Notez des films
Mon AlloCiné
    Helen Hayes
    Commentaires
    • Plume231
      La Soeur blanche (1933) de Victor Fleming [img]http://www.encyclocine.com/fil...[/img] Synopsis : Angela Chiaramonte, la fille d'un prince italien, est promise à un riche banquier plus âgé qu'elle, Ernesto Traversi. Le hasard place plusieurs fois sur sa route un séduisant soldat, Giovanni Severi. Un léger flirt s'engage. Puis Angela, rappelée à ses devoirs par sa conscience, adresse à Giovanni une lettre lui signifiant qu'elle ne veut plus le voir. Giovanni la comprend entre les lignes. Lors d'un bal, il force la porte du prince et contraint Angela à lui avouer son amour. Outré, le prince chasse Giovanni, Angela prend son parti, fuit avec lui, son père la suit et meurt dans un accident d'automobile. Angela est effondrée. En outre, la guerre ne tarde pas à éclater... [img]http://www.notrecinema.com/ima...[/img] Critique : Victor Fleming n'était pas très à l'aise avec les scènes intimistes, et cela se voit et ceux malgré le talent d'Helen Hayes et de Clark Gable. Ce qui aurait pu être un mélodrame déchirant est en fait un film plutôt raté. Avec un Mervyn LeRoy ou un John M. Stahl, on aurait certainement eu droit à quelque chose de grandiose. Par contre, il est totalement à l'aise pour ce qui est des quelques scènes d'action. L'évasion "à la Edmond Dantès" est particulièrement réussi et est très intense. Enfin malgré ses quelques qualités, on est encore passé à côté d'un potentiel chef d'oeuvre. Note : 8/20 (***)
    • Plume231
      La Soeur blanche (1933) de Victor Fleming [img]http://www.encyclocine.com/fil...[/img] Synopsis : Angela Chiaramonte, la fille d'un prince italien, est promise à un riche banquier plus âgé qu'elle, Ernesto Traversi. Le hasard place plusieurs fois sur sa route un séduisant soldat, Giovanni Severi. Un léger flirt s'engage. Puis Angela, rappelée à ses devoirs par sa conscience, adresse à Giovanni une lettre lui signifiant qu'elle ne veut plus le voir. Giovanni la comprend entre les lignes. Lors d'un bal, il force la porte du prince et contraint Angela à lui avouer son amour. Outré, le prince chasse Giovanni, Angela prend son parti, fuit avec lui, son père la suit et meurt dans un accident d'automobile. Angela est effondrée. En outre, la guerre ne tarde pas à éclater... [img]http://www.notrecinema.com/ima...[/img] Critique : Victor Fleming n'était pas très à l'aise avec les scènes intimistes, et cela se voit et ceux malgré le talent d'Helen Hayes et de Clark Gable. Ce qui aurait pu être un mélodrame déchirant est en fait un film plutôt raté. Avec un Mervyn LeRoy ou un John M. Stahl, on aurait certainement eu droit à quelque chose de grandiose. Par contre, il est totalement à l'aise pour ce qui est des quelques scènes d'action. L'évasion "à la Edmond Dantès" est particulièrement réussi et est très intense. Enfin malgré ses quelques qualités, on est encore passé à côté d'un potentiel chef d'oeuvre. Note : 8/20 (***)
    • Plume231
      test
    Voir les commentaires
    Back to Top