Notez des films
Mon AlloCiné
    Robert Duvall

    État civil

    Métiers Acteur, Producteur, Réalisateur plus
    Nom de naissance

    Robert Selden Duvall

    Nationalité Américain
    Naissance 5 janvier 1931 (San Diego, Californie - Etats-Unis)
    Age 89 ans

    Biographie

    Natif de la Californie du sud, Robert Selden Duvall est le second des trois fils de l'amiral William Howard Duvall. Très jeune, il est poussé par ses parents vers une carrière de comédien. C'est ainsi qu'il part pour New York après être sorti diplômé en arts dramatiques du Principia College, dans l'Illinois, et qu'il débute sur les planches de Broadway en 1955. Il étudie sous la tutelle de l'acteur Sanford Meisner au théâtre du Neighborhood Playhouse. Sa performance dans la pièce Vu du pont en 1957 est, selon Robert Duvall lui-même, la clé qui lui ouvrira les portes d'une brillante carrière cinématographique.

    En 1963, il décroche son premier rôle au grand écran aux côtés de Gregory Peck, en interprétant Boo Radley, l'effrayant voisin attardé qui finit par sauver les enfants Du silence et des ombres. Un an plus tard, il retrouve la star de Moby Dick dans Le Combat du Capitaine Newman, où il joue cette fois le rôle du capitaine Paul Cabot Winston. Flic new-yorkais homophobe dans Le Détective (1968) ou chauffeur de taxi dans Bullitt (id.), il trouve un puissant accélérateur pour sa carrière en la personne de Francis Ford Coppola. C'est en effet sous sa direction qu'il trouve ses plus beaux rôles : un flic arrogant, au coeur tendre dans Les Gens de la pluie (1969), l'avocat confident des Parrains Marlon Brando (1972) et Al Pacino (1974), un directeur qui court à une mort certaine dans Conversation secrète (id.) ainsi que l'inoubliable lieutenant colonel William "Bill" Kilgore dans la fresque Apocalypse Now (1979), une prestation pour laquelle il remporte le Golden Globe du Meilleur second rôle.

    Robert Duvall collabore avec d'autres cinéastes de renom comme Robert Altman (le satirique M.A.S.H. en 1970), George Lucas (le futuriste THX 1138 en 1971), Sam Peckinpah (Tueur d'élite en 1975) ou encore Sidney Lumet (Network en 1976). Composant un brillant tandem avec Robert De Niro dans le film policier Sanglantes confessions (1981), il est oscarisé en 1983 pour son rôle d'ancien chanteur de country alcoolique dans Tendre bonheur, un drame de Bruce Beresford dont il a lui-même composé les chansons. Archétype du dur au coeur tendre, il collectionne les rôles de flic sympathique, que ce soit aux côtés de Sean Penn (Colors, 1988) ou face à Michael Douglas (Chute libre, 1993) et Denzel Washington (John Q, 2002), et fait souvent figure de mentor pour la jeune génération (Tom Cruise dans Jours de tonnerre, Nicolas Cage dans 60 secondes chrono, Eric Bana dans Lucky You, Joaquin Phoenix dans La Nuit nous appartient). En 1989, il joue dans la mini série télé Lonesome Dove, qui montre deux anciens Texas Rangers qui décident de convoyer du bétail jusqu'au Montana, distant de plus de 4000 kms. Sa prestation lui vaut le Golden Globes de meilleur acteur dans un téléfilm, et une nomination aux Emmy Awards, les Oscar de la télé américaine.

    A plus de 60 ans, Robert Duvall continue à tourner avec une régularité exemplaire et dans des registres divers (Phénomène, Deep Impact, A l'aube du 6ème jour, Open Range, Thank You for Smoking...). Fort de cette expérience devant la caméra, il se met lui-même en scène dans le très remarqué Prédicateur en 1997 et en tueur à gages passionné de tango dans Assassination Tango en 2004. Après avoir été le père pour le moins compétitif de Will Ferrell dans la comédie familiale Match en famille, puis celui de Vince Vaughn dans Tout... sauf en famille. Après une apparition brève mais bouleversante dans La Route (2009), et un caméo clin d’œil à son rôle de Tendre bonheur dans Crazy Heart, il joue dans Get Low, inspiré d’une histoire vraie, un vieil ermite mystérieux dans les États-Unis des années 30 lui vaudra plusieurs nominations du meilleur acteur.

    Après une apparition brève mais bouleversante dans La Route (2009), et un caméo clin d’œil à son rôle de Tendre bonheur dans Crazy Heart, il joue dans Get Low, inspiré d’une histoire vraie, un vieil ermite mystérieux dans les États-Unis des années 30 lui vaudra plusieurs nominations du meilleur acteur. Jamais fatigué, Duvall prouve qu'il est encore en forme, monte à cheval, et bouleverse les certitudes d’un jeune homme dans Seven Days in Utopia (2011).

    Le comédien côtoie Tom Cruise en 2012 dans le film d'action Jack Reacher avant de s'illustrer dans Le Juge en 2014. Il y donne la réplique à Robert Downey Jr, qui incarne son fils. L'acteur travaille ensuite deux fois de suite avec James Franco dans Wild Horses (que Duvall réalise aussi) et In Dubious Battle (mis en scène et interprété par Franco).

