Notez des films
Mon AlloCiné
    Michèle Morgan

    État civil

    Métier Actrice
    Nom de naissance

    Simone Roussel

    Nationalité Française
    Naissance 29 février 1920 (Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine - France)
    Décès 20 décembre 2016 à l'age de 96 ans (Meudon, Hauts-de-Seine - France)

    Biographie

    De son vrai nom Simone Roussel, Michèle Morgan débute au cinéma en 1935, à l'âge de quinze ans, avec Mademoiselle Mozart dans lequel elle côtoie Danielle Darrieux. Sur le conseil du réalisateur, elle s'inscrit au cours d'arts dramatiques de René Simon. Après plusieurs rôles de figuration, elle passe des essais pour Marc Allégret et devient la partenaire de Raimu dans Gribouille en 1937. Le succès est au rendez-vous et sa carrière est lancée.

    Celle qui a alors choisit le pseudonyme de Michèle Morgan enchaîne les films avec les partenaires les plus prestigieux : Charles Boyer dans Orage puis, surtout, Jean Gabin dans Quai des brumes. Le film de Marcel Carné fait d'elle une vedette internationale. Son regard profond et mystérieux, son élégance, lui valent d'être parfois comparée à Greta Garbo. A cause de la guerre, Michèle Morgan quitte la France pour les Etats-Unis ou la RKO lui fait signer un contrat. De l'autre côté de l'Atlantique, Michèle Morgan peine à trouver des rôles à sa mesure. Elle apprend à chanter et à danser pour être la partenaire de Frank Sinatra dans Amour et swing et tourne son dernier film américain avec Humphrey Bogart dans Passage to Marseille . Aux Etats-Unis, Michèle Morgan épouse en première noce l'acteur américain William Marshall. Ils deviennent les parents, le 13 septembre 1944, du petit Mike Marshall.

    Déçue par sa carrière américaine, Michèle Morgan revient en France dès 1946 et tourne pour la première fois sous la direction de Jean Delannoy dans La Symphonie pastorale. Le film lui permet d'obtenir le prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes 1946. Michèle Morgan retrouve sa popularité d'avant-guerre. Elle tournera à six reprises avec Jean Delannoy.

    Elle divorce en 1948 de William Marshall avant d'épouser en seconde noce l'acteur Henri Vidal. Elle partagera l'affiche avec lui, notamment dans Fabiola. Durant cette décennie, Michèle Morgan tourne avec les plus grands réalisateurs de l'époque : Les Orgueilleux d'Yves Allégret, Les Grandes manoeuvres de René Clair et, surtout, Napoléon de Sacha Guitry. Après la mort d'Henri Vidal en 1959, Gérard Oury rentre dans sa vie. Le couple vit en union libre et n'aura aucun enfant. Sous la direction d'Oury, elle tourne dans Le Crime ne paie pas en 1962. Michèle Morgan commence à tourner de moins en moins. On la retrouve néanmoins au côtés de Charles Denner et Danielle Darrieux dans Landru de Claude Chabrol. Après Benjamin ou les mémoires d'un puceau, elle décide de suspendre sa carrière d'actrice. Elle se consacre à ses autres passions, la mode et la peinture.

    Présidente du jury du Festival de Cannes 1971, elle est décorée par la Légion d'honneur la même année. En 1977, elle publie aussi ses mémoires Avec Ces yeux là.
    Au cinéma, on le revoit plus que chez Claude Lelouch : Le Chat et la souris en 1975, Robert et Robert en 1978 et Un Homme et une femme : vingt ans déjà en 1986. Elle apparaît, également en 1986, dans le feuilleton télévisé Le Tiroir secret. Elle effectue ensuite sa dernière apparition sur grand écran dans Ils vont tous bien de Giuseppe Tornatore, donnant la réplique à Marcello Mastroianni.
    En parallèle, Michel Morgan se tourne vers le théâtre, interprétant entre-autres Cheri de Colette en 1982 ou encore Les Monstres Sacrés, aux côtés de Jean Marais, en 1993.

