L'Otaku Sensei  

Membre depuis 1815 jours | Dernière activité : 17/06/2019

Suivre son activité
Summer Wars

Critique de Summer Wars - par L'Otaku Sensei

   4 - Très bien
Summer Wars, cinquième film de Mamoru Hosoda et le 3ème que je visionne après Les enfants loups Ame & Yuki et la traversée du temps est pour ma part une très chouette surprise. Sorti chez nous en 2010, le film nous raconte l'histoire de Kenji, jeune adolescent doué en maths appartenant à une communauté virtuelle, "Oz" qui, se retrouve embarqué par son amie Natsuki à une grande fête de famille chez cette dernière en jouant par dessus le marché le rôle du petit ami afin de satisfaire les attentes de cette famille assez originale. Mais la fête se voit écourtée au moment ou une terrible menace commence à semer le chao dans le monde virtuel, une menace dont les conséquences pourraient bien dépasser les frontières du simple jeu vidéo. Seul les vrais geeks ont alors une chance de vaincre le mal...voilà à peu près pour le pitch globale. Ce dessin animé est assez originale dans le genre car il mélange la 2D à la 3D et nous plonge littéralement dans 2 univers différents. D'un côté on a la réalité et de l'autre le virtuel et les deux s'entremêlent bien. On est un peu pris de court au début car une fois l'univers d'Oz présenté, on adandonne tout ça au profit du cadre d'une comédie axée sur une fête de famille mais une fois le décor de l'intrigue posé on entre vite dans le vif du sujet. A première vue l'histoire nous paraît assez complexe mais cette complexité est absolument captivante ! Tous les geeks se retrouveront sans mal dans ce film qui met bien en scène la vie numérique Spoiler : la présentation de l'univers au début avec ses multiples possibilités de jeu fait très docufiction et Hosoda ne se contente pas de le mettre en valeur mais dénonce d'une manière ingénieuse les dangers d'internet et la mise en garde sous les traits d'un dessin animé passe bien (je pense que c'est un bon moyen de mettre en garde les jeunes adolescents) et les quelques touches d'humour due au caractère originale de la famille de Natsuki rajoute une petite dose de fun sans pour autant (selon moi) gâcher le message véhiculé. Pour parler franchement des persos, ils ne sont pas en eux même très approfondis et servent plus de background humoristique au récit qu'autre chose mais je pense sincèrement que c'est voulu et que dans ce genre defilm ce n'est pas ça le plus important, néanmoins ils sont sympathiques et c'est suffisant. "Les" intrigues s'entremêlent bien (la fête de famille/le conflit sur le réseaux), aucun des deux ne prend le pas sur l'autre. Au niveau de l'univers d'Oz qui est quand même LE point central du film...j'ai bien aimé mais j'aurais préféré un peu plus de décors (limite comme un jeu de plate forme^^), il est très coloré (à tel point que des fois ça pique un peu les yeux !) avec plein de structures volantes, de petites bêbêtes trop kawaii <3 et des avatars stylés. En fait le monde de ce D.A me fait beaucoup penser à la série française Code Lyoko (un monde virtuel avec un programme doué de raison du nom de XANA qui veut détruire le monde réel), rajoutez Pokémon et Mortal combat dans l'addition (à la sauce Nippone) et ça donne Oz !^^ on a en prime une belle leçon sur la famille bien que moins marquante que l'autre. Bien sur on a aussi droit à un peu d'action avec des combats titanesques entres les avatars bien badasses (à coup sur le réalisateur est un fan de jeux vidéo) ! Encore une fois Hosoda m'a bien fait plaisir avec ce film et la critique qui y est menée est pertinente. Entre réel et jeux vidéo, un petit voyage très sympa 4/5.