Notez des films
Mon AlloCiné
    Virginie Hocq

    État civil

    Métier Actrice
    Nationalité Belge
    Naissance 26 février 1975 (Braine-l'Alleud, Nivelles, Belgique)
    Age 45 ans

    Biographie

    Comédienne de nature, Virginie Hocq se produit déjà sur scène à l'école, époque à laquelle elle annonce à ses parents sa volonté de faire sa vie sur les planches. Elle entre au Conservatoire Royal de Bruxelles en 1996 et double sa formation de trois ans de multiples petits boulots d'étudiante. Elle en ressortira avec le Premier Prix d’Art Dramatique.

    Elle fait ses premiers pas de comédienne professionnelle après s'être inscrite à la Fédération Belge d’Impro Amateur, pour compléter son apprentissage. C'est en 1998 qu'elle passe véritablement professionnelle en jouant dans la pièce de Michel Tremblay, "Les Héros de mon enfance". C'est ainsi qu'elle est repérée par Dominique Haumont qui lui propose un one-woman show. Après qu'il ait refusé sa version de "Mme Marguerite", auparavant déjà jouée par Annie Girardot, elle écrit son propre spectacle "Dis oui", avec lequel elle tourne pendant près de deux ans.

    Alors qu'elle intègre en 2001 la troupe du Magic Land Théâtre à Bruxelles, Virginie Hocq rencontre Patrick Chaboud qui lui offre un rôle dans "
    Le Magic Land règle ses Contes" qui fait 96 représentations. Elle reste trois ans dans cette troupe et entre parallèlement en 2002 à la Ligue d’Improvisation Belge Professionnelle. Apparaissant dans quelques publicités, elle rencontre surtout Patrick Ridremont qui lui écrit son deuxième one-woman show "Qui a dit faible ?" qui lui vaut le prix de la Communauté Française au festival du rire de Rochefort. Son spectacle fait mouche, elle atteint enfin les grandes scènes francophones en tant que première partie des Frères Taloche et de Lara Fabian

    Virginie apparaît pour la première fois dans un long-métrage du petit écran, L'adorable femme des neiges, en 2004 avant de voir sa carrière prendre de l'ampleur avec une courte apparition (dans un rôle d'homme) dans le film de Michel Deville, Un fil à la patte, avec Emmanuel Béart et Patrick Timsit. On la retrouve en 2005 avec un rôle plus important dans J'aurais voulu être danseur d'Alain Berliner avant qu'elle ne se plonge dans un troisième spectacle, "C'est tout moi!" dont la tournée dure un an. Elle passe notamment à Paris où elle fait salle comble au théâtre de Dix-Heures, épaulée par Laurent Ruquier dont elle intègre pendant un temps l'équipe dans l'émission "On a tout essayé". 

    Sa carrière au cinéma s'intensifie alors et elle enchaîne les films entre deux spectacles : dans Le Séminaire de Charles Némès en 2008 avec la bande de Caméra Café puis dans Incognito d'Eric Lavaine aux côtés de Bénabar et Franck Dubosc. Toujours cette même année, la comédienne joue dans Bambou, de Didier Bourdon. Elle participe par la suite à plusieurs émissions télévisées et apparaît brièvement dans quelques séries, dont Vive la colo ! en 2012. Virginie Hoc revient sur le grand écran en 2014 avec La Liste de mes envies, de Didier Le Pêcheur sans pour autant avoir abandonné sa carrière sur scène.

    Claire Lefranc

    Ses premiers pas à l'écran

    Un fil à la patte
    Un fil à la patte
    2004
    Bataille natale
    Bataille natale
    2006
    Le Séminaire
    Le Séminaire
    2008
    Incognito
    Incognito
    2008

    Sa carrière en chiffres

    12
    Années de carrière
    0
    Récompense
    13
    Films
    4
    Séries
    0
    Nomination
    2,5 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Comédie : 65 %
    Drame : 18 %
    Policier : 12 %
    Romance : 6 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    28
    Photos
    2
    News
    58
    Fans
    Commentaires
    • David E.
      Qu'elle soit belge, française ou camerounaise on s'en fout. Les querelles de clochers c'est du niveau de la maternelle. On est tous de la planète Terre et Virginie Hocq est très drôle et talentueuse
    • Gigi L.
      C'est vrai que les français ont la fâcheuse manie de s'approprier les artistes qui ne sont pas de chez eux et surtout les belges. Il faut rendre à César ce qui appartient à César. Virginie Hocq est bien de nationalité belge et non française.
    • Marcel H.
      Petite rectification importante veuillez ne pas toujours vous approprier les artistes Belges contrairement a ce qui est indiqué ci-dessus Virginie Hocq n'est pas de nationalité Française, mais elle est une pure Belge puisque : Virginie Hocq est née à Nivelles le 26 février 1975, et, est donc une comédienne et humoriste belge.Qu'on se le dise
    Voir les commentaires
    Back to Top