Notez des films
Mon AlloCiné
    Wim Wenders

    État civil

    Métiers Réalisateur, Scénariste, Acteur plus
    Nom de naissance

    Wilhelm Ernst Wenders

    Nationalité Allemand
    Naissance 14 août 1945 (Düsseldorf - Allemagne)
    Age 74 ans

    Biographie

    Ayant grandi à Coblence et Oberhausen, Wim Wenders commence des études de médecine et de philosophie, mais les interrompt pour aller passer un an à Paris, où il fréquente assidûment la Cinémathèque. En 1967, il entre à l'Ecole supérieure du cinéma et de la télévision, à Munich. Parallèlement, il écrit des critiques de films pour le journal Süddeuttsche Zeitung et la revue Kritik. Il termine sa formation en tournant en 1970 Un été dans la ville, qui n'a jamais pu être distribué pour des raisons de droits musicaux.


    Pour son deuxième long métrage, il adapte un roman de Peter Handke, L'Angoisse du gardien de but au moment du penalty, qui marque le début d'une fructueuse collaboration avec l'écrivain, ainsi qu'avec l'acteur Rüdiger Vogler. Wenders signe ensuite une "trilogie du voyage", composée des road movies contemplatifs Alice dans les villes, Faux mouvement et Au fil du temps, un film en noir et blanc de trois heures qui lui vaut sa première sélection au Festival de Cannes.


    En 1977, Wim Wenders élargit son horizon cinématographique en tournant entre l'Europe et les Etats-Unis L'Ami américain, un thriller tiré de l'oeuvre de Patricia Highsmith avec Dennis Hopper dans le rôle de Tom Ripley. Acceptant une commande de Francis Ford Coppola, il réalise Hammett, un hommage au célèbre auteur de polars. Mais cet amateur de littérature est également un cinéphile averti. Il le prouve en co-dirigeant Nick's movie (1980) avec Nicholas Ray, Tokyo-ga, une déclaration d'amour au cinéma d'Ozu, et, plus tard, Par-delà les nuages (1995), sur lequel il sera l'assistant de luxe du maître Antonioni.


    La consécration arrive en 1984 avec Paris, Texas, une émouvante traversée de l'Amérique qui décroche la Palme d'Or au Festival de Cannes, suivi des Ailes du désir, un film-poème sur Berlin qui donnera lieu à une suite tournée après la chute du Mur. Le cinéaste-voyageur, qui sillonna le Portugal pour L'Etat des choses (Lion d'or à Venise en 1982) et Lisbonne story, livre en 1991 Jusqu'au bout du monde, une ambitieuse fable futuriste qui déconcerte les spectateurs.


    Au milieu des années 90, Wim Wenders retourne aux Etats-Unis pour mettre en scène des films désenchantés sur l'évolution de la société américaine : le polémique The End of violence (1997) avec Gabriel Byrne et Andie MacDowell, Land of plenty (2004), une méditation, tournée en DV, sur les conséquences des attentats du 11 septembre 2001, et Don't come knocking (2005), un drame sentimental interprété par Jessica Lange et Sam Shepard.


    Passionné de musique, Wim Wenders connaît un triomphe inattendu en 1999 avec son documentaire sur la musique cubaine, Buena Vista Social Club, et signe quatre ans plus tard The Soul of a man, où il rend hommage à quelques pionniers du blues. La même année il tourne Land of plenty qui, comme son film suivant, Don't Come Knocking, tentent de cerner "l'esprit de l'Amérique".


    Il participe, en 2007, au projet Chacun son cinéma réalisé en l'honneur des 60 ans du Festival de Cannes (mais son film n'est visible que sur le DVD) et revient au Festival l'année suivante pour présenter Rendez-vous à Palerme. Connaissant de plus en plus de difficultés à monter ses films (Rendez-vous à Palerme (Palermo Shooting) n'est jamais sorti en salles) il se lance pourtant sur un projet ambitieux : un documentaire sur la chorégraphe Pina Bausch où il tente une utilisation novatrice de la 3D.


    Jonglant entre fiction et documentaire, Wim Wenders participe en 2011, à Mundo Invisível, qui compile les courts-métrages de plusieurs réalisateurs sur le thème de l'invisibilité, et retrace, trois ans plus tard, la vie du photographe Sebastiao Salgado dans Le Sel de la terre. Le film reçoit le César du Meilleur documentaire 2015. Revenant à la fiction, il dirige Charlotte GainsbourgRachel McAdams et James Franco dans le dramatique Every Thing Will Be Fine.

    Ses premiers pas à l'écran

    Game Player Shoots Again
    Game Player Shoots Again
    1968
    Alabama : 2000 Light Years from Home
    Alabama : 2000 Light Years from Home
    1969
    Un Été dans la ville
    Un Été dans la ville
    1970
    Silver city
    Silver city
    1970

    Ses meilleurs films et séries

    Paris, Texas
    Paris, Texas
    1984
    Les Ailes du désir
    Les Ailes du désir
    1987
    Alice dans les villes
    Alice dans les villes
    1974
    Au fil du temps
    Au fil du temps
    1976

    Sa carrière en chiffres

    49
    Années de carrière
    12
    Récompenses
    63
    Films
    0
    Série
    97
    Nominations
    8,5 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 48 %
    Documentaire : 31 %
    Thriller : 11 %
    Musical : 9 %

    Ses stats sur AlloCiné

    4
    Vidéos
    27
    Photos
    39
    News
    269
    Fans

    A tourné le plus avec

    Rüdiger Vogler
    Rüdiger Vogler
    9 films
    Die Gebrüder Skladanowsky (1995), Lisbonne story (1994), Si loin, si proche (1993), Jusqu'au bout du monde (1991), Au fil du temps (1976), Faux mouvement (1975), Alice dans les villes (1974), La Lettre écarlate (1972), L'Angoisse du gardien de but au moment du penalty (1971)
    Samuel Fuller
    Samuel Fuller
    4 films
    The End of Violence (1997), Helsinki-Napoli (1987), L'Etat des choses (1981), L'Ami américain (1977)
    Jeanne Moreau
    3 films
    Chacun son cinéma (2007), Par-delà les nuages (1995), Jusqu'au bout du monde (1991)
    Bruno Ganz
    3 films
    Si loin, si proche (1993), Les Ailes du désir (1987), L'Ami américain (1977)
    Si loin, si proche (1993), Au fil du temps (1976), Un Été dans la ville (1970)
    Si loin, si proche (1993), Paris, Texas (1984), Faux mouvement (1975)
    Every Thing Will Be Fine (2015), Lisbonne story (1994), L'Etat des choses (1981)
    Commentaires
    • X-TREME S
      J'ai vu que paris texas et les ailes du désir et j'adore...
    • MGM-ranger
      Ses œuvres sont complexes et ont tendance à m'imposer des difficultés de visionnages, mais il n'en reste pas moins l'un des plus doués du cinéma allemand.
    • Wilyrah
      Entretien avec le grand Wim Wenders : http://www.lebleudumiroir.fr/w...
    • Mephiless s.
      C'est vrai que Les ailes du désir est un film très marquant et très marquée. La prestation des acteurs est incroyable... Il faudrait que je le revois
    • Sh?kiin?
      Un directeur photo très talentueux. Dans Paris, Texas par exemple, il a la vue pour saisir de belles images (très bonne réalisation qui plus est).
    Voir les commentaires
    Back to Top