Mon AlloCiné
    Merzak Allouache
    2 prix sur 21 nominations dans les festivals pour la star Merzak Allouache
    Résultats annoncés

    Lumières de la presse étrangère (édition 21)

    2016
    Nommé Meilleur film francophone dans : Les Terrasses

    Lumières de la presse étrangère (édition 19)

    2014
    Nommé Meilleur film francophone dans : Le Repenti

    Mostra de Venise (édition 70)

    2013
    Nommé Lion d'Or dans : Les Terrasses
    Nommé Grand Prix du Jury dans : Les Terrasses
    Nommé Prix Fipresci dans : Les Terrasses
    Nommé Prix Spécial du Jury dans : Les Terrasses

    Chicago Film Festival (édition 48)

    2012
    Nommé Gold Hugo dans : Le Repenti
    Nommé Silver Hugo - Prix spécial du Jury dans : Le Repenti
    Lauréat Silver Hugo - Mention Spéciale dans : Le Repenti

    Festival du Film Francophone d'Angoulême (édition 5)

    2012
    Nommé Valois d'Or dans : Le Repenti
    Nommé Valois Magelis dans : Le Repenti

    Quinzaine des Réalisateurs (édition 44)

    2012
    Nommé Prix Illy dans : Le Repenti
    Nommé Prix Fipresci dans : Le Repenti
    Nommé Art Cinema Award dans : Le Repenti
    Nommé Prix SACD dans : Le Repenti
    Lauréat Prix Europa Cinema dans : Le Repenti
    Nommé Mention spéciale SACD dans : Le Repenti

    Le Festival des Créations Télévisuelles de Luchon (édition 13)

    2011
    Nommé Prix du Meilleur Réalisateur dans : Tata Bakhta
    Nommé Pyrénées d'Or de la Meilleure Fiction Unitaire dans : Tata Bakhta

    Giornate degli autori - Venice Days (édition 6)

    2009
    Nommé Longs métrages - Sélection officielle dans : Harragas

    Festival de Cannes (édition 47)

    1994
    Nommé Un Certain Regard dans : Bab el-Oued City
    Commentaires
    • Ener Juge
      Hier soir j'ai vu La Baie d'Alger et j'ai été très troublé.J'étais élève au lycée Bugeaud d'Alger de 1954 à 1956. Pendant longtemps j'ai tenté de retrouver le nom de ce professeur de philo ami de Camus et tué dans un accident de voiture alors qu'il devait nous rendre une dissertation au titre prémonitoire (?) " Il n'y a pas de victime innocente."Ce film retrace avec justesse l'ambiance qui régnait à Alger.L’âge du réalisateur 10-12 ans au moment de l'action force à penser qu'il ne s'agit pas d'un film autobiographique du réalisateur alors de qui ?
    Voir les commentaires
    Back to Top