Notez des films
Mon AlloCiné
    Robert Bresson
    Découvrez les meilleurs films et séries TV de Robert Bresson
    1. Bande-annonce Un Condamné à mort s'est échappé
      1
      Métier : Réalisateur, Scénariste
      Conduit en 1943 au fort de Montluc pour y être exécuté par les Allemands, le lieutenant Fontaine parvient à s'échapper en compagnie d'un autre prisonnier, Jost.
      Bande-annonce
      noter :
      0.5
      1
      1.5
      2
      2.5
      3
      3.5
      4
      4.5
      5
      Envie de voir
    2. Bande-annonce Mouchette
      2
      Métier : Réalisateur, Scénariste
      Mouchette, au seuil de l'adolescence, vit dans une campagne misérable. Elle est témoin d'une dispute entre le garde-champêtre et un braconnier. Un peu plus tard dans la nuit, le braconnier la viole.
      Bande-annonce
      Spectateurs
      4,0
      noter :
      0.5
      1
      1.5
      2
      2.5
      3
      3.5
      4
      4.5
      5
      Envie de voir
    3. Bande-annonce Procès de Jeanne d'Arc
      3
      Métier : Réalisateur
      Evocation, parmi une dizaine, du procès de la célèbre pucelle d'Orléans où Robert Bresson s'est servi de textes authentiques du procès de condamnation, de dépositions et témoignages du procès de réhabilitation.
      Bande-annonce
      Spectateurs
      3,7
      noter :
      0.5
      1
      1.5
      2
      2.5
      3
      3.5
      4
      4.5
      5
      Envie de voir
    4. Bande-annonce Journal d'un curé de campagne
      4
      Métier : Réalisateur, Scénariste
      A sa sortie du séminaire, un jeune prêtre intègre sa première paroisse : d'Ambricourt. Idéaliste et dévôt, il se heurte très vite à l'hostilité de ses ouailles. La châtelaine notamment fait preuve d'un athéisme fanatique depuis la perte d'un de ses enfants. Lorsqu'elle meurt, les haines se cristallisent autour du jeune curé.
      Bande-annonce
      noter :
      0.5
      1
      1.5
      2
      2.5
      3
      3.5
      4
      4.5
      5
      Envie de voir
    Commentaires
    • chrischambers86
      C'est clairement le jansèniste du cinèma français, ètant entendu qu'il recherche un dèpouillement classique fort humain. Les dames du bois de Boulogne est un chef d'oeuvre, un film calcinè et èblouissant avec la garce Casares. Son journal d'un curè de campagne est peut-être son meilleur film et marque un tournant dans son oeuvre. Son Procès de Jeanne d'Arc est son film le plus difficile parce qu'il atteint le comble du dèpouillement. Que dire de Mouchette et d'Au Hasard Balthazar qui sont des oeuvres inoubliables et plastiquement superbes. En tout cas si Bresson dèpouille ses personnages, c'est au sens propre...
    Voir les commentaires
    Back to Top