Notez des films
Mon AlloCiné
    Christian Marin

    État civil

    Métiers Acteur, Interprète (chansons du film)
    Nationalité Français
    Naissance 8 février 1929 (Lyon, Rhône, France)
    Décès 5 septembre 2012 à l'age de 83 ans

    Biographie

    Avec sa silhouette de grand dadais et son visage aux oreilles décollées, Christian Marin fait partie de ces comédiens appréciés du public français, mais dont les spectateurs ne connaissent pas forcément le nom. Côtoyant les plus grandes têtes d’affiche du cinéma comique de l’Hexagone, Christian Marin est un véritable "touche à tout", se consacrant au cinéma, à la télévision et - peut-être surtout - au théâtre, activité qu’il définit, à l’instar de plusieurs de ses futurs partenaires, comme son premier grand amour.

    Ses deux rôles principaux, ceux pour lesquels le grand public le connait et lui confère cette fameuse image du bon copain sympathique et maladroit, sont celui du maréchal des logis chef Merlot dans les 4 premiers volets consacrés aux incontournables gendarmes, et celui de Laverdure dans la célèbre série Les Chevaliers du ciel. Ces deux prestations des plus remarquées représentent néanmoins la partie émergée d’un parcours exceptionnel, principalement orienté vers la comédie populaire.

    S’illustrant sur les planches dès les années 1950 - activité qu’il ne mettra jamais de côté - Christian Marin débute sur grand écran en jouant dans Les Tortillards (1960), La Belle Américaine (1961) et Bébert et l'omnibus (1963), trois comédies dans lesquelles ses prestations lui permettent de se faire remarquer dans le milieu (dans la première, il donne la réplique pour la première fois à un De Funès encore méconnu). Il enchaîne ce type de "petits" rôles, avant de se voir confier le personnage - plus consistant cette fois - d’un valet faussement rigide dans Pouic-Pouic, grand succès de l’année 1963 (plus de 2 millions d’entrées sur le sol français), lui offrant la chance de travailler avec l’un des duos les plus lucratifs du cinéma français : Louis De Funès et Jean Giraud.

    Une rencontre déterminante pour sa carrière, les trois hommes réitérant leur collaboration sur Le Gendarme de Saint-Tropez, ultime jackpot de l’année 1964 (environ 8 millions d’entrées) et référence intergénérationnelle en termes de comédie franchouillarde. Le succès est tel que 5 suites presque aussi rentables sont mises sur les rails jusqu’en 1982 (date de sortie du Gendarme et les gendarmettes, dernier opus de la franchise), Christian Marin ne participant pas aux deux dernières (considérées comme les moins bonnes !). Son personnage de gendarme gaffeur et souffre-douleur de De Funès reste à jamais gravée dans les annales.

    S’affichant dans d’autres films entre deux épisodes des gendarmes - dont la comédie légère L'Abominable homme des douanes (1963), le méconnu Les Copains (1965), le polar Compartiment tueurs, (id.) -, Christian Marin décroche en 1967 le rôle du pilote dragueur et gaffeur Laverdure, pour les trois saisons de la série Les Chevaliers du ciel. En tête d’affiche aux côtés de Jacques Santi (interprétant le réservé et méticuleux Michel Tanguy, contrastant ainsi avec le personnage tenu par Marin), les deux comédiens composant le fameux duo portent cette série à succès pendant 3 ans.

    S’il ne s’est jamais éloigné des planches, c’est au théâtre de boulevard que Christian Marin choisit d’orienter sa carrière après Le Gendarme en balade en 1970. Ainsi, les représentations auxquelles il participe sont nombreuses, allant de pièces de Molière à Julien Vartet, en passant par Bruno Druard. En parallèle, le comédien continue de s’afficher au cinéma (La Dernière bourrée à Paris en 1973, Le Commando des chauds lapins en 1975), avec un rythme moindre cependant. Se consacrant pleinement à la scène dans les années 1980, 1990 et 2000, Christian Marin trouve encore, à 83 ans, la force de tourner aux côtés et sous la direction de Patrick Ridremont dans l'original Dead Man Talking (2012). Il s'éteint cette même année dans un hôpital parisien.

