Mon AlloCiné
Pascal Tessaud

État civil

Nationalité Français

Biographie

Pascal Tessaud voit le jour à Paris et grandit en banlieue parisienne. Il se passionne très jeune pour le cinéma et la littérature qu'il étudie à l'Université Paris X Nanterre avant de travailler comme animateur culturel à Saint-Denis pendant trois ans.

Cinéphile et grand amateur des Arts graphiques et de musique noire, il réalise quatre courts métrages entre 2002 à 2012 : Noctambules, L'Eté de Noura, Faciès et La Ville Lumière qui seront sélectionnés dans une centaine de festivals internationaux. La Ville Lumière obtient ainsi le Grand Prix à Varsovie, Toronto et Mexico et le Prix du Public au Festival Colcoa de Los Angeles en 2013.

Pascal Tessaud réalise également des documentaires musicaux : Slam, ce qui nous brûle (2007) sera projeté dans une cinquantaine de pays. Son dernier documentaire, Beatbox, Boom bap autour du monde, est actuellement en tournage à Paris, Berlin et New York.

En 2009, Pascal publie le livre Paul Carpita, cinéaste franc-tireur, préfacé par Ken LoachBrooklyn, son premier long métrage autoproduit, est un film qui rend hommage à sa passion pour la Culture Hip Hop, tourné en mode guérilla dans les rues de Saint-Denis. Le film est sélectionné au Festival de Cannes à l'Acid en 2014, et dans une quarantaine de festivals internationaux (Cuba, New York, Milan, Rio, Londres, Tubingen, Goteborg, Los Angeles, Séoul, Lisbonne, Montréal...)

Ses premiers pas à l'écran

Brooklyn
Brooklyn
2014

Ses stats sur AlloCiné

1
Vidéo
1
Photo
0
News
2
Fans
Commentaires
  • Alain T.

    Vu le 16 novembre en avant-première au cinéma Cyrano de Montgeron.
    Un éblouissement ! Enfin un film qui ne se contente pas de clichés convenus et montre bien la vie des jeunes dans une cité de banlieue ( Saint Denis) à partir de la vie d'un groupe de rappeurs. Les acteurs, non professionnels pour la plupart, explosent de vie tout au long du film. L'actrice principale, KT Gorique est extraordinaire, et son jeu se combine bien avec celui de tous les autres acteurs, en particulier Yazid, l'animateur.
    Tout ceci est possible parce que Pascal Tessaud excelle à montre la vie et la culture de milieux populaires qui cherchent leur voie, mais sont hélas trop peu représentés dans le cinéma français. Il faut enfin signaler la qualité de la prise de vue, des images, et du son, au service d'une observation très précise des visages et des attitudes.

    Bref, un grand film qui mérite une bonne diffusion en 2015. Souhaitons un succès public à Pascal Tessaud. IL le mérite, et le cinéma français a besoin de nouveaux regards.

Voir les commentaires
Back to Top