Notez des films
Mon AlloCiné
    Edmond O'Brien

    Acteur

    Année Titre Rôle Note spectateurs
    2018 De l'autre côté du vent Pat
    3,2
    1974 Refroidi à 99% Oncle Frank Kelly -
    1973 Lucky Luciano Commissaire Harry J. Anslinger
    3,1
    1972 They Only Kill Their Masters George -
    1970 The Intruders Colonel William Bodeen
    3,0
    1969 La Horde sauvage Sykes
    4,1
    1967 Le Vicomte règle ses comptes Rico Barone
    2,9
    1967 Mission: Impossible (1966) - Saison 2
    Episode 20
    Raymond Halder
    2,8
    1967 Peau d'espion Publisher Sphax
    3,1
    1966 Le Voyage fantastique Le général Carter
    3,5
    1965 Sylvia Oscar Stewart
    3,2
    1964 Le Prix d'un meurtre Arnie Seeger -
    1964 Rio Conchos Colonel Theron Pardee
    3,6
    1964 Sept jours en mai Sénateur Raymond Clark
    3,7
    1962 L'Homme qui tua Liberty Valance Dutton Peabody
    4,1
    1962 Le Jour le plus long Général Barton
    4,1
    1962 Le Prisonnier d'Alcatraz Tom Gaddis
    3,9
    1962 Sam Benedict - Saison 1 Sam Benedict -
    1960 Allô … l'assassin vous parle The Voice -
    1960 Panique à bord Walsh
    2,8
    1959 Mission secrète du sous-marin X.16 Commandant Paul Stevenson -
    1957 Espionnage à Tokyo George Underwood -
    1957 Les Loups dans la vallée Joe Jagger
    3,2
    1956 1984 Winston Smith
    3,4
    1956 Au sixième jour colonel Alex Timmer
    2,8
    1956 La Blonde et moi Marty Murdock
    3,4
    1956 The Rack Lieutenant-Colonel Frank Wasnick
    3,0
    1955 La Peau d'un autre McCarg -
    1954 La Comtesse aux pieds nus Oscar Muldoon
    3,7
    1953 Bigamie Harry Graham/Harrison Graham
    3,4
    1953 China Venture Capt. Matt Reardon -
    1953 Jules César Casca
    3,8
    1953 Le Voyage de la peur Roy Collins
    3,1
    1952 Le Cran d'arrêt John Conroy
    3,3
    1952 Les rivaux du rail Jim Vesser
    2,9
    1952 Sous le plus grand chapiteau du monde Un annonceur
    3,5
    1951 La Ville d'argent Larkin Moffatt
    3,1
    1951 Le Sentier de l'enfer John Vickers
    3,1
    1951 Tête d'or et tête de bois Major Dunn Jeffers
    2,9
    1950 De minuit à l'aube Officier Dan Purvis
    3,1
    1950 Mort à l'arrivée Frank Bigelow
    3,1
    1949 L'Enfer est à lui Vic Pardo/Hank Fallon
    4,1
    1948 Another Part of the Forest Benjamin Hubbard -
    1948 Le Droit de tuer David Douglas -
    1948 Les Géants du Ciel Maj. Ed Hardin
    2,8
    1947 Othello Bill Friend
    3,3
    1947 The Web -
    3,0
    1946 Les Tueurs James Reardon
    4,1
    1944 Winged Victory Irving Miller -
    1941 Son patron et son matelot Stephen Herrick
    2,9
    1939 Quasimodo Gringoire
    3,7
    Commentaires
    • Plume231
      De minuit à l'aube (1950) de Gordon Douglas [img]http://memento.app1.srv.letter...[/img] Synopsis : Deux policiers qui travaillent ensemble sont amoureux de la secrétaire de leur supérieur. Il se trouve que cette dernière est elle-même fille d'un policier. A la mort de son père, tué par un gangster, elle s'est juré de ne jamais épouser un homme du métier, préférant ainsi le célibat à un veuvage probable. Les deux rivaux ont beau lui faire une cour assidue, la belle ne se laisse pas conquérir. Pourtant, lorsque l'un des deux séducteurs est tué en service, elle brise son serment et se laisse convaincre par l'affection du survivant... [img]http://i864.photobucket.com/al...