Mon AlloCiné
Miriam Hopkins
Commentaires
  • Plume231

    L'Impossible amour (1943) de Vincent Sherman

    [img]http://t3.gstatic.com/images?q...[/img]

    Synopsis : Kit Marlowe, écrivain confirmé, revient dans sa ville natale lorsque son amie d'enfance Millie Drake l'y invite. Kit va pousser cette dernière a publié son propre livre, se révélant très vite un best seller. Devenue un auteur à succès, Millie ne se rend pas compte que son mari Preston se détache d'elle et tombe amoureux de Kit...

    [img]http://blog.bearstrong.net/max...[/img]

    Critique : Un drame en mode "sobre", pas de musique à 100 violons dans la pièce version Max Steiner ou de très grandes effusions de colère, et c'est pas plus mal. Seule petite ombre au tableau : Miriam Hopkins cabotine à mort mais on lui pardonne. A côté, Bette Davis qui a choisi au contraire la retenue apparaît comme une actrice bressonienne. Blague à part, l'actrice dans le rôle d'un personnage qui se sent vieillir préfigure de manière remarquable son plus grand rôle, celui de Margo Channing dans le chef d'oeuvre de Mankiewicz "Eve". Autrement, alors côté scénario pour ce beau duo d'actrices, rien de bien transcendant mais il permet de passer le temps sans problème. Allez, je suis preneur.

    Note : 14/20 (***)

    [img]http://t3.gstatic.com/images?q...[/img]

  • Plume231

    Carrie, un amour désespéré (1952) de William Wyler

    [img]http://www.123savoie.com/pic/1...[/img]

    Synopsis : Un homme d'âge mur est follement épris d'une jeune fille. Il abandonne tout pour vivre avec elle. La misère survient. Elle réussit au théâtre, lui s'enfonce dans la plus noire déchéance. Il la quitte et reviendra un jour lui demander un service ; il aura le courage de ne pas reprendre sa place auprès d'elle...

    [img]http://www.cinemotions.com/dat...[/img]

    Critique : Une oeuvre injustement oubliée d'un très grand cinéaste aujourd'hui injustement oublié, "Carrie" (qui n'a absolument rien à voir avec la gentille fille aux pouvoirs paranormaux qui zigouille les gens méchants avec elle de Stephen King et de Brian De Palma !!!) est pourtant une superbe histoire d'amour, romantique dans le sens le plus sombre du terme. Comme d'habitude, la mise en scène de Wyler est absolument irréprochable dans tous les détails de la réalisation. Le scénario arrive l'exploit d'être magnifique en même temps que cruel. La beauté sophistiquée de Jennifer Jones colle parfaitement à l'époque pendant laquelle se déroule l'histoire ; le talent de l'actrice fait le reste. Mais ce qui a de plus magistral dans le film, c'est sans conteste Laurence Olivier. Son jeu subtil, retenu et intense en même temps donne sûrement la descente aux enfers la plus émouvante du cinéma avec peut-être celle de James Mason dans "Lolita" (qu'est qu'ils sont énervants ces acteurs anglais à être les meilleurs !!!). En bref, il ne faut surtout pas se laisser rebuter par le profond désespoir qui anime cette oeuvre mais au contraire plonger dedans ; ce très beau film en vaut largement la peine.

    Note : 17,5/20 (****)

    [img]http://www.critikat.com/IMG/jp...[/img]

Voir les commentaires
Back to Top