Mon AlloCiné
Arletty
Biographie
Filmographie
Top films/séries
Photos
Récompenses
News
Vidéos
VOD, DVD

État civil

Nom de naissance Léonie Marie Julie Bathiat
Nationalité Française
Naissance 15 mai 1898 (Courbevoie, Haut-de-Seine, France)
Décès 24 juillet 1992 à l'age de 94 ans (Paris, France)

Biographie

Arletty est née d'un père auvergnat chef de traction à la compagnie des tramways et d'une mère lingère. Avec la guerre de 1914, elle perd son amoureux, un garçon dont les yeux étaient si bleus qu'on l'appelait "Ciel". "C'est décidé", dit-elle alors : "je ne me marierai jamais, je n'aurai pas d'enfant, ne serai ni veuve de guerre, ni mère de soldat". Malgré la cour empressée que lui feront Sacha Guitry et bien d'autres, elle tiendra parole. Sténo, puis mannequin, elle commence à chanter au music-hall avant de jouer au théâtre en 1920 ("mon vrai métier : le cinéma, j'en ai fait bien plus tard").

En 1930, elle débute devant les caméras dans La douceur d'aimer de Rene Hervil et ne tarde pas à connaître la gloire. Avec humour et gentillesse, elle fait merveille dans des comédies comme Fric-frac ou Circonstances attenuantes, et elle éblouit quand Marcel Carné la dirige dans Hôtel du Nord ("Atmosphère, atmosphère, est-ce que j'ai un gueule d'atmosphère !"), Le Jour se lève, Les Visiteurs du soir et bien sûr Les Enfants du paradis, où elle incarne l'inoubliable Garance. Jacques Prévert et Henri Jeanson lui peaufinent sur mesure des répliques qui, dans sa bouche, appartiennent d'emblée à l'histoire du cinéma.

Sa carrière sera en partie brisée à la Libération parce qu'elle est tombée amoureuse durant l'Occupation d'un officier allemand. Elle aurait alors répondu : "mon cœur est français mais mon cul est international !" Le cinéma ne lui offrant plus les grands rôles de l'avant-guerre, elle revient au théâtre mais, menacée de cécité, elle tourne son dernier film en 1962, Le Voyage à Biarritz de Gilles Grangier, où elle retrouve son partenaire Fernandel. Elle abandonne la scène en 1966 alors qu'elle joue dans la pièce Les Monstres sacrés de Jean Cocteau.

Figure mythique de l'âge d'or du cinéma français, quelques bons mots la résument : "Le théâtre a été mon luxe, le cinéma mon argent de poche..." Elle aurait dû être notre Greta Garbo ou notre Marlene Dietrich, mais une épuration des plus strictes la condamna. Elle demeure toutefois une immense actrice parce que, comme le dit Henri Jeanson, "elle a inventé son style et l'a trouvé sans se chercher."

Ses premiers pas à l'écran

La douceur d'aimer
La douceur d'aimer
1930
Un Chien qui rapporte
Un Chien qui rapporte
1931
Enlevez-moi
Enlevez-moi
1932
La belle aventure
La belle aventure
1932

Ses meilleurs films et séries

Les enfants du paradis
Les enfants du paradis
1945
Le Jour se lève
Le Jour se lève
1939
Fric-frac
Fric-frac
1939

Sa carrière en chiffres

47
Années de carrière
0
Récompense
55
Films
0
Série
1
Nomination
35,9 M
Entrées ciné

Genres de prédilection

Comédie : 37 %
Drame : 29 %
Comédie dramatique : 20 %
Romance : 14 %

Ses stats sur AlloCiné

0
Vidéo
6
Photos
3
News
79
Fans

A tourné le plus avec

Marcel Carné
Marcel Carné
6 films
L'Air de Paris (1954), La Fleur de l'âge (1947), Les enfants du paradis (1945), Les Visiteurs du soir (1942), Le Jour se lève (1939), Hôtel du Nord (1938)
Michel Simon
Michel Simon
6 films
Fric-frac (1939), Circonstances attenuantes (1939), La Chaleur du sein (1938), Mirages (1938), Faisons un reve (1936), Amants et voleurs (1935)
Les Petits Matins (1962), L'Amour, Madame (1952), Hôtel du Nord (1938), La Chaleur du sein (1938)
Le Jour le plus long (1962), Les enfants du paradis (1945), Mirages (1938), Les Perles de la couronne (1937)
Jules Berry
Jules Berry
4 films
Portrait d'un assassin (1949), Les Visiteurs du soir (1942), Le Jour se lève (1939), Aventure a Paris (1936)
Marcel Dalio
Marcel Dalio
4 films
La Loi des hommes (1962), Portrait d'un assassin (1949), Tempête (1940), Les Perles de la couronne (1937)
Les Petits Matins (1962), Portrait d'un assassin (1949), Les enfants du paradis (1945)
Jean Carmet
Jean Carmet
3 films
Un Drôle de dimanche (1958), Les enfants du paradis (1945), Les Visiteurs du soir (1942)
Les enfants du paradis (1945), Les Visiteurs du soir (1942), Bolero (1941)
Raimu
Raimu
3 films
Ciné-follies (1977), Les Perles de la couronne (1937), Faisons un reve (1936)
Sacha Guitry
Sacha Guitry
3 films
Desiré (1937), Les Perles de la couronne (1937), Faisons un reve (1936)
Bernard Blier
Bernard Blier
3 films
Les Petits Matins (1962), Le Jour se lève (1939), Hôtel du Nord (1938)
Jean Boyer
Jean Boyer
3 films
Bolero (1941), Circonstances attenuantes (1939), La Chaleur du sein (1938)
Commentaires
  • tomkuir

    ARLETTY joue aussi un petit rôle dans "pension mimosas" de Jacques Feyder, mais impossible de l'ajouter au casting car le site impose un prénom pour cette immense artiste au nom unique !!

  • chrischambers86

    Une allure de reine et une voix gouailleuse de titi parisien: c'est ce qui fait toute la poèsie d'Arletty...

  • Islam B.

    J'adore son accent !

  • jettrink

    Un mythe français,Les enfant du Paradis,une légende

Voir les commentaires
Back to Top