Notez des films
Mon AlloCiné
    Aldo Maccione

    État civil

    Métier Acteur
    Nationalité Italien
    Naissance 27 novembre 1935 (Turin, Piémont - Italie)
    Age 84 ans

    Biographie

    C'est dans les années 60 qu'Aldo Maccione se fait remarquer pour la première fois dans un théâtre turinois en imitant les stars de cinéma de l'époque. Venu travailler à Paris, il se produit dans le mythique Olympia où, en collaboration avec son groupe italien Les Brutos, un quatuor musical déjanté, il assure les entractes de la prestigieuse salle de concert parisienne. Le succès est au rendez-vous pour la bande qui arpente désormais les quatre coins de la planète.

    Ce n'est que la décennie suivante qu'il décroche son premier rôle au cinéma grâce à Claude Lelouch qui l'engage pour Le Voyou en 1970. Deux ans plus tard, la paire récidive pour la comédie L' Aventure c'est l'aventure dans lequel il incarne Aldo le truand, aux côtés d'acteurs confirmés tels que Lino Ventura, Charles Denner et Jacques Brel. C'est l'occasion pour le grand public de découvrir pour la première fois ce latin-lover à la démarche particulièrement chaloupée. Dès lors, Aldo Maccione va enchaîner les tournages dans l'héxagone et en Italie en participant à de nombreuses comédies d'aventure. Mais où est donc passée la septième compagnie ? (1973) est un véritable succès commercial mais l'acteur renonce à son rôle dans les suites qui clôturent la trilogie. Il donne également la réplique à Pierre Richard dans deux comédies tendres, écrites et réalisées par ce dernier : Je suis timide, mais je me soigne (1978) et C'est pas moi, c'est lui (1980).

    Les années 80 sont plus difficiles pour le piémontais qui se perd dans des sous-comédies, voire des séries Z : Tais-toi quand tu parles ! (1981), Plus beau que moi tu meurs (1982) Te marre pas, c'est pour rire ! (1982) ou Pizzaiolo et Mozzarel (1985). Ayant définitivement troqué son personnage d'"Aldo la Classe", il traverse un long passage à vide avant de tourner pour le sulfureux José Juan Bigas Luna en 1997 pour La Femme de chambre du Titanic. Tout de même très rare à l'écran, il revient, pour ses 70 printemps, à la comédie en étant l'une des têtes d'affiche de Travaux, on sait quand ça commence... (2005) aux côtés de la pétillante Carole Bouquet.

    Ses premiers pas à l'écran

    Les Terreurs de l'Ouest
    Les Terreurs de l'Ouest
    1964
    Le voyou
    Le voyou
    1970
    La Grande maffia
    La Grande maffia
    1971
    L'Aventure, c'est L'Aventure
    L'Aventure, c'est L'Aventure
    1972

    Ses meilleurs films et séries

    L'Aventure, c'est L'Aventure
    L'Aventure, c'est L'Aventure
    1972
    Mais où est donc passée la septième compagnie ?
    Mais où est donc passée la septième compagnie ?
    1973
    Je suis timide, mais je me soigne
    Je suis timide, mais je me soigne
    1978

    Sa carrière en chiffres

    47
    Années de carrière
    0
    Récompense
    41
    Films
    0
    Série
    1
    Nomination
    28,1 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Comédie : 81 %
    Romance : 8 %
    Divers : 5 %
    Comédie dramatique : 5 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    6
    Photos
    3
    News
    83
    Fans

    A tourné le plus avec

    Philippe Clair
    Philippe Clair
    5 films
    Michel Galabru
    Michel Galabru
    4 films
    Te marre pas, c'est pour rire ! (1982), Je suis photogénique (1980), Soldat Duroc, ça va être ta fête (1974), La Grande maffia (1971)
    Les Ringards (1978), L'Animal (1977), L'Aventure, c'est L'Aventure (1972), Le voyou (1970)
    Je suis photogénique (1980), Les Ringards (1978), L'Animal (1977)
    Le Grand escogriffe (1976), Due cuori, una cappella (1975), Il Piatto piange (1975)
    Edwige Fenech
    3 films
    Tais-toi quand tu parles ! (1981), Reste avec nous on s'tire (1981), Je suis photogénique (1980)
    Pizzaiolo et Mozzarel (1985), T'es folle ou quoi ? (1982), Les Ringards (1978)
    Commentaires
    • sochalien95
      Aldo la classe ! le seul, l'unique.
    Voir les commentaires
    Back to Top