Notez des films
Mon AlloCiné
    Roscoe Karns

    Acteur

    Année Titre Rôle Note spectateurs
    1964 Le Sport favori de l'homme Major Phipps
    3,5
    1948 The Inside story Eustace Peabody -
    1943 L'Impossible Amour Charlie Archer
    3,4
    1942 La Femme de l'année Phil Whittaker
    3,2
    1940 La Dame du vendredi -
    4,0
    1940 Une femme dangereuse 'Irish' McGurn
    3,4
    1938 Casier judiciaire Cuffy
    3,2
    1937 Partners in Crime Sim Perkins -
    1936 Cain and Mabel Aloysius K. Reilly
    3,0
    1935 Les Ailes dans l'ombre Nick Williams
    2,9
    1934 Come on Marines Spud McGurke -
    1934 New York-Miami Oscar Shapeley
    4,1
    1934 Train de luxe Owen O'Malley
    2,7
    1933 Après nous le déluge Lieutenant "Mac" McGinnis
    3,2
    1933 Gambling ship Blooey
    2,8
    1933 One Sunday Afternoon Snappy Downer -
    1931 Le dirigeable Sock McGuire
    2,6
    1928 Beau sabreur Copain -
    1928 L'Ange Impur Le metteur en scène -
    1928 Les Mendiants de la vie Lame Hoppy
    3,2
    1927 Les Ailes Lieutenant Cameron
    3,8
    1920 L'Honneur du nom - -
    Commentaires
    • Plume231
      Cain et Mabel (1936) de Lloyd Bacon [img]http://www.jane-wyman.com/post...[/img] Synopsis : Les managers d'un champion de boxe et d'une chanteuse de comédies musicales arrangent une romance pour augmenter la cote de leurs protégés. Mais ces derniers ne le prennent pas du bon coté... [img]http://3.bp.blogspot.com/_qB_d...[/img] Critique : Une comédie romantique qui laisse sur une impression mitigée. Il y a quelques maladresses au niveau de la réalisation en particulier pour le montage. L'histoire est interrompue par des numéros musicaux certes charmants mais qui coupent le rythme. Ensuite, l'interprétation est loin d'être pleinement convaincante. Si parfois elle arrive à se montrer drôle, Marion Davies, qui est plus connue pour avoir été la maîtresse du milliardaire complètement mégalo qui a inspiré le Charles Foster Kane d'Orson Welles William Randolph Hearst que pour ses talents d'actrice, se montre peu à l'aise. En fait, seules quelques scènes bien imaginées comme celle de la bibliothèque ou celle finale sur le ring et les interprétations de Roscoe Karns et de Clark Gable arrivent à sauver le film. Note : 8/20 (**) [img]http://1.bp.blogspot.com/_a1Qr...[/img]
    Voir les commentaires
    Back to Top