Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Dudley Moore

Acteur

Année Titre Rôle Note spectateurs
1994 Daddy's Girls - Saison 1 Dudley Walker
3,1
1993 The Pickle Homme de la planète Cleveland
3,0
1992 Meli-Melo à Venise -
3,0
1990 Les Fous de la pub Emory Leeson
3,0
1988 Arthur 2 : Dans la dèche Arthur Bach
3,1
1987 Mon père c'est moi Docteur Jack Hammond
3,3
1985 Santa Claus Patch
3,7
1984 Faut pas en faire un drame Claude Eastman
3,1
1984 Micki et Maude Rob Salinger
3,2
1984 Une défense canon Wylie Cooper
2,3
1983 La Fille sur la banquette arrière Jason
3,0
1983 Lovesick Saul Benjamin -
1982 Six weeks Patrick Dalton
3,0
1981 Arthur Arthur Bach
3,0
1980 Sacré Moïse ! Harvey / Herschel
3,1
1979 Derek and Clive Get the Horn Derek -
1979 Elle George Webber
3,0
1978 Drôle d'embrouille Stanley Tibbets
2,8
1978 Le Chien des Baskervilles Doctor Watson / Mr. Spiggot / Mrs. Ada Holmes / Le joueur de piano
2,9
1969 Gonflés à bloc Lieutenant Kit Barrington
3,1
1969 L'Ultime garçonnière Sergeant
2,9
1967 Fantasmes Stanley Cook
3,4
1966 Un Mort en pleine forme John Finsbury
3,4

Scénariste

Année Titre Métier Note spectateurs
1979 Derek and Clive Get the Horn Scénariste -
1978 Le Chien des Baskervilles Scénariste
2,9
1967 Fantasmes Scénariste
3,4

Musique

Année Titre Métier Note spectateurs
1982 Six weeks Compositeur
3,0
1978 Le Chien des Baskervilles Compositeur
2,9
1969 L'Escalier Compositeur
3,3
1967 Fantasmes Compositeur
3,4

Production

Année Titre Métier Note spectateurs
1988 Arthur 2 : Dans la dèche Producteur délégué
3,1
1979 Derek and Clive Get the Horn Producteur exécutif -
Commentaires
  • Plume231
    test
  • Plume231
    Un mort en pleine forme (1966) de Bryan Forbes [img]http://www.moviepostershop.com...[/img] Synopsis : 1850, dans un collège anglais. Vingt élèves se voient offrir une tontine de mille livres, un dépôt d'argent qui fructifiera et ira au dernier survivant. Les années passent. Peu à peu, tous les membres meurent, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que deux : Joseph Finsbury et son frère, Masterman. Brouillés depuis des années, ils vivent dans des maisons mitoyennes et passent leur temps à s'épier, guettant le premier moment de faiblesse de l'autre. Pour précipiter les choses, Masterman décide d'éliminer son frère, mais ses nombreuses tentatives échouent les unes après les autres. Jusqu'à ce que Joseph soit présumé mort dans un accident de train... [img]http://cdn2.iofferphoto.com/im...[/img] Critique : Michael Caine, Ralph Richardson, John Mills, Peter Cook, Dudley Moore, Peter Sellers (même si j'ai trouvé que son numéro de médecin ayant perdu la boule manque de finesse!) et la pétillante Nanette Newman, toute une poésie pour le grand amateur de cinéma britannique que je suis. D'autant plus qu'ici c'est l'humour noir qui est le genre abordé. Genre dont les britanniques sont les maîtres définitifs depuis qu'ils ont atteints la perfection avec "Noblesse oblige". Ce qui fait déplorer ici un manque de rigueur dans la construction du scénario parfois trop évasif et à l'humour quelque fois un peu trop cahoteux, et aussi dans la mise en scène qui manque un peu d'élégance. Mais le jeu des acteurs qui s'en donnent à coeur joie, quelques dialogues piquants et certains scènes d'une très grande drôlerie (celle finale dans le cimetière est franchement pas mal!) font qu'on passe un excellent moment. Note : 12,5/20 (***) [img]http://img580.imageshack.us/im...[/img]
  • Plume231
    Micki et Maude (1984) de Blake Edwards [img]http://ecx.images-amazon.com/i...[/img] Synopsis : Rob Salinger, journaliste à la télévision, est marié depuis sept ans à Micki, une brillante avocate. Totalement concentrée sur sa carrière, qu'elle sent prometteuse, la jeune femme repousse à chaque fois la conception d'un enfant pour courir de rendez-vous en voyages d'affaires, au grand désespoir de son mari. Lors d'un reportage, Rob fait la connaissance d'une violoncelliste, Maude, dont il s'éprend. Après quelques semaines de bonheur, celle-ci lui annonce qu'elle attend un enfant. Rob est fou de joie. Il décide de divorcer de Micki pour pouvoir épouser Maude. C'est alors que Micki lui annonce qu'elle aussi est enceinte... [img]http://fnacpantherimage.toutle...[/img] Critique : Pour épouser une femme, il faut être con, pour épouser deux femmes, il faut être méga-con et pour épouser deux femmes en même temps, il faut non seulement être giga-con mais aussi suicidaire. Et pour son malheur (et pour le bonheur du spectateur!!!), le personnage principal de ce film est suicidaire. La bigamie ayant déjà été de très nombreuses fois un sujet de comédie, Blake Edwards ne s'aventure pas en terrain inconnu et est loin de réaliser son oeuvre la plus originale. Pour finir avec les reproches, l'ensemble accuse quelques longueurs dans sa première moitié. Fin des reproches, début des compliments. Mais Edwards sait imposer un rythme vraiment trépidant et sans le moindre temps mort lors de certaines séquences en particulier celle de l'hôpital. Il est bien aidé, il est vrai, par l'interprétation parfaite de l'excellent Dudley Moore qui arrache avec brio certains fous rires. On rigole souvent, et c'est là l'essentiel devant une comédie. Note : 13/20 (***) [img]http://static-media.sfr.fr/tv/...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top