Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Claire Denis
1 prix sur 26 nominations dans les festivals pour la star Claire Denis
Résultats annoncés

Quinzaine des Réalisateurs (édition 49)

2017
Lauréat Prix SACD dans : Un Beau Soleil Intérieur

Festival de Cannes (édition 66)

2013
Nommé Un Certain Regard - Prix du jury dans : Les Salauds
Nommé Un Certain Regard - Prix un Certain Talent dans : Les Salauds
Nommé Prix un Certain Regard dans : Les Salauds
Nommé Prix Fipresci - Un Certain Regard dans : Les Salauds
Nommé Un Certain Regard - Prix de la mise en scène dans : Les Salauds
Nommé Prix du Jury Oecuménique - Mention Spéciale dans : Les Salauds
Nommé Un Certain Regard - Prix du Regard vers l'Avenir dans : Les Salauds

Paris Cinéma (édition 11)

2013
Nommé Avant-premières dans : Les Salauds

Festival international du film de Carthagène (édition 52)

2012
Nommé Hommage

Festival Télérama (édition 14)

2011
Nommé Sélection Télérama dans : White Material

LUX Film Prize - Prix LUX du Parlement Européen (édition 3)

2009
Nommé Prix LUX dans : 35 Rhums

Mostra de Venise (édition 66)

2009
Nommé Grand Prix du Jury dans : White Material
Nommé Lion d'Or dans : White Material
Nommé Prix Fipresci dans : White Material

Mostra de Venise (édition 65)

2008
Nommé Longs métrages - Hors-compétition dans : 35 Rhums

Prix Louis Delluc (édition 63)

2005
Nommé Prix Louis Delluc dans : L'intrus

Festival de Cannes (édition 54)

2001
Nommé Longs métrages - Hors-compétition dans : Trouble Every Day

Festival de Cannes (édition 47)

1994
Nommé Un Certain Regard dans : J'ai pas sommeil

César (édition 14)

1989
Nommé César de la Meilleure première oeuvre dans : Chocolat

Festival de Cannes (édition 41)

1988
Nommé Prix du Jury dans : Chocolat
Nommé Prix du Jury Oecuménique dans : Chocolat
Nommé Prix de la mise en scène dans : Chocolat
Nommé Palme d'Or dans : Chocolat
Nommé Grand Prix dans : Chocolat
Nommé Prix de la meilleure contribution artistique au Festival International du Film dans : Chocolat
Commentaires
  • dlgfilms
    bravo Claire Denis apres avoir recensés les difficultées des equipes de tournage etrangeres a trouver de bons acteurs pour leur tournage au cameroun, nottament claire denis, cedric klapish (paris - j'ai joue une petit role), ulrich kolher (la maladie du sommeil - j'ai assuré le casting avec kris de bellair), j'ai trouvé une fiere solution : la BANQUE D'ACTEURS DU CAMEROUN. Notre catalogue est disponible en ligne sur . le prochain realisateur etranger qui tournera au cameroun est servi et attendu par les meilleurs acteurs camerounais. merci white material, tu m'as ouvert les portes du succes Je suis fie d'avoir contribue a la fabrication de ce film en tant que assistant realisateur camerounais, aux cotes de jean paul allegre. pour l'autodidacte que je suis, ce film a ete un pelerinage, voire une benediction, vu que tous les films que j'ai realise par la suite m'ont rapporte des distinctions internationales et des prix locaux, nottament clandos : ultime voyage (vues d'afrique - montreal), impulsions (festival de cannes - Short film corner - 4 prix), oser ou s'exposer (ecrans noirs - 1 prix), censure... Merci, Claire. Publié par Djimeli Lekpa gervais (237 75 42 15 29)
  • jaminos
    Merci à Claire Denis pour tous ces magnifiques films. Son dernier White Material est un véritable chef d'oeuvre pour moi. Cette femme est une véritable réalisatrice et scénariste. Elle a une méthode de travail tout à fait exceptionnelle. D'ailleurs j'ai beaucoup apprécié le livre sur elle, Claire Denis: Cinéaste à part, et entière... de Cédric Mal édité aux Editions de Verneuil. On comprend mieux cette femme à travers ce bouquin. Je le recommande à tous si vous avez aimé ces films.
  • misterpetiot
    J'y allais à reculons et je suis completement rentré dans le film , super bien filmé . Supers plans , tout est sensible , subtil .
  • al111
    petite erreur dans la bio de Claire Denis, en 1996, c'est le léopard d'or (Locarno) qu'elle remporte avec Nénette et Boni, pas le lion d'argent (Venise).
  • Maxime L.
    Je confirme pour le Léopard d'or, j'étais jeune, mais je connais ma tante et sa carrière un minimum !
  • angelabassompierre
    des films sont dans l'étrange seulement celui sur "les salauds" particulièrement ennuyeux morcelé et désordonné, c'est fait par des stagiaires, c'est resté au même stade que niveau de trouble every day où ils se parlent si peu qu'on ne peut pas savoir leur nom et les acteurs s'ils n'ont pas un rôle principal ont accepté pour raison alimentaire comme on dit si mal et comme si on n'en est juste à manger....J'ai perdu 1h40 et + de ma vie et ça aurait pu être plus concis, mieux travaillé, plus crédible et moins de vulgarité, les scènes d'amour, c'est quelques secondes, là avec du perversc'est dur et en plus ça dure alors que ce n'est pas captivant. Choquant et dérangeant au stade art et essaiet je comprends qu'il n'ait pas été mis à UGC c'est un registre quand même peu commun, je n'ai pas aimé le personnage de vincent lindon, ni celui de chiara, me suis ennuyée et grande déception, j'ai mieux aimé encore "white material", tu cernes ce que ça raconte, le fil conducteur et la finesse des choses.... quoique elle les met tout nus aussi, les pauvres!
Voir les commentaires
Back to Top