documentaire
Nationalité allemand
Spectateurs
3,516 notes dont 4 critiques
Ma note :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Voir les notes de mes amis  ?

Synopsis et détails

Le week-end berlinois de cinq jeunes gens de condition modeste. Un des derniers films muets allemands et la premiere mise en scène de Robert Siodmak.
Titre original

Menschen am Sonntag

Distributeur Tamasa Distribution
Voir les infos techniques
Année de production 1929
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 1 anecdote
Budget -
Langues Allemand
Format production 35 mm
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection 1.33 : 1
N° de Visa -

Acteurs et actrices

Erwin Splettstosser
Erwin Splettstosser
Rôle : Un chauffeur de Taxi
Wolfgang von Waltershausen
Wolfgang von Waltershausen
Rôle : Un vendeur de vin
Christel Ehlers
Christel Ehlers
Rôle : Christl
Brigitte Borchert
Brigitte Borchert
Rôle : Une vendeuse de disques
Casting complet et équipe technique

Critiques spectateurs

QuelquesFilms.com
Critique positive la plus utile

par QuelquesFilms.com, le 19/09/2013

3,5Bien

À l'opposé de l'expressionnisme allemand de l'époque, ce film muet constitue une sorte de manifeste pour un cinéma sans artifice... Lire la suite

Plume231
Critique négative la plus utile

par Plume231, le 12/01/2012

3,0Pas mal

La Nouvelle Vague trente ans avant la Nouvelle Vague sauf qu'on n'est pas en France mais en Allemagne, le Néoréalisme quinze... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
0% (0 critique)
25% (1 critique)
75% (3 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
4 Critiques Spectateurs
Votre avis sur Les Hommes le dimanche ?

Photos

Secret de tournage

Des débutants prestigieux

Film de copains, tourné sans plan de travail et avec des arrêts conséquents, Les hommes le dimanche a été réalisé par toute une équipe prestigieuse de débutants (Robert Siodmak, Edgar G.Ulmer, Billy Wilder),Curt Siodmak), mais lorsque l'argent d'une vraie production arriva, c'est Robert Siodmak qui prit les choses en main et termina le tournage. Le scénario est basé d'après une idée de Wilder (aussi auteur de plusieurs séquences du film), le rest... Lire plus

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1929, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 1929.

Commentaires

  • Nelly M.

    Découvert au Cycle Univerciné allemand de novembre 2010 à Nantes. Aucun personnage acteur de métier : ils jouent leur propre rôle un dimanche. Cela donne une idée de la foule des années Vingt en Allemagne, la décontraction que le beau temps procure, que ce soit au travail, dans les logements étroits ou en route pour les espaces de détente... On leur emboîte le pas, trop heureux d'avoir accès à aussi miraculeux... Car c'est en tous points charmant, axé sur ces petits riens qui font le prix des années d'innocence... Le reflet d'une accalmie entre deux guerres et celui de l'éternelle jeunesse. Impossible de se sentir dépaysé avec ces coupes de cheveux féminines dégageant la nuque, (revenues à la mode dans les années 2000), ces petites robes d'été pressées de se frotter au premier coq qui plaît alors que léger, si léger : les parades amoureuses, les petites alarmes du coeur à la moindre concurrence, la complicité ou le crêpage de chignon, les non-dits du couple déjà dans la routine... Tout cela défile, délicieux autant que fugace, attendrissants ou qui font pouffer (scène de la chenille à une terrasse de café, du bain espiègle, des territoires de séduction, du pédalo à quatre, ah, ce pédalo, l'aubaine de repêcher une pagaie et prévoir une nouvelle rencontre ! A se demander comment cette bande de copains cinéastes s'y est prise avec des non professionnels pour immortaliser autant de grâce alors qu'il y aurait eu des heurts pendant le tournage et des fâcheries après. Muet, sans musique aucune, les mouches volent dans la salle, la magie opère... On sort de cette immersion naturaliste le sourire aux lèvres pour un bon moment.

Voir les commentaires
Back to Top