Mon AlloCiné
    Pierre Alcover

    Acteur

    Année Titre Rôle Note spectateurs
    1943 Le Colonel Chabert -
    3,2
    1941 Parade en sept nuits -
    2,8
    1939 Le Château des quatre obèses Eugène
    2,7
    1939 Saturnin de Marseille - -
    1938 Ernest le rebelle Tonio
    2,9
    1938 La Rue sans joie -
    3,0
    1938 Nuits de Princes - -
    1937 Drôle de drame L'inspecteur-chef de Scotland Yard Bray
    3,4
    1937 L'Affaire du courrier de Lyon Durochat
    3,1
    1937 La Citadelle du silence - -
    1937 La Griffe du hasard -
    3,0
    1937 Le Messager Morel
    2,7
    1936 Au service du tzar Le général Platoff -
    1936 Deuxième bureau - -
    1936 L'Homme de nulle part Malagna
    3,3
    1933 Théodore et Cie L'oncle Chénerol
    2,9
    1931 Le Million -
    3,2
    1930 La Fin du monde -
    2,7
    1928 L'Argent Nicolas Saccard
    3,5
    1924 L'Hirondelle et la Mesange Michel
    3,0
    1922 Les Roquevillard Philippeaux -
    Commentaires
    • Plume231
      L'Argent (1928) de Marcel L'Herbier [img]http://www.filmsofevillights.o...[/img] Synopsis : Le banquier juif, Alphonse Gundermann et l'homme d'affaire, aventurier de la finance, virtuose en spéculation, Nicolas Saccard, président de La Banque Universelle , se livre une bataille sans merci. Leur relation incarne la folie obsessionnelle des hommes d'argent et de pouvoir. Saccard est au plus mal mais il rebondit grâce à sa rencontre avec le couple Hammelin dont Jacques, que l'argent a contrario indiffère, a élaboré un nouvel avion et possède des terrains pétrolifères en Guyane. En outre, son épouse, Lise, à l'inverse de son mari, cupide et coquette, attise le désir de Saccard. Celui-ci aime posséder les biens comme les femmes. Tout en entreprenant Lise Hammelin, Saccard reconquiert aussi son ancienne maîtresse, la Baronne Sandorf, qui travaille sournoisement pour Gundermann. Magicien de la manipulation, grand bonimenteur, Saccard paiera avec fracas ses ambitions peu scrupuleuses... [img]http://www.cinemotions.com/dat...[/img] [img]http://somecamerunning.typepad...[/img] [img]http://wondersinthedark.files....[/img] [img]http://www.cinemotions.com/dat...[/img] Critique : Adaptation très libre et intelligemment actualisée du roman d'Emile Zola, "L'Argent" est certainement un des derniers grands films muets du cinéma. Pur film d'auteur à très gros budget, Marcel L'Herbier, au sommet, se montre très imaginatif et audacieux pour ce qui est des décors, du montage et surtout dans le choix des cadres et des mouvements de caméra, nombreux et très souples. Au lieu d'être une entreprise vaine et purement tape-à-l'oeil comme on pourrait le penser, la technique sert au contraire la dramaturgie de l'ensemble. Bon le thème est bien évidemment l'argent et tout ce qui tourne autour à savoir la soif de pouvoir, l'insatiable cupidité melées à du désir sexuel. Inutile d'ajouter que ces sujets font que cette oeuvre est très actuelle. Les scènes les plus fortes sont celles avec les personnages interprétés par Pierre Alcover et Mary Glory, les deux comédiens qui tirent le plus leur épingle du jeu, et en particulier lorsque le premier, habituellement dur et implacable, se comporte comme un gamin lorsqu'il se sent vraiment perdu. Par contre, les séquences les plus impressionnantes sont bien évidemment les plans vertigineux de la bourse et de sa foule de spéculateurs. Le reste du casting par son prestige vaut aussi un petit détour : Antonin Artaud, Jules Berry et les deux acteurs de "Metropolis" Alfred Abel et Brigitte Helm, rien que ça. Un dernier détail, le film dure près de 2h45 mais cela ne pose aucun problème étant donné que l'intrigue est très dense et que donc le temps passe très bien. Un must. Note : 17/20 (****) [img]http://eurekavideo.co.uk/moc/i...[/img] [img]http://storage.canalblog.com/0...[/img] [img]http://www.iletaitunefoislecin...[/img] [img]http://www.afrhc.fr/slideshow/...[/img] [img]http://t1.gstatic.com/images?q...[/img]
    Voir les commentaires
    Back to Top