Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Armie Hammer

État civil

Métiers Acteur, Producteur exécutif
Nom de naissance

Armand Douglas Hammer

Nationalité Américain
Naissance 28 août 1986 (Los Angeles, Californie - Etats Unis)
Age 32 ans

Biographie

Né à Los Angeles, Armie Hammer est le petit-fils d'Armand Hammer, riche industriel et collectionneur américain, créateur de la Fondation Armand Hammer. Le jeune Hammer passe son enfance au Texas, aux Îles Caïmans puis à Los Angeles où il finit par s'installer définitivement avec ses parents à l'âge de 13 ans. Éduqué selon des principes catholiques stricts, il fait le tour des écoles privées mais fréquente également plusieurs groupes scolaires de théâtre dans lesquels il s'épanouit rapidement. Il effectue ses premiers pas sur scène à l'université, dans une pièce intitulée Annie, dans laquelle il campe le personnage principal de Rooster Hannigan.

Dès lors, Armie Hammer rêve de succès, mais surtout d'en finir avec ses études pour se consacrer à sa passion. Ses parents le poussent néanmoins à continuer son parcours scolaire et l'inscrivent au Pasadena City College ainsi qu'à l'UCLA, l'école de théâtre et de télévision de Los Angeles, afin de parfaire son éducation.

Ses études enfin terminées, Armie Hammer obtient quelques rôles dans diverses petites pièces, apparaît au casting de films directement sortis en vidéo (Spring Breakdown en 2006 et Blackout en 2007), puis décroche enfin son premier rôle au cinéma dans Billy : The Early Years (2008). Le jeune comédien s'essaye également aux séries télé dans lesquelles il fait de brèves apparitions, le temps de quelques épisodes. On peut ainsi le retrouver dans Veronica Mars, Desperate Housewives, Gossip Girl ou encore Le Diable et moi.

En 2010, il intègre le casting du Social Network de David Fincher, dans lequel il tient l'un des rôles secondaires, celui des jumeaux Winklevoss, aux cotés des très demandés Jesse Eisenberg et Andrew Garfield. Le film est un succès commercial et critique, ce qui lui permet, à seulement 24 ans, de se faire connaître. L'année suivante, il continue son ascension sur l'échelle hollywoodienne en obtenant la confiance de Clint Eastwood qui lui confie le personnage de Clyde Tolson, le confident et ami de J. Edgar campé par Leonardo DiCaprio.

Ses rôles prennent par la suite encore plus d'importance : Armie Hammer campe ainsi le prince charmant dans Blanche Neige en 2012, l'année suivante le rôle du comparse de Johnny Depp dans l'atypique western explosif Lone Ranger avant d'être en 2015 le meilleur ennemi d'Henry Cavill dans Agents Très Spéciaux - Code U.N.C.L.E. de Guy Ritchie. Absent des écrans en 2016, l'acteur multiplie en réalité les tournages ; il revient en force en 2017 avec pas moins de quatre films : le sulfureux Nocturnal Animals de Tom Ford, le drame historique The Birth Of A Nation de Nate Parker, l'explosif Free Fire avec Brie Larson et Cillian Murphy et le vrombissant Cars 3.

Ses premiers pas à l'écran

Flicka
Flicka
2005
Veronica Mars
Veronica Mars
2006
Blackout
Blackout
2007
Billy: The Early Years
Billy: The Early Years
2008

Ses meilleurs films et séries

Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E
Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E
2015
Lone Ranger, Naissance d'un héros
Lone Ranger, Naissance d'un héros
2013

Sa carrière en chiffres

11
Années de carrière
0
Récompense
23
Films
5
Séries
1
Nomination
5,5 M
Entrées ciné

Genres de prédilection

Drame : 32 %
Thriller : 24 %
Comédie : 24 %
Action : 20 %

Ses stats sur AlloCiné

8
Vidéos
112
Photos
42
News
696
Fans

A tourné le plus avec

Stephen Root
Stephen Root
3 films
Une femme d'exception (2018), Lone Ranger, Naissance d'un héros (2013), J. Edgar (2011)
Ben Wheatley
Ben Wheatley
3 films
Commentaires
  • amonannubis
    je sens qu'on va en entendre parlé de lui
  • Plume231
    J. Edgar (2011) de Clint Eastwood [img]http://idata.over-blog.com/2/0...[/img] Synopsis : Le film explore la vie publique et privée de l’une des figures les plus puissantes, les plus controversées et les plus énigmatiques du 20e siècle, J. Edgar Hoover. Incarnation du maintien de la loi en Amérique pendant près de cinquante ans, J. Edgar Hoover était à la fois craint et admiré, honni et révéré. Mais, derrière les portes fermées, il cachait des secrets qui auraient pu ruiner son image, sa carrière et sa vie. [img]http://cdn-premiere.ladmedia.f...[/img] Critique : L'intimiste dans un biopic a toujours fait peur à la plupart des spectateurs s'il n'est pas traversé d'éclairs de grand spectacle. Et comme ce biopic sur celui qui a tenu "par les couilles" huit présidents des Etats-Unis et beaucoup d'autres personnes aussi puissantes ne fait que dans l'intimiste, et bien inévitablement les avis sont mitigés. "J. Edgar" n'est pas parfait. Il y a des scènes en trop comme la demande en mariage maladroite du fait que cela ne correspond pas du tout à la personnalité du Hoover décrite dans le reste du film, et le bilan que l'on se fait du personnage est peut-être un peu trop positif du fait que certains de ses agissements les plus négatifs ne sont pas évoqués. Mais pour moi c'est du grand Eastwood, volontiers plus complexe qu'à son habitude, qui montre l'efficacité du directeur du FBI sans pour autant cacher ses failles personnelles. L'oeuvre en ressort grandie car elle arrive ainsi à saisir une partie de sa personnalité trouble. Techniquement, c'est certainement un des Eastwood les plus aboutis, photographie, décors, effets visuels qui sont parfaitement réussis car pas visibles en tant qu'effets visuels. Et les maquillages sont impressionnants par leur crédibilité. Leonardo Di Caprio se plonge totalement dans son rôle et donne une composition magistrale. Celle d'Armie Hammer, dans le rôle du second (et peut-être amant !!!) d'Hoover, l'est tout autant. Résultat, personnellement pour moi, c'est peut-être le meilleur film que nous ait donné Clint Eastwood depuis près de vingt ans. Note : 17/20 (****) [img]http://www.critikat.com/IMG/jp...[/img]
  • Eulaline
    Quelle beauté!
Voir les commentaires
Back to Top