Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Oscar Homolka

Acteur

Année Titre Rôle Note spectateurs
1975 Kojak - Saison 3
Episode 16
Père Dimitrius
2,8
1974 Top Secret général Golitsyn
2,8
1969 La Folle de Chaillot le commissaire
2,6
1967 The Happening Sam
2,8
1967 Un cerveau d'un milliard de dollars Colonel Stok
3,2
1966 Mes funérailles à Berlin Colonel Stok
3,1
1964 Les Drakkars Krok
3,0
1962 Garçonnière pour quatre D Prokosch
2,8
1962 Les Amours enchantées Le duc
3,3
1961 Mr. Sardonicus -
3,0
1958 La Clé Van Dam
3,0
1958 La Tempête Savelic
2,8
1957 L'Adieu aux armes Dr. Emerich
3,2
1956 Guerre et paix General. Kutuzov
3,9
1955 7 ans de réflexion Dr. Brubaker
3,7
1954 Prisoner of War Col. Nikita I. Biroshilov
3,0
1953 The House of the arrow Inspecteur Hanaud -
1950 La Tour blanche Andreas
2,9
1948 Tendresse Oncle Chris
3,0
1947 Légitime défense Desius Heiss -
1943 Mission à Moscou Maxim Litvinov
3,0
1941 Boule de feu professeur Gurkakoff
3,8
1941 La proie du mort Dr. Rameau
3,5
1940 Camarade X Commissaire Vassiliev
3,0
1940 La Maison des 7 péchés Antro
3,2
Commentaires
  • Plume231
    Un Cerveau d'un milliard de dollars (1967) de Ken Russell [img]http://www.mauvais-genres.com/...[/img] Synopsis : Harry Palmer se retrouve mêlé à un complot visant à renverser le communisme avec l'aide d'un superordinateur. [img]http://4.bp.blogspot.com/_FpEm...[/img] Critique : Troisième volet des aventures de ce cher Harry Palmer que je n'ai pas pu m'empêcher de regarder avec un très gros pincement au coeur puisque c'est la dernière fois qu'il était donné de pouvoir admirer la très grande beauté de la plus belle actrice frenchy de tous les temps selon moi ainsi que ma comédienne française favorite, partie beaucoup beaucoup beaucoup trop tôt... Mais pour en revenir à notre héros, j'avais beaucoup aimé le premier volet délicieusement décalé mais par contre le second m'avait déçu car il flirtait trop avec le classisme. Donc c'est rassuré que j'ai abordé ce troisième film car il y a rien de plus antonymique que le nom propre de "Ken Russell" et l'adjectif "classique". Et de ce point de vue-là le cinéaste ne déçoit pas du tout, il se lâche et c'est franchement jouissif ; se permettant même de donner tout simplement le meilleur volet de la série. Et si Michael Caine est toujours aussi charismatique et délicieusement cynique, il laisse ici la part belle à ses partenaires. Françoise Dorléac, d'une beauté vraiment à couper le souffle, est pétillante et piquante (comme d'ailleurs elle le démontre très bien dans une scène !!!) dans le rôle d'une agent double qui a oublié d'être conne, Karl Malden est à l'aise dans le rôle d'un capitaliste cupide (pléonasme !!!), Oscar Homolka est excellent en colonel soviétique roublard et sympatoche, et Ed Begley s'en donne à coeur joie en gros taré texan, à faire passer les Bush et Romney pour des gauchistes modérés, qui veut juste envahir l'URSS et exterminer les communistes. Ben oui parce que très rare exception à la règle, les gros crétins sont les américains et les gagnants sont les communistes qui pour le coup passent pour des Einstein en puissance; ce qui est loin d'être désagréable. Dans ce sens la séquence sur le lac, hommage à Eisenstein mais très russellienne, est un très grand moment de plaisir. Et si vous m'ajoutez une BO mémorable et de superbes paysages hivernaux finlandais (ces derniers allant magnifiquement avec Framboise !!!), alors je ne vois pas comment on ne peut pas prendre son pied avec tout cela. [img]http://i31.servimg.com/u/f31/1...[/img] [img]http://3.bp.blogspot.com/_FpEm...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top