Notez des films
Mon AlloCiné
    Romy Schneider

    État civil

    Métier Actrice
    Nom de naissance

    Rosemarie Magdalena Albach-Retty

    Nationalité Autrichienne
    Naissance 23 septembre 1938 (Vienne - Autriche)
    Décès 29 mai 1982 à l'age de 43 ans (Paris - France)

    Biographie

    Fille de l'actrice Magda Schneider et de Wolf Albach Retty.

    Pendant la guerre, à l'arrivée des nazis, la famille Schneider doit quitter Vienne et l'enfance de la jeune Romy, de son vrai nom Rosemarie Magdalena Albach-Retty, se passe dans un petit village près de Berchtesgaden. Suite à la naissance de leur second enfant Wolfgang, les parents de Romy se séparent. Après des études à l'Internat Goldenstein, près de Salzbourg, Romy Schneider s'inscrit en 1953 à l'École des Beaux-arts de Cologne. A cette époque, le producteur Kurt Ulrich cherche une jeune fille pour interpréter le rôle de la fille de Magda Schneider sa mère, dans Lilas Blanc. Magda le propose alors Romy qui réussit brillamment les essais et obtient ainsi sa première apparition à l'écran à 15 ans. Le film connaît un succès immédiat mais c'est avec la série des Sissi, où elle incarne l'Impératrice Elisabeth d'Autriche, aux côtés de Karl-Heinz Böhm, dans le rôle du jeune Empereur François-Joseph, que Romy Schneider devient célèbre.

    1958 est une année importante dans la vie de l'actrice : Pierre Gaspard-Huit lui propose le rôle principal de Christine, un remake du Liebelei de Max Ophüls. Pendant le tournage, elle tombe amoureuse de son partenaire dans le film, Alain Delon. Romy Schneider se fiance avec lui en 1959, et le couple part vivre à Paris où suivront cinq années de passion. Son image de jeune ingénue la suit pendant toute cette période et c'est sa rencontre déterminante avec Luchino Visconti qui lui permet de changer de registre. Ce dernier lui propose un rôle dans sa mise en scène au théâtre du drame de John Ford, Dommage qu'elle soit une putain (1961), aux côtés d'Alain Delon.

    La carrière de Romy prend par la suite une dimension internationale avec plusieurs rôles à Hollywood (Prete-moi ton mari (1964), une comédie avec Jack Lemmon, et le film Quoi de neuf, Pussycat ? aux côtés de Woody Allen en 1965). Sa prestation sous la direction d'Orson Welles dans Le Procès en 1963 lui donne enfin l'image d'une femme belle et libre. Si sa carrière évolue positivement, sa vie privée connaît de nombreuses turbulences. En 1966, elle épouse Harry Meyen, metteur en scène de théâtre qui lui donnera son premier enfant David-Christopher et qui se suicidera quelques temps après. La même année, elle rencontre, sur le plateau de La Voleuse, Michel Piccoli qui deviendra l'un de ses amis les plus proches.

    Cinq ans après leur rupture, Alain Delon l'impose à ses côtés dans La Piscine de Jacques Deray. Un rôle où elle apparaît radieuse et superbe. Pour Luchino Visconti dans Ludwig... ou le crépuscule des dieux, elle accepte de reprendre le rôle qui l'a révélée au grand public, celui d'Elisabeth d'Autriche, plus âgée cette fois-ci. Sa rencontre avec Claude Sautet est décisive. Il en fait son égérie à travers deux films César et Rosalie et Les Choses de la vie. Ce dernier connaît un très grand succès critique et public qui va placer l'actrice au sommet de sa popularité. Deux ans plus tard, c'est sous la direction d'Andrzej Zulawski qu'elle décroche le premier César de la Meilleure Actrice pour L'Important c'est d'aimer. Une récompense qu'elle recevra de nouveau pour l'Histoire simple de son mentor, Claude Sautet.

    Malgré sa rupture d'avec Daniel Biasini, son second mari, et la mort tragique de son fils, Romy débute fin octobre 81, le tournage de La Passante du Sans-Souci. A sa sortie en avril 1982, le film est un triomphe mais à peine un mois plus tard Romy Schneider est retrouvée morte à son domicile. Elle a succombé à une crise cardiaque dont les causes demeurent inconnues.

    Ses premiers pas à l'écran

    Lilas Blanc
    Lilas Blanc
    1953
    Les Jeunes années d'une reine
    Les Jeunes années d'une reine
    1954
    Sissi
    Sissi
    1955
    Mon premier amour
    Mon premier amour
    1955

    Ses meilleurs films et séries

    Les choses de la vie
    Les choses de la vie
    1970
    Ludwig - Le crépuscule des Dieux
    Ludwig - Le crépuscule des Dieux
    1972

    Sa carrière en chiffres

    29
    Années de carrière
    2
    Récompenses
    64
    Films
    0
    Série
    6
    Nominations
    64 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 49 %
    Romance : 23 %
    Comédie : 14 %
    Historique : 13 %

