Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Pierre Brasseur

État civil

Métiers Acteur, Réalisateur, Scénariste
Nom de naissance

Pierre-Albert Espinasse

Nationalité Français
Naissance 22 décembre 1905
Décès 14 août 1972 à l'age de 66 ans

Biographie

4e génération d’une célèbre famille d’acteurs (dont la lignée a commencé en 1820 et se poursuit aujourd’hui avec Claude et Alexandre Brasseur), Pierre Brasseur est le fils de Germaine Brasseur et de Georges Espinasse. Né le 22 décembre 1905 à Paris sous le nom Pierre Albert Espinasse, il adopte le pseudonyme de sa mère lorsqu’il décide de tenter une carrière de comédien.

Il se forme en prenant des cours d’art dramatique au conservatoire Maubel. Il aura pour enseignants Harry Baur et Fernand Ledoux. A l’âge de 19 ans, il fait ses débuts au théâtre et au cinéma. Son premier film, en 1924, est La Fille de l'eau, sous la direction d’un certain Jean Renoir, dont c’est le premier long métrage ! Le jeune acteur joue dans une trentaine de courts et longs métrages avant de rencontrer Jacques Prévert pour le tournage d’Un Oiseau rare de Richard Pottier en 1935. C’est le début d’une longue collaboration puisque l’acteur, et le poète et scénariste travailleront ensemble sur une dizaine de films. Parmi eux, le célèbre Quai des brumes de Marcel Carné en 1938. Son rôle aux côtés de Jean Gabin et Michèle Morgan contribue à le rendre populaire auprès du grand public. Cette même année, il cosigne le scénario de Grisou avec Marcel Dalio (adapté de la pièce du même nom, également coécrite avec Marcel Dalio).

En 1943, il décroche un rôle mémorable, celui d’un peintre alcoolique, dans Lumiere d'été de Jean Gremillon. Toujours avec Jacques Prévert aux dialogues, le film raconte l’histoire de deux couples qui se déchirent. Puis, sept ans après "Quai des brumes", Brasseur incarne le tonitruant Frédérick Lemaitre dans Les Enfants du paradis, sous la direction de Marcel Carné. Il retrouve le réalisateur pour une 3e fois l’année suivante pour Les Portes de la nuit. En 1949, il donne la réplique à Anouk Aimée et Serge Reggiani dans Les Amants de Vérone d’André Cayatte.

Dans les années 50, il rejoint les castings prestigieux du Plaisir de Max Ophüls et de Napoléon de Sacha Guitry. En 1957, il partage l’affiche de Porte des Lilas avec Georges Brassens qui fait ses débuts au cinéma. Ce film noir de René Clair est une adaptation du roman "La Grande Ceinture" de René Fallet. Cette décennie sera également marquée par son rôle dans Les Grandes Familles de Denys de La Patellière. Adapté du roman de Maurice Druon, le long métrage prend pour point de départ le conflit entre deux cousins (Brasseur et Jean Gabin). Ses dialogues truculents sont signés Michel Audiard.

Brasseur père et fils se donnent la réplique pour la première fois au cinéma dans les années 60 : d’abord dans Les Yeux sans visage de Georges Franju (1960) et Lucky Jo de Michel Deville (1964). Pierre Brasseur tournera au total dans environ 80 films, multipliant les registres et les réalisateurs. Sa carrière au théâtre sera également très prolifique à la fois en tant qu’auteur , comédien et metteur en scène. Son dernier long métrage est La Plus belle soirée de ma vie d’Ettore Scola. Il décède peu avant la fin du tournage le 16 août 1972 à Brunico, en Italie.

Ses premiers pas à l'écran

Quick
Quick
1932
Un rêve blond
Un rêve blond
1932
La Garnison amoureuse
La Garnison amoureuse
1933
Le Sexe faible
Le Sexe faible
1933

Ses meilleurs films et séries

Les enfants du paradis
Les enfants du paradis
1945
Le Quai des brumes
Le Quai des brumes
1938
Les grandes familles
Les grandes familles
1958
Les Portes de la nuit
Les Portes de la nuit
1946

Sa carrière en chiffres

40
Années de carrière
0
Récompense
91
Films
0
Série
2
Nominations
88,1 M
Entrées ciné

Genres de prédilection

Drame : 39 %
Comédie : 29 %
Comédie dramatique : 20 %
Divers : 12 %

Ses stats sur AlloCiné

0
Vidéo
18
Photos
0
News
51
Fans

A tourné le plus avec

Bernard Blier
Bernard Blier
7 films
Le Fou du labo 4 (1967), Les Petits Matins (1962), Vive Henri IV... vive l'amour ! (1961), Les grandes familles (1958), Sans famille (1958), Souvenirs perdus (1950), Grisou (1938)
Michèle Morgan
Michèle Morgan
5 films
Rencontres (1962), Le Crime ne paie pas (1961), Oasis (1955), Napoléon (1954), Le Quai des brumes (1938)
L'Or du duc (1965), Napoléon (1954), Le Rideau rouge (1952), Croisière pour l'inconnu (1947), Jericho (1945)
Daniel Gélin
5 films
Les Petits Matins (1962), Carthage en flammes (1959), Napoléon (1954), Le Plaisir (1952), Les Mains sales (1951)
Le Crime ne paie pas (1961), Candide ou l'optimisme au XXe siècle (1960), La Vie à deux (1958), Napoléon (1954), Croisière pour l'inconnu (1947)
Jean Gabin
Jean Gabin
4 films
Les grandes familles (1958), Napoléon (1954), Le Plaisir (1952), Le Quai des brumes (1938)
Jean Richard
4 films
Umorismo in nero (1965), Candide ou l'optimisme au XXe siècle (1960), Messieurs les ronds de cuir (1959), La Vie à deux (1958)
Marcel Dalio
Marcel Dalio
4 films
L'Abominable homme des douanes (1963), Portrait d'un assassin (1949), Les Amants de Vérone (1949), Pétrus (1946)
L'Or du duc (1965), L'Abominable homme des douanes (1963), Le Magot de Josefa (1963), Le Crime ne paie pas (1961)
Yves Montand
4 films
La Loi (1958), Napoléon (1954), Souvenirs perdus (1950), Les Portes de la nuit (1946)
Un homme de trop (1967), Les Petits Matins (1962), Le Crime ne paie pas (1961), Souvenirs perdus (1950)
Le Fou du labo 4 (1967), Le Roi de cœur (1966), Candide ou l'optimisme au XXe siècle (1960), Messieurs les ronds de cuir (1959)
Commentaires
  • DANIERE
    C'est un acteur inoubliable par son jeu, sa voix, ses expressions. JEAN KHOURY 7 rue LEON BLUM 67000 STRASBOURG vassilijean@yahoo.fr
Voir les commentaires
Back to Top