Mon AlloCiné
Audrey Hepburn

État civil

Nom de naissance Audrey Kathleen Hepburn-Ruston
Nationalité Belge
Naissance 4 mai 1929 (Ixelles - Belgique)
Décès 20 janvier 1993 à l'age de 63 ans (Tolochenaz - Suisse)

Biographie

Fille d'une baronne hollandaise et d'un banquier anglo-irlandais, Audrey Hepburn connaît une enfance difficile. Atteinte de coqueluche, elle frôle la mort trois semaines après sa naissance. Elle a 6 ans lorsque son père, futur militant pro-nazi, quitte le domicile familial. La guerre est un nouveau traumatisme pour la jeune fille, de santé fragile, qui séjourne alors aux Pays-Bas, dans la ville d'Arnhem, bombardée en 1944.

Partie en Angleterre, Audrey Hepburn travaille comme mannequin et joue la comédie dans des music-halls. Après une première apparition à l'écran en vendeuse de cigarettes dans Rires au paradis (1951), elle trouve son premier rôle important dans The Secret people, où elle interprète une ballerine -c'est d'ailleurs à une carrière de danseuse que se destinait à l'origine la jeune Audrey. Le tournage de Nous irons à Monte-Carlo la mène dans le sud de la France, où elle rencontre Colette, à la recherche d'une "Gigi", en vue de l'adaptation de son roman à Broadway. Hepburn triomphe dans ce spectacle, avant de tourner son premier film hollywoodien, Vacances romaines de Wyler : princesse rêveuse, elle fait fondre Gregory Peck, mais aussi l'Académie des Oscars qui lui décerne une statuette en 1954.

Loin des plantureuses stars de l'époque, Audrey Hepburn impose un nouveau type de glamour : yeux de biche, silhouette gracile, sourire mutin, cette drôle de frimousse -titre d'un musical de 1957 avec Fred Astaire- séduit Bogart dans Sabrina, puis Gary Cooper dans Ariane, deux comédies de Billy Wilder. Héroïne en 1956 de l'adaptation par King Vidor de Guerre et paix, elle y a pour partenaire Mel Ferrer, qu'elle épousa deux ans plus tôt, et qui la dirigera dans Vertes demeures. Egérie du couturier Givenchy et du photographe Avedon, elle inspire aussi Henry Mancini, compositeur notamment de Moonriver, un air qu'elle immortalise dans Diamants sur canapé (1961) : cette oeuvre de Blake Edwards constitue un superbe écrin pour l'actrice, dont la fantaisie se teinte d'une troublante mélancolie, comme dans Voyage à deux (1967) de Stanley Donen, l'auteur du malicieux Charade.

Après des retrouvailles avec William Wyler (La Rumeur) et une incursion dans le western (Le Vent de la plaine de Huston), Audrey Hepburn trouve un de ses plus grands rôles en 1964, celui d'Eliza Doolitle, fille des rues métamorphosée en femme du monde, dans My Fair Lady, sommet de la comédie musicale signé Cukor. Divorcée de Mel Ferrer après le tournage éprouvant de Seule dans la nuit, film à suspense produit par le comédien en 1967, Hepburn met bientôt un terme à sa carrière d'actrice -on la retrouvera néanmoins en Lady Marian dans La Rose et la Flèche de Lester en 1976. Celle qui incarna une bonne soeur devenue infirmière au Congo dans Au risque de se perdre se consacre désormais à l'action humanitaire, multipliant les voyages en Afrique et en Amérique latine pour l'UNICEF, qui la nomme ambassadrice en 1988. Apparue pour la dernière fois au cinéma en ange dans Always de Spielberg, Audrey Hepburn est emportée par un cancer du colon en 1993.

Ses premiers pas à l'écran

Le Hollandais en sept leçons
Le Hollandais en sept leçons
1948
De l'or en barres
De l'or en barres
1951
Nous irons à Monte-Carlo
Nous irons à Monte-Carlo
1951
One Wild Oat
One Wild Oat
1951

Ses meilleurs films et séries

Vacances romaines
Vacances romaines
1953
Charade
Charade
1963

Sa carrière en chiffres

42
Années de carrière
7
Récompenses
28
Films
0
Série
18
Nominations
21,1 M
Entrées ciné

Genres de prédilection

Romance : 41 %
Comédie : 32 %
Drame : 22 %
Judiciaire : 5 %

Ses stats sur AlloCiné

0
Vidéo
198
Photos
10
News
956
Fans

A tourné le plus avec

Mel Ferrer
Mel Ferrer
4 films
Seule dans la nuit (1967), Deux têtes folles (1964), Vertes demeures (1959), Guerre et paix (1956)
Stanley Donen
Stanley Donen
3 films
Voyage à deux (1967), Charade (1963), Drôle de frimousse (1957)
Marcel Dalio
3 films
Comment voler un million de dollars (1966), Sabrina (1954), Nous irons à Monte-Carlo (1951)
Commentaires
  • audreychou83
    Tout simplement,Mon actrice préférée !!! Sa beauté est le reflet de son âme, Un ange....
  • Doh
    C'est clair , une des meilleure actrices. Mais aussi une des plus belles femmes qui ait existé.
  • All In The Game
    Une de mes actrices préférées. Une grande Dame.
  • redbutler
    Un mythe,c'était une vraie Lady
  • cha.99
    Une très bonne actrice qui en plus est partie de rien
  • ElQuebecois
    Mon actrice préféré. Sa beauté n'a d'égale que son talent.
  • Danny Wilde
    Son charme mutin, ce délicieux mélange d'ingénue et de fraîcheur, elle resplendit dans Diamants sur canapé...
  • Wilyrah
    En ce 4 mai, oublions les sabres laser et célébrons la grande Audrey Hepburn née il y a 86 ans.
  • MGM-ranger
    L'une des plus douées de sa génération.
Voir les commentaires
Back to Top