    Ses stats sur AlloCiné

    1
    Vidéo
    38
    Photos
    24
    News
    731
    Fans

    A tourné le plus avec

    Michel Piccoli
    Michel Piccoli
    8 films
    La Passante du Sans-Souci (1982), Mado (1976), Le trio infernal (1974), Un Amour de pluie (1974), César et Rosalie (1972), Max et les Ferrailleurs (1971), Les choses de la vie (1970), La Voleuse (1966)
    Karlheinz Böhm
    Karlheinz Böhm
    5 films
    Forever My Love (1962), Sissi face à son destin (1957), Sissi impératrice (1956), Kitty à la conquête du monde (1956), Sissi (1955)
    Claude Sautet
    Claude Sautet
    5 films
    Une Histoire Simple (1978), Mado (1976), César et Rosalie (1972), Max et les Ferrailleurs (1971), Les choses de la vie (1970)
    Alain Delon
    Alain Delon
    5 films
    L'Assassinat de Trotsky (1971), La Piscine (1969), L'Amour à la Mer (1962), Plein soleil (1960), Christine (1958)
    Gustav Knuth
    4 films
    Sissi face à son destin (1957), Un Petit coin de paradis (1957), Sissi impératrice (1956), Sissi (1955)
    Mado (1976), Les Innocents aux mains sales (1974), Max et les Ferrailleurs (1971), Les choses de la vie (1970)
    La Banquière (1980), Un Amour de pluie (1974), L'Amour à la Mer (1962), Christine (1958)
    Uta Franz
    3 films
    Sissi face à son destin (1957), Sissi impératrice (1956), Sissi (1955)
    Mado (1976), Max et les Ferrailleurs (1971), La Fantastique histoire vraie d'Eddie Chapman (1966)
    Une Femme à sa fenêtre (1976), Ludwig - Le crépuscule des Dieux (1972), César et Rosalie (1972)
    Jess Hahn
    3 films
    La Fantastique histoire vraie d'Eddie Chapman (1966), Quoi de neuf, Pussycat ? (1965), Le Procès (1962)
    Commentaires
    • darkad
      Une Femme avec un grand F, une icone de sensibilité,de charme,de charisme de beauté et j'en passe, inoubliable.
    • Lea Lux
      Unforgettable, touching, magical .Unforgettable even after so many years
    • kevsly
      Elle aurait eu 80 ans aujourd'hui cette actrice de légende! Elle nous a quittée bien trop tôt cette superstar aux nombreux films cultes. Une sensibilité à fleur de peau, qui ne peut que faire sympathiser concernant la femme, qui me fait penser pour ça à Dalida et Isabelle Adjani. L'une des actrices majeures du cinéma français!
    • ShannenDo
      Romy est vraiment une star inoubliable, un charisme a couper le souffle.c'etait une belle époque maintenant le ciné français est bourrée d'actrice pourries certaines sont bien sur tres belles mais on le charme d'une boite de thon.Romy tu manques tellement
    • kevsly
      Tout simplement l'une des plus grandes actrices de son temps!
    • Quamido Pirendo
      Pas trop mal le téléfilm diffusé sur France 2 lundi soir. La comédienne allemande Jessica Schwartz est très convaincante. La vie de Romy est un vrai roman, elle n'est pas sans rappeler celle Marylin Monroe, qui elle aussi victime d'un même destin tragique. On dirait qu'elles n'ont pas eu droit au bonheur auquel tout un chacun pourtant aspire, comme si elles devaient payer le prix fort de leur sublime beauté et de leur succès. Pour moi son plus beau film reste 'la passante du sans soucis' car je pense qu'elle est à l'apogée de son art et tellement bouleversante dans ce rôle ou sa vie personnelle se mêle de très prés a la fiction. En effet son fils David décédé dans un accident, devait interpréter le rôle de Piccoli jeune. Histoire se déroulant durant l’occupation allemande, le tournage fut très éprouvant car le garçon lui rappelait évidement son fils. Puis le passé sulfureux de sa mère (Magda) avec l'entourage d'Hitler (voir wikipédia et divers bio). Enfin elle voulait a tout prix faire ce film, ça semblait être comme un salut pour elle. ce sera un de ses derniers.
    • thierry jacquin
      si la perfection etait de ce monde je sait que romy l incarnerai a merveille et je pense comme elle le disai si bien la haut un oiseau passe comme une dedicasse dans le ciel pour ma part l oiseau c est elle qui avec ces battements d aile nous fait un pti coucou a sa maniere pour nous faire rappele que les etoiles ne meurt jamais
    • Melo10
      L'important c'est d'aimer de Andrzej Zulawski mardi 12 juin à 20h à La Fémis !
    • Abigaël S.
      Éblouissante de beauté, un jeu d'acteur vrai, sincère, profond, un regard troublant, une actrice merveilleuse qui fera parler d'elle encore longtemps...Elle restera à jamais dans les cœurs de ceux et celles qui l'aiment.Romy est une étoile parmi les étoiles, j'espère que là haut vous avez trouvé la paix intérieure.Oui Chris une étoile ne s'éteint jamais et brille éternellement.......
    • OKDAC
      Talentueuse, éblouissante noué d'un charisme fou... inégalable...
    • frantic
      [img]http://15.media.tumblr.com/tum...[/img]
    • frantic
      Un film poignant [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img]
    • chrischambers86
      Pour ma part, Romy reste la femme èpanouie des films de Sautet ou encore celle qui se dèpasse dans ses derniers films. C'ètait quelqu'un qui ne trichait jamais à l'ècran. Des rôles pour la plupart inoubliables, 2 Cèsars, la mort de son fils puis la maladie ont raison d'elle. Elle disparait en pleine gloire mais tout le monde sait que les ètoiles ne meurent jamais...
    Voir les commentaires
    Back to Top