Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Karole Rocher

État civil

Métiers Actrice, Réalisatrice, Scénariste
Nationalité Française
Naissance 1974 (Bezons - Val-d'Oise)
Age 45 ans

Biographie

C'est en 1995 que Karole Rocher, née en 1974 dans le Val-d'Oise, débute sa carrière de comédienne aux côtés de Romain Duris en apparaissant dans un clip musical de Princess Erika réalisé par Olivier Dahan : Faut qu’j travaille. Mais c'est l'année suivante qu'elle se voit confier son "vrai" premier rôle par le réalisateur franco-algérien Rachid Bouchareb dans L’honneur de ma famille, avec Roschdy Zem, une fiction télévisée commandée par Arte.

Elle fait la connaissance en 1997 de la réalisatrice Sylvie Verheyde qui lui permet de faire ses débuts au cinéma dans Un frère..., dans lequel elle interprète une jeune fille désespérément attachée à son premier amour. Une rencontre décisive puisque les deux femmes se retrouveront par la suite pour quatre autres films : Princesses, la chronique adolescente Stella, le drame en costumes Confession d'un enfant du siècle et le sulfureux Sex Doll.

Après son interprétation remarquée dans Un frère..., il faudra cependant attendre 2000 pour revoir Karole Rocher au cinéma tenir un rôle, secondaire certes, mais à la hauteur de son talent, dans le film dramatique Sauve-moi, de Christian Vincent, où elle retrouve Roschdy Zem. On la remarque l'année suivante devant la caméra d'Anne Fontaine dans Comment j'ai tué mon père aux côtés de pointures telles que Charles Berling et Michel Bouquet, puis on la retrouve en 2004 dans le drame Adieu d'Arnaud des Pallieres, avec Michael Lonsdale. Elle s’essaie également à la réalisation d'un documentaire sur la musique en 2003, Who's the Boss : Boss of Scandalz Strategyz , co-signé avec Cédric Jimenez, consacré au label musical B.O.S.S. créé par JoeyStarr, DJ Spank et DJ Naughty J, membres du groupe de rap français Suprême NTM.

Si sa carrière se constituait en grande partie jusque-là de seconds rôles, l'année 2009 marque un tournant pour Karole Rocher. Après Sylvie Verheyde, c'est une autre réalisatrice qui lui permet de briller au premier plan. Dans le remarqué Le Bal des actricesMaïwenn réunit un casting entièrement féminin et permet à ses comédiennes (dont Karin Viard, Jeanne Balibar, Romane BohringerJulie Depardieu et Marina Foïs) de tordre leur image en jouant une version fictive d'elles-mêmes. En 2011, Karole Rocher et Maïwenn se retrouvent avec Polisse, centré sur le quotidien éprouvant d'une brigade de protection des mineurs. Ce long métrage choc triomphe au Festival de Cannes où il remporte le Prix du Jury, présidé par Robert De Niro.

Entre temps, c'est un autre type de flic qu'elle incarne dans la série policière Braquo, écrite et réalisée par Olivier Marchal. Imposant de plus en plus son caractère de femme honnête, rebelle, au regard sombre, elle y campe le rôle récurrent du Lieutenant Roxane Delgado aux côtés de Jean-Hugues Anglade et Nicolas Duvauchelle, avec lequel elle est très amie dans la vie. Au cinéma, elle continue de s'illustrer dans des registres différents, que ce soit dans le film de genre (La dernière séance), le drame sur fond de lutte des classes (Les Neiges du Kilimandjaro), le film choral (Les Yeux de sa mère) ou encore la comédie (Tip Top, Les Yeux jaunes des crocodiles).

Depuis le début des années 2010, elle forme un couple à la ville et à l'écran avec l'humoriste Thomas Ngijol. Après avoir tourné sous sa direction en 2014 dans Fastlife, elle co-réalise avec lui cinq ans plus tard Black Snake, la légende du serpent noir, une comédie qui parodie les films de super-héros.

Auteurs : Yoni Nahum et Emilie Schneider

Ses premiers pas à l'écran

L'annonce faite à Marius
L'annonce faite à Marius
1997
Un frère...
Un frère...
1997
L'Honneur de ma famille
L'Honneur de ma famille
1998
Princesses
Princesses
2000

Ses meilleurs films et séries

Polisse
Polisse
2011
Braquo
Braquo
2009
Les Yeux jaunes des crocodiles
Les Yeux jaunes des crocodiles
2014
Stella
Stella
2008

