Dex et le cinéma  

Membre depuis 1873 jours | Dernière activité : 21/08/2017

Suivre son activité
Mommy

Critique de Mommy - par Dex et le cinéma

   4 - Très bien
Rarement les notions d'objectivité et de subjectivité se sont aussi bien cristallisées autour d'une œuvre. Parler de Mommy est, en ce qui me concerne, un travail complexe. Dire que je n'ai pas aimé le nouveau Dolan serait un mensonge ignoble, mais clamer que je l'ai adoré le serait également. Disons simplement que c'est un film qui ne m'a pas parlé. Je ne me suis pas senti proche de ces personnages pourtant magnifique de complexité. Simplement parce qu'ils leur manquent une âme. Une âme cinématographique, un concept inventé sur le moment pour écrire cette critique, est l'idée que la construction d'un personnage est tellement poussée, que celui-ci devient réel, ou du moins, qu'il semble l'être. Et lorsque j'observe ce spectacle plein de lyrisme qu'est Mommy, je ne retrouve pas cette touche de réalité, qui m'avait tant impressionné dans ses films précédents. Parce que Mommy est un poème. Un poème grandiose emplit de violence, et une réussite totale d'un point de vue cinématographique. La réalisation de Dolan est sublime, et tous ses partis pris artistiques servent son œuvre de manière époustouflante. Les acteur ne sont pas en reste et délivrent une performance réellement impressionnante, en totale adéquation avec le génie de ce jeune réalisateur. Vous le voyez bien, Mommy est objectivement un excellent film. Un magnifique poème sur l'amour conflictuel d'une mère et de son fils, mais là est mon problème. C'est un poème. Et les personnages d'un poème, n'arriveront jamais à me captiver, car ils finissent forcément par devenir de simples instruments, au service des mots de l'auteur. Votre poème reste tout de même grandiose Mr Dolan.