[/img] Critique : Gordon Douglas était un bon artisan sans style comme il y en avait des centaines à l'époque dans les studios hollywoodiens. Ce film qui arrive à présenter tous les aspects du métier de policier est à l'image de son réalisateur donc bon mais pas marquant. L'ensemble se veut réaliste et y parvient des fois, et a l'objectif louable de se distinguer des films policiers qui sacrifiaient la crédibilité au profit du spectacle. On peut donc regretter que le méchant de l'histoire manque totalement de nuances, le fait que le personnage féminin refuse d'épouser un flic pour ne pas subir la même chose que sa mère veuve d'un policier mort en exercice ne soit pas plus étoffé, et que la fin tombe dans une convention peu convaincante. Dans le même genre, "Règlement de comptes" de Fritz Lang est beaucoup plus réussi. Note : 10/20 (**) [img]http://i864.photobucket.com/al...[/img]
    • tomPSGcinema
      [img]http://multimedia.fnac.com/mul...[/img]Quasimodo de William Dieterle Me souvenant finalement que très peu du roman de Victor Hugo, je ne pourrais pas dire si cette version s’avère d’une grande fidélité au matériau d’origine, mais qu’importe puisque j’ai passé un très grand moment de cinéma. La mise en scène de William Dieterle est superbe et certaines séquences sont franchement inoubliables – notamment celles qui concerne Louis XI visitant l’imprimerie -, les décors et la photographie sont particulièrement soignés et le casting est excellent. Dans le rôle de Quasimodo on retrouve le magistral Charles Laughton qui fait preuve d’une grande justesse et de beaucoup d’émotions et nul doute que si sa prestation s’avère aussi marquante encore aujourd’hui, elle le doit aussi aux faramineux maquillages que son personnage possède. A ses côtés, nous retrouvons la magnifique actrice irlandaise Maureen O’Hara qui campe avec une belle volonté la belle Esmeralda, mais aussi sir Cedric Hardwicke dans le rôle de Frollo, Edmond O’Brien interprète Gringoire et Thomas Mitchell, Clopin. Bref, il n’y a que du beau monde dans cette palpitante superproduction de la RKO ! 4*17/20 [img]http://www.k-libre.fr/klibre-b...[/img] [img]http://media.paperblog.fr/i/35...[/img] [img]http://www.devoir-de-philosoph...[/img]
    • Plume231
      Bigamie (1953) d'Ida Lupino [img]http://www.voirunfilm.com/incl...[/img] Synopsis : Après huit ans de vie commune, Harry et Eve forment un couple moribond. Eve s'est tellement consacrée à son travail qu'elle a délaissé sa vie conjugale au point de ne pas prendre le temps d'avoir un enfant. Ils décident néanmoins d'adopter afin de former une véritable famille. Or, pendant l'enquête des services sociaux, on découvre qu'Harry mène une double vie : il est marié à une autre femme avec laquelle il a déjà un enfant... [img]http://www.thepinksmoke.com/im...[/img] Critique : Laissant volontairement de côté tous les ressorts mélodramatiques habituels, évitant de sortir les lancinants violons, Ida Lupino réalise un authentique drame avec des personnages qui sonnent justes. D'où une totale absence de manichéisme du fait qu'à l'instar du personnage d'Edmund Gwenn et même d'une Justice dépassée par ce cas le spectateur n'arrive jamais à juger de manière positive ou négative les protagonistes. Une mise en scène très intelligente pour ce film qui est remarquable. Joan Fontaine, qui n'a jamais mieux montré qu'ici sa fragilité, et Ida Lupino, en femme qui ne désire surtout pas être une gêne, sont très émouvantes. Au milieu de ces deux actrices admirables, Edmond O'Brien montre à la perfection le côté solitaire et apathique de son personnage. Un beau travail d'orfèvre au niveau des sentiments humains. Note : 16/20 (****) [img]http://movieclassics.files.wor...[/img]
    Voir les commentaires
    Back to Top