    Auteur : Laurent Schenck

    Ses premiers pas à l'écran

    La Marquise d'O
    La Marquise d'O
    1959
    Les Tortillards
    Les Tortillards
    1960
    Tout l'or du monde
    Tout l'or du monde
    1961
    Le Tracassin ou les plaisirs de la ville
    Le Tracassin ou les plaisirs de la ville
    1961

    Ses meilleurs films et séries

    Dead Man Talking
    Dead Man Talking
    2012
    La Belle Américaine
    La Belle Américaine
    1961
    Pouic-Pouic
    Pouic-Pouic
    1963
    Les Copains
    Les Copains
    1964

    Sa carrière en chiffres

    53
    Années de carrière
    0
    Récompense
    54
    Films
    1
    Série
    0
    Nomination
    58,9 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Comédie : 78 %
    Drame : 9 %
    Comédie dramatique : 6 %
    Policier : 6 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    7
    Photos
    1
    News
    28
    Fans

    A tourné le plus avec

    Jean Lefebvre
    Jean Lefebvre
    9 films
    Le gendarme en balade (1970), Le Gendarme se marie (1968), Le Gendarme à New York (1965), Compartiment tueurs (1965), Les Copains (1964), Le Gendarme de Saint-Tropez (1964), Allez France ! (1964), Bébert et l'omnibus (1963), La Belle Américaine (1961)
    Louis de Funès
    Louis de Funès
    8 films
    Le gendarme en balade (1970), Le Gendarme se marie (1968), Le Gendarme à New York (1965), Le Gendarme de Saint-Tropez (1964), Pouic-Pouic (1963), La Belle Américaine (1961), Le Crime ne paie pas (1961), Les Tortillards (1960)
    L'auvergnat et l'autobus (1968), Monsieur le Président-directeur général (1966), Monnaie de singe (1966), Le Gendarme à New York (1965), Le Chant du monde (1965), Allez France ! (1964), Bébert et l'omnibus (1963)
    Michel Modo
    6 films
    Le gendarme en balade (1970), Le Gendarme se marie (1968), Le Gendarme à New York (1965), Le Gendarme de Saint-Tropez (1964), Bébert et l'omnibus (1963), Tout l'or du monde (1961)
    Guy Grosso
    6 films
    2 cloches dans la neige (1977), Le gendarme en balade (1970), Le Gendarme se marie (1968), Le Gendarme à New York (1965), Le Gendarme de Saint-Tropez (1964), Bébert et l'omnibus (1963)
    Le gendarme en balade (1970), Le Gendarme se marie (1968), L'auvergnat et l'autobus (1968), Monsieur le Président-directeur général (1966), Le Gendarme à New York (1965), Le Gendarme de Saint-Tropez (1964)
    Le gendarme en balade (1970), Le Gendarme se marie (1968), Monsieur le Président-directeur général (1966), Compartiment tueurs (1965), Le Gendarme à New York (1965)
    Pierre Mondy
    5 films
    Monsieur le Président-directeur général (1966), Compartiment tueurs (1965), Les Copains (1964), Bébert et l'omnibus (1963), Le Crime ne paie pas (1961)
    Jean Richard
    5 films
    L'auvergnat et l'autobus (1968), Allez France ! (1964), Bébert et l'omnibus (1963), La Belle Américaine (1961), Les Tortillards (1960)
    Roger Pierre
    4 films
    Faites donc plaisir aux amis (1969), Comment réussir en amour (1962), La Belle Américaine (1961), Les Tortillards (1960)
    Bébert et l'omnibus (1963), Comment réussir en amour (1962), La Gamberge (1962), La Belle Américaine (1961)
    L'Or du duc (1965), L'Abominable homme des douanes (1963), Le Magot de Josefa (1963), Le Crime ne paie pas (1961)
    Jean Carmet
    4 films
    L'auvergnat et l'autobus (1968), Allez France ! (1964), La Foire aux cancres (1963), La Belle Américaine (1961)
    Claude Rich
    4 films
    Monsieur le Président-directeur général (1966), L'Or du duc (1965), Les Copains (1964), Tout l'or du monde (1961)
    Commentaires
    • willycopresto
      Christian Marin a fait l'objet d'un épisode en 2013 (rediffusée en 2015) de l'excellente série de "nous nous sommes tant aimé" Il aura été un excellent mais éternel second rôle et aura tout fait : du cinéma, du théâtre, du cabaret (il avait un fort joli brin de voix) et même de la pub quand les fins de mois se faisaient difficiles ! Les "chevaliers du ciel" auront marqué sa carrière. Dire qu'il aura fait cette série sans jamais avoir mis les pieds dans un Mirage, sauf sur un tard ! Une bouille attachante et un acteur qui l'était tout autant et qui aura joué jusqu'à la fin de sa vie.
    • brunodinah
      La bande à De Funès s'alourdit : Christian Marin vient de nous quitter.Merci de nous avoir concoté cette éternelle bidasse dans la série "Les gendarmes".Je t'en remercie !Continue à rire, là-haut, avec tes confrères (De Funès, Dhéry, Lamoureux, Mondy et consorts...) !
    Voir les commentaires
    Back to Top