Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Jason Priestley

État civil

Métiers Acteur, Réalisateur, Producteur délégué plus
Nom de naissance

Jason Bradford Priestley

Nationalité Canadien
Naissance 28 août 1969 (Vancouver - Colombie-Britannique, Canada)
Age 49 ans

Biographie

Nés à Vancouver, Jason Priestley et sa sœur jumelle Justine, s’intéressent très tôt à l’art dramatique, participant à diverses publicités commerciales et pièces de théâtre. C’est à 17 ans, que le jeune homme fait ses débuts à l’écran dans le poétique The Boy Who Could Fly, avant d’enchaîner les apparitions dans 21 Jump Street, MacGyver et Code Quantum. En 1990, Beverly Hills, et en l’occurrence le rôle de Brandon Walsh, lycéen populaire et intègre, le propulse sur le devant de la scène. Au même tire que ses partenaires, il devient la nouvelle idole des adolescent(e)s. La série lui permet également de faire ses premiers pas en tant que réalisateur. Le producteur, Aaron Spelling, lui laisse effectivement les commandes le temps de quelques épisodes. Fort de son expérience et de sa nouvelle notoriété, le comédien aspire à d’autres horizons et quitte le show au bout de huit saisons.

Parallèlement, Jason Priestley côtoie notamment Kurt Russell, Bill Paxton, Jennifer Aniston ou encore Ewan McGregor, à l’occasion de nombreux téléfilms. En 1997, Vanishing Point, dont Viggo Mortensen est le protagoniste, lui permet de concilier sa passion pour le sport automobile et son métier d’acteur. Pratiquant la course au niveau amateur et professionnel, un grave accident survenu en 2002, l’incite toutefois à renoncer à la compétition. Deux ans plus tard, la Fox fait appel à lui pour interpréter Jack Harper, expert médico-légal dans Tru Calling. Sa carrière prend de l’ampleur sur le petit écran, passant de Love Monkey, FBI : portés disparus, à Masters of Horror et Médium.


Touche-à-tout, Jason Priestley revêt cette fois la casquette de producteur délégué pour la série comique canadienne Call Me Fitz, dont il tient également le rôle principal, celui de Richard Fitzpatrick, vendeur de voitures d’occasion au comportement désobligeant qui doit supporter un nouvel employé, déterminé à le ramener dans le droit chemin. Polyvalent, le jeune homme se consacre ensuite davantage à la réalisation, dirigeant notamment son ancien partenaire Luke Perry dans le western La loi de Goodnight. En 2016, il renoue avec le jeu d’acteur, et forme avec Molly Ringwald, le couple de parents perfectionnistes de cinq enfants dans Raising Expectations. Puis, Jason Priestley prête ses traits à Matt Shade dans Private Eyes. A l’instar de son personnage dans Call Me Fitz, ce dernier est forcé de se remettre en question, suite à sa reconversion professionnelle. Ancien joueur de hockey, il s’associe avec la détective privée Angie Everett (Cindy Sampson), pour résoudre de mystérieuses affaires.


L.P.

Ses premiers pas à l'écran

Stacey
Stacey
1978
La Tête Dans Les Nuages
La Tête Dans Les Nuages
1986
21 Jump Street
21 Jump Street
1987
Cap Danger
Cap Danger
1987

Ses meilleurs films et séries

Call Me Fitz
Call Me Fitz
2010
Private Eyes
Private Eyes
2016

Sa carrière en chiffres

39
Années de carrière
0
Récompense
54
Films
57
Séries
2
Nominations
105 K
Entrées ciné

Genres de prédilection

Drame : 36 %
Comédie : 28 %
Thriller : 23 %
Comédie dramatique : 13 %

Ses stats sur AlloCiné

5
Vidéos
83
Photos
49
News
67
Fans

A tourné le plus avec

Ian Ziering
3 séries
BH90210 (2019) (2019), Biker Mice, les Motards de l'Espace (1993), Beverly Hills (1990)
Anthony Lemke
1 film et 2 séries
Joanne Kelly
2 films et 1 série
Matt Frewer
1 film et 2 séries
Bag Of Bones (2011), Les Maîtres de l'Horreur (2005), Canadian Pie (2004)
Commentaires
  • Badwater
    ah ... Jason ...
  • -REAPER-
    je connait pas vraiment jason mais le trouvé excellent dans tru calling un vrai fouteur de m*rde dans la série :) LOL
  • LuneBleue
    Un ange dans Bervely Hills, démon dans Tru Calling, un excellent acteur avec une belle gueule mais tout à fait capable de dépasser son physique pour offrir de véritables performances. Dommage qu'on ne lui ait pas donné sa chance en tête d'affiche.
Voir les commentaires
Back to Top