Mon AlloCiné
    Eli Wallach

    État civil

    Métiers Acteur, Producteur
    Nom de naissance

    Eli Herschel Wallach

    Nationalité Américain
    Naissance 7 décembre 1915 (New York, New York - Etats-Unis)
    Décès 24 juin 2014 à l'age de 98 ans

    Biographie

    Né à Brooklyn, Eli Wallach débute sa carrière d'acteur au théâtre. Il fait partie d'une troupe d'étudiants avec laquelle il joue notamment Liliom et interprète quelques petits rôles dans des pièces comme Alice au pays des merveilles ou Henry VII à Broadway, dès l'après-guerre. En 1948, il rentre dans la prestigieuse Actors Studio et travaille avec Elia Kazan sous la direction duquel il débute sur le grand écran dans La Poupée de chair, démarrant sa carrière cinématographique à quarante ans passés.

    Son jeu, qui mêle sensualité et bouffonnerie, est alors immédiatement remarqué par la critique. Acteur de composition, il donne la réplique à Marilyn Monroe aux côtés de Montgomery Clift et Clark Gable dans Les Désaxés de John Huston, avant de changer totalement de registre sous la direction de John Sturges pour Les Sept mercenaires.

    Promu général dans le Lord Jim de Richard Brooks, le comédien trouve la consécration l'année suivante en campant Tuco, le complice hirsute, éructant et tonitruant de Clint Eastwood dans Le Bon, la brute et le truand. Une composition d'anthologie sous la direction de Sergio Leone qui lui vaut la reconnaissance immédiate du public.

    Poursuivant parallèlement une riche carrière théâtrale, Eli Wallach partage encore l'affiche du Cerveau de Gérard Oury aux côtés de Jean-Paul Belmondo et Bourvil, mais se fait également remarquer par des créations plus nuancées, en marin nostalgique dans Permission d'aimer de Mark Rydell ou en rabbin sensible dans Girlfriends de Claudia Weill.

    Moins présent sur grand écran dans les années 80, le comédien revient cependant en force à travers quelques apparitions toujours appréciées, dans Le Parrain, 3e partie de Francis Ford Coppola, dans Au nom d'Anna, le premier film d'Edward Norton ainsi que dans Mystic river, où il retrouve en 2003, son vieux complice Clint Eastwood.

    Il se spécialise ensuite dans les comédies dramatiques ou sentimentales dont Faussaire avec Richard Gere ou The Holiday, puis fait partie de l'impressionnante distribution du film New York, I Love You. En 2010, il joue aux côtés de la jeune génération d'Hollywood : Ewan McGregor dans The Ghost-Writer de Roman Polanski et Shia LaBeouf dans Wall Street : l'argent ne dort jamais d'Oliver Stone.

    Ses premiers pas à l'écran

    La Poupée de chair
    La Poupée de chair
    1956
    La Ronde du crime
    La Ronde du crime
    1958
    Les Désaxés
    Les Désaxés
    1960
    Les Sept Voleurs
    Les Sept Voleurs
    1960

    Ses meilleurs films et séries

    Le Bon, la brute et le truand
    Le Bon, la brute et le truand
    1966
    Les Sept mercenaires
    Les Sept mercenaires
    1960
    La Poupée de chair
    La Poupée de chair
    1956

    Sa carrière en chiffres

    56
    Années de carrière
    2
    Récompenses
    67
    Films
    10
    Séries
    4
    Nominations
    37,2 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 36 %
    Comédie : 25 %
    Policier : 23 %
    Thriller : 16 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    20
    Photos
    11
    News
    232
    Fans

    A tourné le plus avec

    Karl Malden
    Karl Malden
    3 films
    Cinglée (1987), La Conquête de l'Ouest (1962), La Poupée de chair (1956)
    Yul Brynner
    Yul Brynner
    3 films
    Omar Sharif
    3 films
    Jack Hawkins
    3 films
    Les Aventures du brigadier Gérard (1970), Opération opium (1966), Lord Jim (1965)
    James Caan
    3 films
    New York, I Love You (2008), Le Parrain, 3e partie (1990), Permission d'aimer (1973)
    Wall Street : l'argent ne dort jamais (2010), L'Associé (1996), Two Much (1995)
    Telly Savalas
    2 films et 1 série
    Kojak (1973), L'Or de MacKenna (1969), Genghis Khan (1965)
    Commentaires
    • KevVdV
      Tout simplement légendaire.
    • mistermajestik
      ...des gros comme toi ça m a toujours fait rigoler car quand ça degringole ça fait un de ces boucans....
    • mistermajestik
      très drole aussi en mafieux dans le cerveau de Gerard Oury au coté de Bourvil,Bebel et David Niven
    • moi!
      If you want to shoot, shoot don't talk....
    • moi!
      Tu veux que jte dise; t'es le + grand déguelasse que la terre est jamais porté....
    • brunodinah
      Véritable trogne du cinéma, Monsieur Wallach s'en est allé.Le monde se divise en deux catégories : ceux qui partent sans dire adieu, et ceux qui partent avec respect.Toi, tu creuseras toujours dans "Le bon, la brute et le truand" et tu tireras toujours moins vite que Yul Brynner. Quand on tire, on raconte pas sa vie !Tous mes hommages à la famille Wallach.
    • FanAvatar09
      Tu resteras dans nos mémoires Tuco ;)
    • kleinhase
      Adieu Tuco :( Un monstre sacré qui s'en va, ça fait un choc, même si il a bien vécu !
    • lucas b.
      Adieux cher acteur, tu étais le truand dans les westerns mais tu restera le bon dans nos cœurs.
    • lucas b.
      Plus maintenant :(
    • Knight Walker
      Pendant que je fêtais mon anniversaire, il était en train de mourir :'( Repose en paix Eli, tu a été et tu resteras une des nombreuses icones du cinéma qu'on n'oubliera pas.
    • MD1969
      On ne l'oubliera jamais ! Vive Tuco !
    • Stephane F.
      adios tuco....http://lieuxdetournages.over-b...
    • lilybelle91
      Un des meilleurs acteurs de sa génération ! Au sommet de sa gloire dans le rôle de Tuco !!!
    • KevinKevin
      Il a 98 ans le Tuco X)Mythique dans le bon, la brute et le truand !
    • CZJ69
      Inoubliable dans "Le bon, la brute et le truand" ! Tuco quoi !
    • le_marabout_japonais
      quand j'ai cliqué sur sa fiche, je me suis dit je vais voir quand il est mort, ben non!!!!Il est toujours là le Tuco!
    • lucas b.
      98 ans, tu tiens bon mon petit Wallach, j'aurais tant aimé te revoir dans un autre petit film...
    • mistermajestik
      par contre très decevant dans l or de mackenna,un role indigne de son immense talent
    • mistermajestik
      ah cette grande scène du bon la brute et le truand quand il est chez l armurier,trop genial
    Voir les commentaires
    Back to Top