maxou599  

Membre depuis 2893 jours | Dernière activité : 06/03/2019

Suivre son activité
Les Noces rebelles

Critique de Les Noces rebelles - par maxou599

   4 - Très bien
Ah là là, il est bien loin l’époque ou le jeune Léonardo Dicaprio et la passionnée Kate Winslet naviguaient au gré du vent sur le fameux "Titanic" de James Cameron, en vivant une passion forte qui traverse les âges malgré tout les drames et les obstacles qui se mettront sur leurs chemins. Aujourd’hui, les voilà de nouveau réunis en couple mariés mais dans un quotidien banal qui ne les comble pas, et on prend un énorme plaisir à les voir s’engueuler tellement l’alchimie entre ces deux acteurs est surprenant. Je ne vais pas faire une critique longue pour une fois, parce que parfois il suffit d’être bref pour exprimer son opinion, surtout que j’en ais déjà dis beaucoup auparavant sur Kate Winslet et Léonardo Dicaprio, ils font partis de mes acteurs préférés et ils ne me déçoivent pas. Et bon dieu, qu’est-ce que c’est croustillant et intense Spoiler : de les voir s’engueuler comme des malades durant les scènes de ménages, notamment lorsqu'ils explosent littéralement vers la fin du film on croirait presque qu’ils sont mariés dans la vraie vie ! L’histoire en elle-même tiré du roman de Richard Yates est bonne (encore un roman qu'il faudra que je lise), le schéma narratif est bien ficelé, elle remet bien en question l’idée des rêves et des ambitions d’un couple qui s’est perdu dans un quotidien qu’ils ne désiraient pas à la base, à tel point qu’ils sont devenus des gens ordinaires qui n’ont jamais pu réaliser leurs rêves. La musique de Thomas Newman est correct mais le thème principal est un peu trop souvent répété à mon sens et ça en devient lassant, je trouvais même que ça manquait d’émotion pour un film comme celui-là, la mise en scène fonctionne bien, en gros pour mon deuxième film de Sam Mendes après l’excellent film sur James Bond "Skyfall", le réalisateur me satisfait une fois de plus, à voir si vous êtes au moins fan de Dicaprio ou de Winslet.