    Robert Duvall, souvent raillé comme "l’éternel second rôle d’Hollywood", mérite par sa carrière et son talent, une place d’honneur dans le panthéon du cinéma.

    Ses premiers pas à l'écran

    Marqué par la haine
    Marqué par la haine
    1956
    Du silence et des ombres
    Du silence et des ombres
    1962
    Le Fugitif
    Le Fugitif
    1963
    Le Combat du Capitaine Newman
    Le Combat du Capitaine Newman
    1963

    Ses meilleurs films et séries

    Apocalypse Now Final Cut
    Apocalypse Now Final Cut
    1979
    Le Parrain
    Le Parrain
    1972
    Bullitt
    Bullitt
    1968

    Sa carrière en chiffres

    61
    Années de carrière
    6
    Récompenses
    100
    Films
    6
    Séries
    25
    Nominations
    30,7 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 54 %
    Policier : 18 %
    Thriller : 16 %
    Action : 12 %

    Ses stats sur AlloCiné

    8
    Vidéos
    103
    Photos
    34
    News
    550
    Fans

    A tourné le plus avec

    Francis Ford Coppola
    Francis Ford Coppola
    5 films et 1 série
    Apocalypse Now Final Cut (1979), The Godfather: A Novel for Television (1977), Conversation secrète (1974), Le Parrain, 2e partie (1974), Le Parrain (1972), Les Gens de la pluie (1969)
    James Caan
    James Caan
    5 films et 1 série
    The Godfather: A Novel for Television (1977), Tueur d'élite (1975), Le Parrain, 2e partie (1974), Le Parrain (1972), Les Gens de la pluie (1969), Countdown (1968)
    Marlon Brando
    Marlon Brando
    3 films et 1 série
    Apocalypse Now Final Cut (1979), The Godfather: A Novel for Television (1977), Le Parrain (1972), La Poursuite impitoyable (1966)
    Chute libre (1993), The Stone boy (1984), Apocalypse Now Final Cut (1979), Conversation secrète (1974)
    Robert Altman
    Robert Altman
    3 films
    The Gingerbread Man (1998), M.A.S.H. (1970), Countdown (1968)
    Glenn Close
    3 films
    Le Journal (1994), Le Meilleur (1984), The Stone boy (1984)
    John Cazale
    3 films
    Conversation secrète (1974), Le Parrain, 2e partie (1974), Le Parrain (1972)
    Robert Downey Jr.
    Robert Downey Jr.
    3 films
    Le Juge (2014), Lucky You (2006), The Gingerbread Man (1998)
    Le Juge (2014), 60 secondes chrono (2000), La couleur du destin (1996)
    Talia Shire
    2 films et 1 série
    The Godfather: A Novel for Television (1977), Le Parrain, 2e partie (1974), Le Parrain (1972)
    Lucas Black
    3 films
    Seven Days in Utopia (2011), Le Grand jour (2009), Sling Blade (1996)
    Commentaires
    • Mr. Renton
      Immense acteur dans Le Parrain et surtout dans Apocalypse Now
    • dino Velvet.
      bon acteur même si il est loin de mon top 5
    • zvock083
      Oui c'est vrai sans Robert Duvall ce film serait passé encore plus inaperçu et concernant Jeremy Irvine il est même plus que limite alors que dans "Les voies du destin" il est plutôt bon.
    • Jean-philippe N.
      Bien entendu! Ce n'est pas un grand film, au mieux anecdotique, mais qu'en aurait il été si çà avait été un acteur moyen voire mauvais comme il y en a tant? D'ailleurs, on ne peux pas dire que si le film est "regardable" ce soit grâce à Jeremy Irvine ou Angie Cepeda qui sont eux, plutôt limites...
    • zvock083
      D'accord pour Robert Duvall mais pas entièrement convaincu par le film par contre.
    • Jean-philippe N.
      Un film qui semble inexistant sur ce site ou même sur Wikipédia. Pourtant un film très sympa, principalement grâce à sa présence inimitable, qui prouve que certains "vieux" acteurs (genre De Niro) ne sont pas obligés de cachetonner pour exister...
    • zvock083
      A rajouter "A night in old mexico" svp.
    • Philippe A.
      Tout simplement le plus grand acteur du monde !
    • kevsly
      A l'occasion de ses 83 ans, je laisse un commentaire: Acteur mythique tout simplement qui a fait pleins de grands films. Aussi convaincant en rôle principal qu'en second rôle. Sans doute l'un des plus grands monstres sacrés du cinéma américain!
    • vinsoux
      Il y a des acteurs qui ne font pas du show au quotidien et pourtant que l'on voit régulièrement sans jamais décevoir. Il fait parti de ces acteurs exceptionnels avec une grande carrière
    • Le Corleone
      Très bon acteur qui excelle dans le parrain
    • Jean-Pol Cardin
      Que dire de Robert Duvall que c'est un immense talent avec une une grande classe . J'adore.=10/5.
    • Dovahkiin
      Je viens de réaliser qu'il a joué dans "The Road" magnifique adaptation cinématographique du chef d'oeuvre de Cormac McCarthy. Bon acteur. Vraiment. Super rôle aussi dans "Open Range" aux cotés de Kevin Costner.
    Voir les commentaires
    Back to Top