Notez des films
Mon AlloCiné
    Robert Bresson
    6 prix sur 23 nominations dans les festivals pour la star Robert Bresson
    Prix Spécial du Jury
    1962
    Procès de Jeanne d'Arc
    Résultats annoncés

    Festival Le Moyen Âge au cinéma (édition 3)

    2011
    Nommé Les films dans : Lancelot Du Lac

    Festival de Cannes (édition 53)

    2000
    Nommé Hommage

    Mostra de Venise (édition 46)

    1989
    Lauréat Lion d'Or d'honneur

    Festival de Cannes (édition 36)

    1983
    Nommé Palme d'Or dans : L'argent
    Nommé Prix de la Jeunesse dans : L'argent
    Nommé Prix de la meilleure contribution artistique au Festival International du Film dans : L'argent
    Nommé Prix du Jury Oecuménique dans : L'argent
    Nommé Grand Prix dans : L'argent
    Nommé Prix du Jury dans : L'argent
    Lauréat Grand Prix du cinéma de création dans : L'argent

    Berlinale (édition 27)

    1977
    Nommé Ours d'Argent de la Meilleure actrice dans : Le Diable probablement
    Lauréat Grand Prix du jury (Ours d'Argent) dans : Le Diable probablement
    Nommé Ours d'Argent du Meilleur acteur dans : Le Diable probablement
    Nommé Ours d'Argent du Meilleur réalisateur dans : Le Diable probablement
    Nommé Ours d'Or dans : Le Diable probablement

    Festival de Cannes (édition 27)

    1974
    Nommé Longs métrages - Hors-compétition dans : Lancelot Du Lac

    Festival de Cannes (édition 15)

    1962
    Lauréat Prix Spécial du Jury dans : Procès de Jeanne d'Arc
    Nommé Palme d'Or dans : Procès de Jeanne d'Arc

    Festival de Cannes (édition 10)

    1957
    Nommé Palme d'Or dans : Un Condamné à mort s'est échappé
    Nommé Prix spécial dans : Un Condamné à mort s'est échappé
    Nommé Prix Spécial du Jury dans : Un Condamné à mort s'est échappé
    Lauréat Prix de la mise en scène dans : Un Condamné à mort s'est échappé

    Prix Louis Delluc (édition 9)

    1950
    Lauréat Prix Louis Delluc dans : Journal d'un curé de campagne
    Commentaires
    • chrischambers86
      C'est clairement le jansèniste du cinèma français, ètant entendu qu'il recherche un dèpouillement classique fort humain. Les dames du bois de Boulogne est un chef d'oeuvre, un film calcinè et èblouissant avec la garce Casares. Son journal d'un curè de campagne est peut-être son meilleur film et marque un tournant dans son oeuvre. Son Procès de Jeanne d'Arc est son film le plus difficile parce qu'il atteint le comble du dèpouillement. Que dire de Mouchette et d'Au Hasard Balthazar qui sont des oeuvres inoubliables et plastiquement superbes. En tout cas si Bresson dèpouille ses personnages, c'est au sens propre...
    Voir les commentaires
    Back to Top