    Ses premiers pas à l'écran

    Une Fille à papa
    Une Fille à papa
    1935
    Mademoiselle Mozart
    Mademoiselle Mozart
    1935
    La Vie parisienne
    La Vie parisienne
    1935
    Mes tantes et moi
    Mes tantes et moi
    1936

    Ses meilleurs films et séries

    Fortunat
    Fortunat
    1960
    Le Quai des brumes
    Le Quai des brumes
    1938
    Napoléon
    Napoléon
    1954
    Les Grandes manoeuvres
    Les Grandes manoeuvres
    1955

    Sa carrière en chiffres

    64
    Années de carrière
    3
    Récompenses
    72
    Films
    0
    Série
    3
    Nominations
    83,3 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 52 %
    Comédie : 19 %
    Comédie dramatique : 16 %
    Romance : 14 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    21
    Photos
    7
    News
    65
    Fans

    A tourné le plus avec

    Danielle Darrieux
    Danielle Darrieux
    7 films
    Landru (1963), Méfiez-vous, mesdames ! (1963), Le Crime ne paie pas (1961), Les Lions sont lâchés (1961), Si Paris nous était conté (1955), Napoléon (1954), Mademoiselle Mozart (1935)
    Jean Gabin
    Jean Gabin
    5 films
    Napoléon (1954), La Minute de vérité (1952), Remorques (1941), Le Quai des brumes (1938), Le Récif de corail (1938)
    Rencontres (1962), Le Crime ne paie pas (1961), Oasis (1955), Napoléon (1954), Le Quai des brumes (1938)
    Si Paris nous était conté (1955), Les Grandes manoeuvres (1955), Les Orgueilleux (1953), Les Sept Péchés capitaux (1951)
    Benjamin ou les mémoires d'un puceau (1967), Les Grandes manoeuvres (1955), Marie-Antoinette reine de France (1955), Destinées (1954)
    Jean Marais
    Jean Marais
    4 films
    Si Paris nous était conté (1955), Napoléon (1954), Le Chateau de verre (1949), Aux yeux du souvenir (1948)
    Un Homme et une femme: vingt ans déjà (1986), Robert et Robert (1978), Les Lions sont lâchés (1961), Le Puits aux trois vérités (1961)
    Le Crime ne paie pas (1961), Si Paris nous était conté (1955), Napoléon (1954), Les Sept Péchés capitaux (1951)
    Un Homme et une femme: vingt ans déjà (1986), Les Yeux cernés (1964), Les Scélérats (1959), Aux yeux du souvenir (1948)
    Jacques Morel
    4 films
    Rencontres (1962), Si Paris nous était conté (1955), Les Grandes manoeuvres (1955), Marie-Antoinette reine de France (1955)
    Gérard Oury
    Gérard Oury
    4 films
    Un Homme et une femme: vingt ans déjà (1986), Le Crime ne paie pas (1961), Le Miroir a deux faces (1958), La Belle que voilà (1950)
    Claude Lelouch
    Claude Lelouch
    3 films
    Un Homme et une femme: vingt ans déjà (1986), Robert et Robert (1978), Le Chat et la souris (1975)
    Michel Simon
    3 films
    Fabiola (1949), Les Musiciens du ciel (1940), Le Quai des brumes (1938)
    Benjamin ou les mémoires d'un puceau (1967), Maxime (1958), Marie-Antoinette reine de France (1955)
    Commentaires
    • Danny Wilde
      T'as d'beaux yeux tu sais..Si Gabin n'avait pas prononcé cette petite phrase, devenue une réplique célèbre, Morgan aurait quand même attiré l'attention avec ces yeux de chat sublimes. Une des plus belles actrices de son temps, et un talent de comédienne très naturel.
    Voir les commentaires
    Back to Top