Mon AlloCiné
    Charlotte Rampling

    État civil

    Métier Actrice
    Nom de naissance

    Charlotte Tessa Rampling

    Nationalité Britannique
    Naissance 5 février 1946 (Sturmer - Angleterre)
    Age 73 ans

    Biographie

    Fille d'un colonel britannique, Charlotte Rampling a 9 ans lorsque sa famille s'installe à Fontainebleau. Inscrite à l'école communale, elle y apprend le français. De retour en Angleterre, l'adolescente se produit dans des spectacles de music-hall avec sa soeur, puis travaille brièvement comme mannequin. Comme Jane Birkin et Jacqueline Bisset, elle fait ses débuts à l'écran dans le film-phare du swinging London, Le Knack... et comment l'avoir, en 1965, puis tourne dans des comédies à succès tout en prenant des cours d'art dramatique à la Royal Court School. Mais très marquée par le décès brutal de sa soeur, elle décide de quitter la Grande-Bretagne.

    Installée en Italie, Charlotte Rampling y fait sa première rencontre marquante, celle de Luchino Visconti, qui la dirige en 1969 dans Les Damnés. La comédienne prouve très tôt qu'elle n'a pas froid aux yeux, passant de l'univers SF de Zardoz (Boorman) à celui, SM, de Portier de nuit, le film qui la révèle au grand public en 1974. Dans ce succès-scandale de Liliana Cavani, elle incarne une rescapée des camps nazis qui entretient une étrange relation avec son ex-bourreau. Se plaisant à explorer à travers ses rôles les zones les plus troubles de l'âme humaine, elle s'éprendra d'un chimpanzé devant la caméra d'Oshima (Max mon amour, 1985). Les Américains ne sont pas insensibles au charme de l'énigmatique Rampling, qui fait fondre Woody Allen (Stardust Memories, 1980), Robert Mitchum (Adieu, ma jolie) et joue les femmes fatales chez Sidney Lumet (Le Verdict).

    Ayant élu domicile en France à la fin des années 70, elle y tourne avec Boisset (Un taxi mauve), Lelouch (Viva la vie !) et Deray (le polar On ne meurt que deux fois en 1985). Moins présente sur les écrans dans les années 90, elle livre en 2000 des prestations remarquées dans La Cerisaie (d'après Tchekhov) et le singulier Signs & Wonders de Jonathan Nossiter. L'année suivante, Charlotte Rampling fait un comeback éclatant grace à Sous le sable, portrait d'une femme désemparée après la disparition de son mari, signé François Ozon, cinéaste qu'elle retrouvera ensuite pour Swimming pool et Angel.

    En 2001, un César d'honneur vient récompenser l'ensemble de sa carrière, mais loin de s'arrêter en si bon chemin, elle s'illustre aussi bien dans la comédie (Embrassez qui vous voudrez, Désaccord parfait) que dans le thriller (Lemming), le film d'auteur (Vers le sud, 2006) que le divertissement hollywoodien (Basic instinct 2). Actrice sans frontières, elle continue d'afficher une prédilection pur les cinéastes insolents et originaux, de la Française Maïwenn à l'Américain Todd Solondz en passant par l'Espagnol Julio Medem ou le Danois Lars von Trier (Melancholia). En 2011, alors qu'elle tourne sous la direction de son fils Barnaby Southcombe, elle fait l'objet d'un documentaire, The Look présenté à Cannes.

    Ses premiers pas à l'écran

    Le Knack... et comment l'avoir
    Le Knack... et comment l'avoir
    1965
    Rotten to the core
    Rotten to the core
    1965
    Georgy Girl
    Georgy Girl
    1966
    Chapeau melon et bottes de cuir - 1961
    Chapeau melon et bottes de cuir - 1961
    1967

    Ses meilleurs films et séries

    Un taxi mauve
    Un taxi mauve
    1977
    Portier de nuit
    Portier de nuit
    1974

    Sa carrière en chiffres

    52
    Années de carrière
    5
    Récompenses
    108
    Films
    7
    Séries
    16
    Nominations
    26,6 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 50 %
    Thriller : 25 %
    Comédie : 13 %
    Comédie dramatique : 12 %

    Ses stats sur AlloCiné

    5
    Vidéos
    165
    Photos
    55
    News
    354
    Fans

    A tourné le plus avec

    Stellan Skarsgård
    Stellan Skarsgård
    5 films
    Dune (2020), Melancholia (2011), Boogie Woogie (2008), Signs & Wonders (2000), Aberdeen (2000)
    François Ozon
    François Ozon
    4 films
    Jeune & Jolie (2013), Angel (2007), Swimming Pool (2003), Sous le sable (2000)
    Le Dos Rouge (2014), La Femme invisible (2008), Le Bal des actrices (2007)
    Peter Hudson
    3 films
    Désaccord parfait (2006), Crime contre l'Humanité (2003), Viva la vie (1983)
    Alan Bates
    3 films
    Crime contre l'Humanité (2003), La Cerisaie (1999), Georgy Girl (1966)
    Hayley Atwell
    2 films et 1 série
    Jacques Nolot
    3 films
    La Chambre interdite (2015), Sous le sable (2000), Viva la vie (1983)
    Karin Viard
    3 films
    Voyez comme on danse (2018), Le Bal des actrices (2007), Embrassez qui vous voudrez (2002)
    Charles Dance
    3 films
    Euphoria (2017), Désaccord parfait (2006), Swimming Pool (2003)
    Commentaires
    • Romain C.
      Une légendaire actrice, formidable à chaque fois
    • Docteur_Kino
      une grande dame et une très grande comédienne
    • angelabassompierre
      Bombardée de photos ce soir de pleine lune,elle vient de finir le spectacle carla librairie Kléber l'a invitée et elle nous a lu et mis en scène un texte, mais c'est génial, devant nous, en live!!! avec musicienne et un autre artiste qui donnait la partition. en auditorium du palais de la musique et danse, conservatoire je pense?! déjà là super sympa comme artiste, ensuite beaucoup de patience et + et j'ai réussi mon défilui demander de poser sa griffe sur un exemplaire du livrede "swimming pool" le scénario du film et en plus elle a le rôle d'un écrivain alorsc'est gagné!!!! faites un vœu, en un mot, merci pour sa générosité pour de futurs fans car je le mets en vente, elle a mis love from Charlotte, humça c'est pour Julie le temps du film et pour ceux fans d'elle, c'est super. d'être en plein jeu ou en lecture, c'est ça et devant nous.... autant faire l'expérience, ça ne demande que d'être organisé, se rendre disponible et y aller assez tôt pour que ce ne soit pas déjà complet et ensuite, dire ses impressions, là vous pouvez imaginer.
    • MichaelDouglas
      Une grande dame du cinéma mondial !
    • yggdrasil88-ffx-88
      Allociné pourrait rajouter Dexter à sa filmographie.
    • Veluma T.
      Dans Dexter elle est parfaite ;)
    • angelabassompierre
      dans "never let me go", elle incarne un grand personnage de l'institut. Elle revêt bien des parures dans ses films, a des rôles variés, bristish.... pas mal. Elle a tellement joué des personnages si différents, c'est une jolie carrière.
    • Ramplingfan
      I ADORE RAMPLING, SHE IS THE PUREST BEAUTY & DOUBTLESS AGELESS STUNNER , TALENTED & GORGEOUS...SHE'IS SIMPLI PERFECT!
    Voir les commentaires
    Back to Top