Sa carrière en chiffres

20
Années de carrière
0
Récompense
30
Films
3
Séries
1
Nomination
6,1 M
Entrées ciné

Genres de prédilection

Drame : 48 %
Comédie : 26 %
Comédie dramatique : 19 %
Policier : 7 %

Ses stats sur AlloCiné

3
Vidéos
48
Photos
19
News
150
Fans

A tourné le plus avec

Sylvie Verheyde
Sylvie Verheyde
6 films
Madame Claude (2019), Sex Doll (2015), Confession d'un enfant du siècle (2012), Stella (2008), Princesses (2000), Un frère... (1997)
Olivier Gourmet
Olivier Gourmet
3 films
Adieu (2003), Princesses (2000), Sauve-moi (2000)
Olivier Marchal
Olivier Marchal
2 films et 1 série
Fastlife (2013), Braquo (2009), Scorpion (2007)
Nicolas Duvauchelle
Nicolas Duvauchelle
2 films et 1 série
Polisse (2011), Les Yeux de sa mère (2010), Braquo (2009)
Stella (2008), Princesses (2000), Un frère... (1997)
Maïwenn
Maïwenn
3 films
Polisse (2011), Le Bal des actrices (2007), Osmose (2004)
Marina Foïs
Marina Foïs
3 films
Polisse (2011), Les Yeux de sa mère (2010), Le Bal des actrices (2007)
Commentaires
  • Mallaury Knox
    haha quel chien, j'adore!
  • leen.a
    Une vrai rageuse! sublime dans le bal des actrice!
  • David Grosmollard
    trop cool karole et tres belle je kiff
  • angelabassompierre
    que ce soit dans "Stella" , "les yeux de sa mère " ou "polisse", elle est trop. ou "Braquo", je revois le coffret 1....elle joue bien et elle est super belle, sans maquillage trop prononcé, en fait eux ne voulaient pas une actrice qui minaudait trop ou faisait sophistiquée, du coup comme elle a appris en y allant, c'est elle qui a été élue.
  • naturelle
    Karole est une vraie personnalité, elle envoie du lourd! Elle dézingue tout! Pas besoin d'artifices, elle est au top dans chacun de ses rôles (j'ai vu tous ses films). De plus, c'est dans la vie, une nana en or. Merci Babes!
  • angelabassompierre
    On imagine, moi naïve je pensais qu'il leur fallait une actrice belle sans maquillage pour Braquo, sûrement aussiça faisait partie de leurs conditionsen écoutant le making of et les apports du coffret dvd ils disent que c'est fille de la rue qui a appris à jouer de façon peu orthodoxe et qu'elle ne minaudait pas donc elle s'est démarqué. dans "stella", elle est aussi actrice admirable.
  • naturelle
    Dans le cinéma, y'a de tout! Et il ne faut pas forcément être Scarlett Johansson pour avoir du charisme, être un actrice hors-pair ettout déboiter au cinéma!Elle est super dans Stella oui, comme dans tous ses rôles.Et oui, une grande partie de sa vie n'est pas rose du tout, la rue, les enfants avec, la galère (je ne révèle rien qui ne soit déjà connu du public) et le cinéma elle s'y est trouvée un peu par hasard.Karole c'est pas une minette, c'est un boulet de canon, elle est forte, elle fait vraiment partie des femmes que j'admire. Et Super-Maman en plus du reste ^^
  • angelabassompierre
    déjà voir "states of grace" l'actrice a des airs d'elle, pas complètement non +. Elle est belle et a eu des rôles de policières un peu ou d'autres, dans le film Stella, excellent rôle, j'ai trop aimé.ça si c'est bonne maman,encore heureux pour ses enfants et déjà être enfant de qqn, longuement on ne voit que le pan maman avant l'image sociale, les relations avec le reste du monde et la mienne était maîtresse en classe alors pareil que Pagnoll'école était "tout l'univers", elle n'aime pas trop le ciné et j'adoooore!après pour plein, je me dis qu'elles sont des filles cool j'aurai plein de choses à leur direun ami parmi ceux de "comme des frères" karole rocher super mamanattends là je commence à comprendre un peu.
  • naturelle
    Je n'ai pas vu "States of Grace", j'y jetterai un œil.Tu as vu "Polisse" de Maïwenn? Une belle brochette d'acteurs, un film vraiment fabuleux, bien qu'abordant une réalité difficile.J'avais découvert Karole dans "Osmose' il y a des années (Romain Duris jouait dedans, il était tout jeune encore, époque "Péril jeune"!).Ta Mum était maîtresse d'école? Belle comparaison que celle d'avec Pagnol...Pour tes 2 dernières phrases.. héhé ;)
  • angelabassompierre
    pagnol disait que son père était instit communal et que pour eux à la maison, l'école était tout l'univers, il a dit ce qu'il a voulu. sa maman le protégeait car il a su lire en étant en maternelle à force d'entendre la classe que faisait son père aux CP...en fait le couple a eu un garçon avant lui qui n'a pas vécu, il n'était pasle premier.dans la version d'Yves Robert, j'adore le contexte, les personnages, la bonne mamanqui lui dit qu'au lieu d'être une fille garçon manqué lui est un garçon réussi.j'ai vu polisse de Maïwenn et la scène avec Karole Rocher au début, je la trouvaisréussie et très crédible. ça s'appelle le plan mélanie la double écoute de réunir des médecins et ceux qui écoutent afin que l'enfant n'ait pas à répéter et réitérer ce qu'il a vécu et subi.
  • angelabassompierre
    je n'ai pas une seule scène préférée seulement celle de Polisse du tout début quand Karole Rocher parle avec la petite fille, elle joue vraiment super bien, aussi celle avec Stella quand elle se lâche sous le regard triste de la petite.Ensuite, ça dépend des films et séries, n'empêche c'est elle qui a eu le rôle dans Braquoquand elle sort en petite tenue, ils auraient pu avoir de la fantaisie en lui mettant "Princesse tamtam" ou autre parure à dentelles car petit bateau et autre, autant qu'elle ait une nuisette!
Voir les commentaires
Back to Top