Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Elvis Presley

État civil

Métiers Acteur, Chanteur, Compositeur
Nom de naissance

Elvis Aaron Presley

Pseudo

The King

Nationalité Américain
Naissance 8 janvier 1935 (Tupelo, Mississippi, USA)
Décès 16 août 1977 à l'age de 42 ans (Memphis, Tennessee, USA)

Biographie

Elvis Presley obtient son bac au collège Humes en 1953. Durant l'été, il enregistre un 45T dans un Studio pour l'offrir à sa mère. Il se fait repérer et enregistre un nouveau disque l'année suivante qui contient le morceau That’s all right, mama. C'est un triomphe, et le 45T est diffusé partout. Elvis commence les tournées et enregistre des titres mythiques comme Blue Suede Shoes, Good Rockin' Tonight, Don't be cruel, Heartbreak Hotel ou Hound dog. Il devient une star de la chanson, qui provoque l'hystérie partout où il passe. Son public est jeune, et si sur scène ses déhanchés provocateurs ravissent les jeunes filles, il n'en est pas de même de leurs parents qui tentent de faire interdire les concerts du "King" of rock'n'roll.

C'est devant ce phénomène et dans ce contexte tendu qu'un producteur propose à Elvis de faire du cinéma. Bercé depuis toujours par le désir d’être le nouveau James Dean, il se lance dans son premier film, un western : Le Cavalier du crépuscule (1956). Le succès est immédiat, d’autant qu’Elvis chante dans le film et signe la bande originale. Dès lors, la recette va être la même pour beaucoup de films à succès tels Amour frénétique (1957), Le Rock du bagne (1957) et Bagarres au King Creole (1958).

Le rythme est brisé par le départ d’Elvis pour son service militaire en Allemagne. Il revient en 1960, et décide d’abandonner sa carrière de chanteur pour se consacrer pleinement à Hollywood. Alors qu’il sort d’en prendre, le premier film d’Elvis à son retour de l’armée s’intitule Café Europa en uniforme (G.I. Blues). Il signe toujours la bande originale de ses films, comme cela lui est imposé dans son contrat avec la production. La B.O. de G.I. Blues sera première du Billboard (Top 50 américain) pendant dix semaines consécutives ! Sur sa lancée, Elvis interprète un métis indien dans le western Les Rôdeurs de la plaine (1960) réalisé par Don Siegel et un adolescent fugueur dans Amour sauvage (1961).

Encore un succès pour Elvis avec Sous le ciel bleu de Hawaii, sa plus grosse vente de bande originale. Le déclin commence avec des films stéréotypés dans lesquels le King interprète un jeune homme (chanteur à ses heures) dont le métier varie mais dont les problèmes sentimentaux sont les mêmes. Ainsi s’enchaînent Un Direct au cœur (1962), Des Filles, encore des filles! (1962) ou Blondes, brunes, rousses (1962). Deux films se démarquent : L' Idole d'Acapulco (1962), qu’Elvis tourne en compagnie d’Ursula Andress et L' Amour en quatrième vitesse (1963), qui bénéficie de chansons de qualité.

Néanmoins, la recette du « film avec bande originale » montre ses limites, poussée à l’extrême dans des films de plus en plus boudés par le public. Les ventes de disques en chute libre montrent un désintérêt des fans. De 1965 à 1969, Elvis joue dans quinze films dans lesquels il est successivement chanteur-cow-boy de rodéo dans Chatouille-moi (1965), chanteur-pilote de course dans Le Tombeur de ces demoiselles (1966), il va même jusqu’à donner la réplique à un chien dans Le Grand Frisson. Son dernier film, Change of Habit (1969) est un échec. Lassé depuis plusieurs années de jouer au clown, Elvis reprend sa carrière en main et abandonne Hollywood, bien décidé à retourner à la chanson.

C'est grâce à la télévision qu'Elvis retrouve ses fans, et une émission spéciale qui lui est consacrée intitulé « Elvis : Comeback Special » et diffusée sur la chaîne NBC. Le King y interprète ses anciens succès et repart en tournée dans tous les États-Unis. En 1970, un film documentaire sur sa tournée lui est consacré : Elvis : That's the Way it is. Enfin, en 1972, on peut le voir une dernière fois à l’écran dans Elvis on Tour, un autre documentaire sur sa nouvelle tournée. Il continue la scène jusqu’à son décès, en août 1977.

Auteur : Corentin Palanchini

Ses premiers pas à l'écran

Le Cavalier du crépuscule
Le Cavalier du crépuscule
1956
The Ed Sullivan Show
The Ed Sullivan Show
1956
Amour frénétique
Amour frénétique
1957
Le Rock du bagne
Le Rock du bagne
1957

Ses meilleurs films et séries

Bagarres au King Creole
Bagarres au King Creole
1958
Le Rock du bagne
Le Rock du bagne
1957
Les Rôdeurs de la plaine
Les Rôdeurs de la plaine
1960
L'Amour en quatrième vitesse
L'Amour en quatrième vitesse
1964

Sa carrière en chiffres

21
Années de carrière
0
Récompense
43
Films
0
Série
0
Nomination
5,9 M
Entrées ciné

Genres de prédilection

Musical : 41 %
Comédie : 30 %
Comédie musicale : 16 %
Romance : 14 %

Ses stats sur AlloCiné

0
Vidéo
86
Photos
7
News
112
Fans
Commentaires
  • raph79
    acteur de cinéma le mieux payé des 60's avec des films très médiocres pour ne pas dire mauvais....!
  • AMCHI
    Il restera à jamais le King du rock'n roll.
  • djodjo18
    C'est lui le vrai KING,et MJ peut aller se rhabiller,Elvis est toujours devant lui...
  • Laetitia Z.
    Elvis Presley précurseur du rock'n'roll et toujours là !!!
  • David E.
    Un Chanteur de grand talent ,bell filmographie(le rock du bagne,king creole,sous le ciel bleu d`hawaii ,viva las vegas et ses 3 magnifique western) + des concert magnifique une discographie de reve ,un chanteur comme ça ,il y en a eu qu`un et on en reverra pas avant tres longtemp . The king
Voir les commentaires
Back to Top