Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Lee Marvin
4 prix sur 5 nominations dans les festivals pour la star Lee Marvin
Meilleur acteur étranger
1966
A bout portant
Résultats annoncés

Festival du Cinéma Américain de Deauville (édition 9)

1983
Nommé Hommages

BAFTA Awards / Orange British Academy Film Awards (édition 19)

1966
Lauréat Meilleur acteur étranger dans : A bout portant
Lauréat Meilleur acteur étranger dans : Cat Ballou

Oscars / Academy Awards (édition 38)

1966
Lauréat Oscar du Meilleur acteur dans : Cat Ballou

Berlinale (édition 15)

1965
Lauréat Ours d'Argent du Meilleur acteur dans : Cat Ballou
Commentaires
  • Iphi G
    Certainement l'un des plus grands de tout les temps et assurément l'un de mes "dur à cuire" préféré. Il jouait d'une manière souverainement habité et captivante. Époustouflant dans le rôle de Liberty Valence, à mourir de rire dans "Cat Ballou" et inoubliable dans les 12 salopards.
  • AMCHI
    Une sacrée gueule du cinéma. A voir aussi Duel dans le Pacifique pour son face à face avec Toshiro Mifune
  • chrischambers86
    Un grand acteur ! Son imposante stature, son visage de marbre, l'imposent très vite au cinè dans les rôles de mauvais garçons (il est fabuleux dans Violent Saturday) ou de tueurs professionnels (le mythique Liberty Valence, c'est lui), aussi bien dans des polars sombres comme le superbe The Killers de Don Siegel que dans des films d'action ensoleillès tel que Canicule de Boisset... il remporte un Oscar contestable dans le dèplorable Cat Ballou ou il cabotine à fond les ballons mais Boorman lui donne un rôle en or dans Pointblank, Marvin y campe un truand meurtri et affronte seul une puissante organisation du crime, dans une course vengeresse sans que le temps et l'espace aient prise sur lui. Le tout filmè dans un Los Angeles sec et dènuè de romantisme. Dans Duel dans le Pacifique, il cabotine ègalement mais il se ressaisit vite avec le trop mèconnu et magnifique Pocket Money de Rosenberg, sans oublier le mythique film d'Aldrich Les douze salopards... [img]http://img.over-blog.com/600x3...[/img]
  • Wilfrid Bisson
    Superbe hommage de la part de Van Hamme en la personne de Benjamin Carrington dans XIII.
  • mistermajestik
    super légende du cinéma americain avec sa presence physique et sa voix rocailleuse,il eclipsait deja brando dans l equipée sauvage puis à su tenir tete à john wayne dans les comancheros et liberty valance sans oublier les douzes salopards son role le plus impressionnant.aucune star de nos jours ne lui arrive à la cheville
  • kevsly
    A l'occasion de son anniversaire, je laisse un commentaire: Figure emblématique de sa génération, plusieurs classiques sont présents dans sa filmographie. Un bon!
  • PeterFlix
    Je ne peux rien déclarer car fan absolu depuis toujours !
  • MGM-ranger
    Superbe interprétation dans l'homme qui tua Liberty Vallance.
Voir les commentaires
Back to Top