Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Mary Astor
Découvrez les meilleurs films et séries TV de Mary Astor
  1. Bande-annonce Le Faucon maltais
    1

    Le Faucon maltais

    Métier : Actrice
    Sam Spade et Miles Archer sont deux privés. Au cours d'une enquête, Miles est assassiné. Sam soupçonne Brigid qui les avait dirigés sur l'enquête. Mais cette dernière, qui fascine Sam par sa beauté et son argent, lui demande de l'aider et il accepte.
    Bande-annonce
  2. Bande-annonce Le Chant du Missouri
    2

    Le Chant du Missouri

    Métier : Actrice
    1903 à Saint-Louis. La famille Smith est très unie mais, quand le père accepte du travail à Chicago, l'ambiance se tend, surtout que ses filles vivent leurs premières amours.
    Bande-annonce
  3. Les Quatre Filles du Dr March
    3

    Les Quatre Filles du Dr March

    Métier : Actrice
    Le quotidien de Mme March et ses quatre filles avec ce qu'il comporte de joies et de tracas alors que leur père est parti à la guerre.
  4. Bande-annonce La Baronne de minuit
    4

    La Baronne de minuit

    Métier : Actrice
    Eve, petite danseuse de variétés, arrive à Paris en robe du soir, mais ruinée par la roulette de Monte Carlo. Un jeune chauffeur de taxi, Tibor Czerny, la prend en pitié, en charge et enamitié. Mais elle lui échappe et parvient à s'introduire dans la haute société en se faisant passer pour la baronne Czerny. Elle est sauvée de la misère ...
    Voir le synopsis complet
    Bande-annonce
  5. Bande-annonce Madame et ses flirts
    5

    Madame et ses flirts

    Métier : Actrice
    La belle Gerry Jeffers constate que Tom et elle, cinq ans après leur mariage, ne sont pas loin de la faillite - financière du moins -, car ils s'aiment encore. Que faire pour aider son mari, un inventeur dont les projets laissent perplexes les financiers ? L'argent, tout est là ! Elle le comprend encore mieux quand le Roi de la Saucisse, petit ...
    Voir le synopsis complet
    Bande-annonce
  6. Bande-annonce Acte de violence
    6

    Acte de violence

    Métier : Actrice
    Joe Parkson vient de faire irruption dans la vie du paisible et respectable Franck Enley. Il est l'un des deux survivants d'un groupe de prisonniers de guerre trahis par l'un des leurs...
    Bande-annonce
  7. Dodsworth
    7

    Dodsworth

    Métier : Actrice
    L'histoire d'un couple en crise formé par un grand patron d'une firme automobile et sa femme.
  8. Bande-annonce Baiser mortel
    8

    Baiser mortel

    Métier : Actrice
    Bud Corliss, un étudiant, sort avec Dorothy Kingship dans le seul but de l'épouser pour sa fortune. Mais elle tombe enceinte et risque d'être déshéritée par son père. Il organise donc son assassinat avant de séduire sa jeune soeur...
    Bande-annonce
  9. La Belle de Saïgon
    9

    La Belle de Saïgon

    Métier : Actrice
    Le propriétaire d'une plantation entame une liaison avec la femme d'un de ses employés.
Commentaires
  • Plume231
    test
  • Plume231
    La Belle de Saïgon (1932) de Victor Fleming [img]http://www.cinereves.com/photo...[/img] Synopsis : Quittant quelques jours seulement la plantation qu'il dirige, Denis Carson fait connaissance à Saïgon, de la belle Vanturine, prostituée recherchée par la police. Il l'héberge et devient son amant. Pourtant, c'est un moment d'égarement car, au fond, Carson aime Barbara, la femme de son ami l'ingénieur Willis... [img]http://www.cinereves.com/photo...[/img] Critique : Vous prenez "Mogambo". Vous remplacez John Ford par Victor Fleming derrière la caméra, un Clark Gable cheveux poivre et sel par un Clark Gable avec vingt balais et une moustache en moins, la blonde Grace Kelly par la brune Mary Astor, la brune Ava Gardner par la blonde Jean Harlow et un véritable Kenya par une Indochine de studio. Résultat, vous avez "La Belle de Saïgon". Vous ajoutez à cela des dialogues piquants bourrés de sous-entendus dits par une Jean Harlow qui n'est pas avare de son talent pour bien les allonger au bon moment, et qui parvient sans mal à écraser au niveau vedette Mary Astor et même un peu Clark Gable. L'ensemble s'apparente plus à une sorte de huis-clos qu'à un film d'aventures et on peut déplorer la vision très colonialiste typique des années 30 sur les asiatiques. Mais à côté de ce film, le "Mogambo" apparaît comme beaucoup trop sage et manquant singulièrement de rythme. Ca ne sera pas la première fois que je dis (ni la dernière, je pense!) que l'original est meilleur que le remake. Note : 14/20 (***) [img]http://portfolio.soirmag.lesoi...[/img]
  • Plume231
    Dodsworth (1936) de William Wyler [img]http://www.stephencolewriter.c...[/img] Synopsis : Samuel Dodsworth (Walter Huston), parti de rien, a bâti une société automobile puissante. Il est un pilier de la ville de Zenith, Indiana. Arrivé dans la vie, il décide de vendre sa société pour prendre sa retraite et partir visiter l'Europe avec son épouse Frances Dodsworth (Ruth Chatterton). Ce voyage vers ce continent encore inconnu va révéler le fossé qui les sépare. Sam ne désire que découvrir les beautés et la culture du vieux continent alors que son épouse Fran ne rêve que de mondanités où elle pourra rencontrer l'élite européenne. Fran désire par-dessus tout retenir sa jeunesse qu'elle sent lui échapper et flirte outrageusement avec des hommes plus jeunes qu'elle. De son côté, Sam rencontre Edith Cortright (Mary Astor), une américaine qui vit en Italie... [img]http://www.classicmoviegab.com...[/img] Critique : Une oeuvre résolument intelligente et subtile d'un des plus grands réalisateurs américains de son époque. La mise en scène est classique, dans le bon sens du terme, le scénario est d'une belle écriture et la direction d'acteurs est plus que parfaite. Walter Huston parvient sans mal à rentrer dans la peau de son personnage, Ruth Chatterton dans le rôle d'une épouse qui voit désespérement les années filer réussit l'exploit à rendre le sien aussi émouvant qu'agaçant, et Mary Astor ajoute une p'tite touche de fraîcheur aussi bienvenue pour le spectateur que pour le protagoniste. La composition des personnages dans le film est donc magistralement nuancée. Wyler est très loin d'être en petite forme aussi derrière la caméra parvenant à faire ressortir de l'émotion avec un minimum d'éléments. La scène où on voit le couple se préparer à se coucher dans une chambre d'hôtel en dit certainement mille fois plus en quelques minutes sur l'incommunicabilité que deux (interminables !!!) heures d'Antonioni. Le film d'un grand réalisateur très encensé de son vivant mais aujourd'hui très injustement oublié et qui mérite, à l'image de cette oeuvre, une redécouverte urgente. Note : 17,5/20 (****) [img]http://www.dvdclassik.com/V2/i...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top