Mon AlloCiné
    Marlon Brando

    État civil

    Métiers Acteur, Réalisateur
    Nationalité Américain
    Naissance 3 avril 1924 (Omaha, Nebraska - Etats-Unis)
    Décès 1 juillet 2004 à l'age de 80 ans (Los Angeles, Californie - Etats-Unis)

    Biographie

    A la suite de son renvoi d'une école militaire, il intègre l'Actor Studio de New York. Sous la direction de Lee Strasberg, il développe ses talents d'acteur et devient un inconditionnel de la méthode de Konstantin Stanislavsky. Au départ, il joue énormément au théâtre mais refuse les propositions des studios hollywoodiens. En 1950, il interpréte un infirme de guerre dans C'étaient des hommes. Signe de son perfectionnisme, il passe de nombreux mois dans un hôpital militaire pour rendre son interprétation convaincante.

    L'adaptation pour le cinéma d'Un tramway nommé désir (1951) par Elia Kazan lance sa carrière. Deux ans plus tard, il retrouve le réalisateur pour les besoins de Viva Zapata !. Ce cinéaste lui offre certains de ses meilleurs rôles comme dans Sur les quais (1954), drame pour lequel il remporte un Oscar. Son personnage dans L'Equipée sauvage (1953) fait de lui l'icône de toute une génération. Il s'illustre dans différents registres comme le péplum avec Jules César (1953) ou la comédie musicale avec Blanches colombes et vilains messieurs (1955), tous deux orchestrés par Joseph L. Mankiewicz. Son jeu et son charisme impressionnent les professionnels et le public.

    A partir des années 60, Marlon Brando s'aventure dans des projets de plus en plus risqués. Il s'essaie à la réalisation avec La Vengeance aux deux visages (1961) qui se solde par un véritable échec commercial. Il enchaîne avec le tournage des Révoltés du Bounty (1961) qui connaît de nombreuses difficultés. Les sujets trop hardis de ses longs métrages comme La Poursuite impitoyable (1967) et Reflets dans un oeil d'or (1967), qui traite de l'homosexualité, inquiètent les financiers. Mais, c'est surtout son caractère insupportable, dont il fait preuve sur les tournages de Queimada (1971) et du Corrupteur (id.), qui le met à l'écart des plateaux.

    En 1972, alors qu'il est devenu persona non grata, Francis F. Coppola, contre toute attente, lui offre le rôle de Vito Corleone dans Le Parrain, un personnage qui donnera un nouveau souffle à sa carrière. Marlon Brando ne s'est pas pour autant assagi. Il refuse l'Oscar pour ce rôle en signe de protestation contre le mauvais traitement des Indiens dans le cinéma américain. Puis, il interprète le sulfureux Dernier tango à Paris (1975). Il exige alors des cachets exorbitants pour finalement jouer de petits rôles dans Superman (1978) et Apocalypse now (1979). Las des vicissitudes hollywoodiennes, il s'exile sur une île du Pacifique pendant dix ans.

    A la fin des années 80, Marlon Brando vit une véritable tragédie avec le suicide de sa fille Cheyenne, consécutif au meurtre de son amant par son frère. Les dépenses liées aux procès de ces sombres histoires le poussent à retourner devant les caméras. Fini le temps des chefs-d'oeuvres, c'est un Brando obèse et fatigué qui fait son retour. Plus que jamais, il court le cachet comme avec Premiers pas dans la mafia (1989), L'Ile du docteur Moreau (1996) et The Score (2001), sa dernière apparition à l'écran. En cette fin de carrière, on retiendra tout de même ses remarquables prestations dans Une saison blanche et sèche (1989) et The Brave (1998), la première réalisation de Johnny Depp.

    Ses premiers pas à l'écran

    C'étaient des hommes
    C'étaient des hommes
    1950
    Un Tramway nommé désir
    Un Tramway nommé désir
    1951
    Viva Zapata!
    Viva Zapata!
    1952
    Jules César
    Jules César
    1953

    Ses meilleurs films et séries

    Le Parrain
    Le Parrain
    1972
    Sur les quais
    Sur les quais
    1954
    Un Tramway nommé désir
    Un Tramway nommé désir
    1951
    La Poursuite impitoyable
    La Poursuite impitoyable
    1966

    Sa carrière en chiffres

    54
    Années de carrière
    7
    Récompenses
    48
    Films
    2
    Séries
    21
    Nominations
    41 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 48 %
    Romance : 20 %
    Action : 18 %
    Historique : 15 %

