Mon Allociné
John Hodiak
Biographie Filmographie Top films/séries Photos Récompenses News Vidéos
VOD, DVD
Commentaires
  • Plume231

    test

  • Plume231

    Quelque part dans la nuit (1946) de Joseph L. Mankiewicz

    [img]http://img607.imageshack.us/im...[/img]

    Synopsis : George Taylor, soldat devenu amnésique après une blessure, revient à Los Angeles avec comme seuls repères sur son passé un nom qui ne lui dit rien, Larry Cravat, et la lettre haineuse d'une femme, morte entre-temps...

    [img]http://i8.photobucket.com/albu...[/img]

    Critique : "Somewhere in the night" n'est pas l'oeuvre la plus personnelle de Mankiewicz. Difficile d'y voir véritablement la patte du cinéaste même si le thème du jeu des apparences, un des plus caractéristiques de son oeuvre, est ici abordé (qui ment ? qui dit la vérité ? et même qui est qui ?) et qu'on peut entendre quelques répliques très bien écrites qui sont totalement identifiables à son style (en particulier celles dîtes par le personnage du lieutenant de police). John Hodiak manque un peu de charisme, le jeu de Nancy Guild (la Gene Tierney du très pauvre!) est un peu faible, et Richard Conte est apparu en bien meilleur forme ailleurs. Mais les rares apparitions du grand acteur autrichien Fritz Kortner sont vraiment marquantes. Et puis tout est fait dans l'écriture du scénario et dans la réalisation pour que le spectateur soit pris du début jusqu'à la fin. La séquence de la "visite" dans l'asile est même une belle réussite qui n'est pas sans faire penser à du Fritz Lang. Le soin apporté sur les ombres, les éclairages et les décors donnent apportent un plus certain au niveau de l'ambiance. Pas un film noir majeur mais cette oeuvre peu connue de Mankiewicz mérite le détour.

    Note : 14/20 (***)

    [img]http://farm2.static.flickr.com...[/img]

Voir les commentaires
Back to Top