Mon AlloCiné
    Peter O'Toole

    État civil

    Métiers Acteur, Producteur, Producteur associé
    Nationalité Britannique
    Naissance 2 août 1932 (Connemara, Eire - Irlande)
    Décès 14 décembre 2013 à l'age de 81 ans (Londres - Angleterre)

    Biographie

    Elevé à Leeds, Peter O'Toole entame une carrière de journaliste avant de se lancer dans le théâtre au début des années 50. Il étudie à la Royal Academy of Dramatic Arts où ses camarades de classe sont Alan Bates et Richard Harris. Puis il devient membre de l'Old Vic de Bristol.

    Il fait ses premières apparitions au cinéma en 1960 dans L' Enlèvement de David Balfour de Robert Stevenson et Les Dents du diable de Nicholas Ray. Mais c'est avec Lawrence d'Arabie (1962, David Lean) qu'il connaît la consécration. Il y incarne le célèbre aventurier-écrivain et trouve là un rôle des plus charismatiques. Il est par la suite tout désigné pour tenir des rôles historiques et de stature imposante. Il est le roi Henri II d'Angleterre dans Becket de Peter Glenville (1962), aux côtés de Richard Burton et John Gielgud avec lesquels il forme un trio so british de premier ordre. De formation théâtrale, il appartient à cette génération d'acteurs anglais partagés entre les planches et le grand écran.

    Après de grands rôles dramatiques, il enchaîne avec des comédies à succès telles que Quoi de neuf Pussycat ? (1965) ou encore Comment voler un million de dollars (1966). Dans ces comédies, il côtoie les plus grandes stars de son époque. C'est l'époque du glamour et du burlesque. Il n'en oublie pas pour autant des personnages plus denses comme dans La Bible de John Huston (1965). Il est nommé à sept reprises aux Oscar mais n'a pas encore reçu la prestigieuse récompense.

    Il navigue entre théâtre, cinéma et télévision où il incarne tour à tour des personnages dramatiques ou plus légers, parfois ambigus. Il se fait plus rare au cinéma dans les années 70. Dans les années 80 et 90, il revient dans des films tels que Supergirl (1984), Club Paradise (1986, Harold Ramis), Le Dernier Empereur (1987, Bernardo Bertolucci), Ralph Super King (1991) et Phantoms (1998). Il apparaît donc tour à tour dans un film de super-héros, deux comédies, un drame historique et un film d'horreur. Il confirme ainsi sa tendance à osciller d'un genre à l'autre, entre pur divertissement et films historiques. Il se consacre ensuite davantage à la télévision mais renoue avec le 7ème Art en 2003 puisqu'il figure au générique de Bright young things avant d'incarner l'année suivante le roi Priam dans Troie de Wolfgang Petersen. Il se distingue enfin en 2007 en prêtant sa voix à l'inquiétant critique culinaire Anton Ego dans Ratatouille des Studios Pixar.

    Ses premiers pas à l'écran

    L'Enlèvement de David Balfour
    L'Enlèvement de David Balfour
    1960
    Le Jour où l'on dévalisa la banque d'angleterre
    Le Jour où l'on dévalisa la banque d'angleterre
    1960
    Les Dents du diable
    Les Dents du diable
    1960
    Lawrence d'Arabie
    Lawrence d'Arabie
    1962

    Ses meilleurs films et séries

    Lawrence d'Arabie
    Lawrence d'Arabie
    1962
    Comment voler un million de dollars
    Comment voler un million de dollars
    1966
    Becket
    Becket
    1964

    Sa carrière en chiffres

    53
    Années de carrière
    3
    Récompenses
    70
    Films
    4
    Séries
    19
    Nominations
    38,5 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 35 %
    Comédie : 26 %
    Aventure : 22 %
    Historique : 17 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    39
    Photos
    19
    News
    138
    Fans

    A tourné le plus avec

    John Gielgud
    John Gielgud
    3 films
    Les Voyages de Gulliver (1996), Caligula (1979), Becket (1964)
    Richard Burton
    Richard Burton
    3 films
    Under Milk Wood (1971), Quoi de neuf, Pussycat ? (1965), Becket (1964)
    Jack Hawkins
    3 films
    La Grande Catherine (1968), Lord Jim (1965), Lawrence d'Arabie (1962)
    Commentaires
    • TigerWhite
      C'est inimaginable que le site d'allocine, une des références de site internet dédié au cinéma n'est pas de photo de présentation pour Peter O'Toole (au même titre qu'un banal figurant), qui est une des plus grande icônes du cinéma du 20 siècle!
    • super 8
      daccord avec toi tigerwhite mais moin perso je croyé qu'il été mort depuis longtemps !!!!
    • Robert Danielle
      le plus grand parmi les grands du cinéma!
    • Robert Danielle
      rendons justice à Peter O'TOOLE!!!!
    • beerbong
      il n'a jamais eu l'oscar du meilleur acteur.. Pourtant les chefs d'oeuvre dans sa filmographie, c'est pas ce qui manquent.. On marche sur la tête!
    • MichaelDouglas
      RIP : on ne t'oubliera jamais ! <3
    • 3LIYAH83
      Et un de plus et pas des moindres; au revoir a cet immense acteur.
    • yayo
      RIP
    • lenin1
      Je suis le seul qui est choqué de voir dans sa filmographie ... UN PORNO :o en plus l'acteur ne lui ressemble pas du tout
    • Stackhouse57
      Faut dire qu'Allociné était en parti participatif à ses débuts, et qu'on a pas beaucoup vu cet acteur depuis les années 90, d'autant plus que ce qu'il a fait dans ces années n'était pas fameux fameux. Personnellement je n'ai vu aucun de ses films (sauf Phantoms, vraiment très moyen), c'est un acteur d'une autre génération, à part Lawrence d'Arabie, grand classique, je pense que très très peu de gens ont vu ses films et le connaissent. Il n'y a qu'à voir le nombre de soutien suite à sa mort. Il est oublié depuis longtemps, et n'aura certainement pas marqué l'essentiel des visiteurs du site.
    • MickDenfer
      Un superbe acteur qui restera dans les coeurs.
    • brunodinah
      Peter vient de nous quitter. Le cinéma n'en est que plus malheureux.De "Lawrence d'Arabie" aux "Tudor" en passant par "Le dernier empereur" et "Ratatouille", une trogne qu'on n'oubliera pas de sitôt.RIP Monsieur O'Toole.
    • KevinKevin
      J'ai été très attristé par l'annonce de sa mort. Reposez en paix, monsieur O'Toole.
    Voir les commentaires
    Back to Top