    Ses stats sur AlloCiné

    5
    Vidéos
    113
    Photos
    30
    News
    1,4 K
    Fans

    A tourné le plus avec

    Robert Duvall
    Robert Duvall
    3 films et 1 série
    Apocalypse Now Final Cut (1979), The Godfather: A Novel for Television (1977), Le Parrain (1972), La Poursuite impitoyable (1966)
    Frederic Forrest
    Frederic Forrest
    3 films
    The Brave (1997), Apocalypse Now Final Cut (1979), The Missouri Breaks (1976)
    Elia Kazan
    Elia Kazan
    3 films
    Sur les quais (1954), Viva Zapata! (1952), Un Tramway nommé désir (1951)
    Francis Ford Coppola
    Francis Ford Coppola
    2 films et 1 série
    Apocalypse Now Final Cut (1979), The Godfather: A Novel for Television (1977), Le Parrain (1972)
    Karl Malden
    3 films
    La Vengeance aux deux visages (1961), Sur les quais (1954), Un Tramway nommé désir (1951)
    Trevor Howard
    3 films
    Superman (1978), Morituri (1965), Les Révoltés du Bounty (1962)
    Commentaires
    • F comme Fantomas
      à part Vito Corleone , le colonel Kurtz et Fletcher Christian ... acteur très surestimé .
    • L'Affranchis
      Bogart est un grand acteur, mais alors à côtés de Brando, il fait vraiment petit.
    • moi!
      Dsl mais ça n'a encore aucun sens franchement...
    • kevsly
      Cet homme est l'une des plus grandes légendes de l'histoire mon gars! Sur ce, on a rien à se dire car je n'aime pas du tout tes commentaires.
    • moi!
      Merci pour Vito Corleone...
    • moi!
      Dsl mais ça n'a aucun sens franchement...
    • LondonCampbell
      Le meilleur !
    • MGM-ranger
      L'un des plus grands acteurs de l'histoire si se n'est le plus grand. Les américains ont faits une erreur en le mettant en dessous d'Humphrey Bogard dans leur classement honteux.
    • kevsly
      Brando aurait eu 90 ans aujourd'hui! Respect!
    • kevsly
      Acteur légendaire tout simplement qui a fait pleins de chefs-d'oeuvre, quelques nanars comme tous mais rien de méchant. Un mythe, un vrai!
    • Sh?kiin?
      lol
    • dino Velvet.
      une des legendes du cinema qu'on oubliera jamais......contrairement aux nains de maintenant.......
    • jonathan n.
      après jack nicholson, je vais m’intéresser a ce mec là, j'ai loupé quelque chose, j'en suis sur
    • Sh?kiin?
      Une légende, un sex-symbol. Quand je regarde un film dans lequel il joue je suis littéralement sous le charme, à tout point de vue. Il a un charisme électrisant.princesse-nath : ''Marlon Brando était d'une beauté animale, un mélange de virilité et de fragilité''. Tout à fait. Il était être à la fois viril, mystérieux et sensible, ça le rend irrésistiblement attirant. Dommage que sa vie privée était agitée.
    • raph21
      intouchable!!quand je vois ce qu'on a actuellement,je m'ennuie,a part deux ou trois acteurs aujourd'hui et encore!que devient edward norton?de niro est en retraite depuis 1996,day lewis ouf il est present et convaincant,di caprio oui pourquoi pas mais qu'est ce qu'il nous reste?alors je me regarde un dvd avec brando(comme je peux me revoir des newman,mcqueen,lancaster,gabin,dewaere,ciné italien ect...),je ne m'ennuie pas,meme dans ces plus mauvais films,il degage toujours quelque chose,il a alterné des roles différents avec une palette de jeu incroyable,offrant des émotions multiples,du rire aux larmes ect...non james dean ne pouvait pas etre meilleur,il etait bon mais pas meilleur meme si il avait vecu plus longtemps,marlon brando est un mythe,peut etre le plus grand de tous les temps?fort possible,hier,aujourd'hui et demain il restera à jamais au sommet.....................
    • Bill Harford
      Le deuxième meilleur acteur du monde aprés Al Pacino chapeau MARLON !!
    • Le Corleone
      Un géant du cinéma
    • Hannibal King
      Un des meilleurs acteur de tout les temps .
    • lecriel
      Marlon Brando n'a JAMAIS été l'élève de Léo Strasberg, qu'il n'aimait pas. Il était l'élève de Stella ADLER, grande actrice membre d'une grande famille de théâtre, qui apporta de Russie la méthode de Constantin Stanislawski, que Strasberg reprendra à son compte. Lire à ce sujet ce que Marlon Brando en dit dans son autobiographie "Les chansons que m'apprenaient ma mère", éd. Belfond, 1994. Les acteurs tels que James Dean, Paul Newman, etc..., ont commencé leur carrière en essayant d'imiter Marlon Brando dans son jeu et ses vêtements (jean-tee-shirt d'Un tramway nommé désir, blouson noir de L'équipée sauvage"...)
    • Maxime Manceau
      J'adore cette acteur.
    Voir les commentaires
    Back to Top