Mon AlloCiné
Fabrice Luchini
Biographie
Filmographie
Top films/séries
Photos
Récompenses
News
Vidéos
VOD, DVD

État civil

Nom de naissance Robert Luchini
Nationalité Français
Naissance 1 novembre 1951 (Paris - France)
Age 65 ans

Biographie

Fils d'un immigré italien, Fabrice Luchini grandit dans le quartier parisien de la Goutte d'or où, dès son plus jeune âge, il vend à la criée les fruits et légumes du commerce de ses parents. Préférant la rue à l'école, il se passionne néanmoins très tôt pour la littérature en dévorant Balzac, Flaubert ou Proust, goût qu'il cultivera d'ailleurs toujours en autodidacte. A 13 ans, sa mère le place dans un salon chic de l'avenue Matignon comme apprenti coiffeur, mais sa passion pour la soul music en fait un habitué des discothèques, où il est repéré par Philippe Labro, qui lui confie son premier rôle dans Tout peut arriver (1969).



Fabrice Luchini joue ensuite dans Le Genou de Claire d'Eric Rohmer, dont il va devenir l'acteur fétiche, et s'inscrit parallèlement aux cours de Jean-Laurent Cochet. Comme une révélation, il y découvre le théâtre, "seul lieu où s'exprime la vie, la nourriture de la vie, ce qu'aucune école n'enseignera jamais". Fort de cette nouvelle expérience, il retrouve Rohmer pour le très audacieux Perceval le Gallois (d'après l’œuvre de Chrétien de Troyes) puis pour Les Nuits de la pleine lune en 1984. Passant du cinéma pointu d'Oshima ou de Pierre Zucca à P.R.O.F.S. et à Emmanuelle 4, Luchini voit sa notoriété dépasser le cercle des cinéphiles grâce à La Discrète de Christian Vincent (1990) dans lequel il impose son personnage de dandy précieux à l'éloquence ciselée.

Fabrice Luchini est alors de plus en plus sollicité, laissant libre cours à sa verve et à sa fantaisie teintée d'inquiétude dans Riens du tout (le premier Klapisch en 1992), Tout ça... pour ça ! de Lelouch (1993), ou encore Beaumarchais, l'insolent d'Edouard Molinaro (1995). Devenu un acteur de premier plan, il donne la réplique à des actrices telles que Sandrine Kiberlain (Rien sur Robert, 1999), Nathalie Baye (Barnie et ses petites contrariétés, 2001) Géraldine Pailhas (Le Coût de la vie, 2002) ou Sandrine Bonnaire (Confidences trop intimes, 2004).

Acteur populaire, bon client dans les médias, Fabrice Luchini forme un tandem inattendu avec Johnny Hallyday dans le loufoque Jean-Philippe de Laurent Tuel (2006). Il se délecte ensuite à jouer les M. Jourdain dans le Molière de Laurent Tirard (2007), ce qui n'étonne guère de la part d'un comédien qui revient régulièrement sur les planches, où il se fait l'humble passeur des textes de La Fontaine, Céline ou Barthes. Lui qui se plaît à jouer seul en scène accepte volontiers de faire partie des castings pléthoriques de films choraux tels que Paris ou Musée haut, musée bas (2008). Avec La Fille de Monaco, Luchini côtoie Roschdy Zem et l'ex-miss météo de Canal+ fraîchement actrice, Louise Bourgoin, pour sa première collaboration avec Anne Fontaine, avant de rejoindre Anne Le Ny pour sa seconde réalisation, Les Invités de mon père.

L'année suivante lui offre l'opportunité de travailler pour la première fois avec François Ozon dans le déluré Potiche, sélectionné à Venise en Compétition officielle, et dans lequel il rejoint un casting prestigieux (Gérard Depardieu, Catherine Deneuve, Karin Viard). De plus en plus apprécié du grand public, Luchini est ensuite à l'affiche du succès surprise de 2011, Les Femmes du 6e étage : il y joue un bourgeois engoncé dans son quotidien étriqué qui trouve l'épanouissement auprès des très folkloriques domestiques espagnoles du 6ème étage, délaissant par la même occasion sa femme, interprétée par Sandrine Kiberlain. Fort de sa première collaboration avec Ozon, il réitère l'expérience en 2012 avec le thriller intimiste Dans la maison. Il renoue pour l'occasion avec son amour des belles lettres puisqu'il y campe un professeur de français. Ce rôle sérieux n'empêche pas pour autant le comédien de se livrer à des expériences plus légères, en intégrant le casting d'Astérix et Obélix: Au service de sa Majesté, comédie gauloise par excellence dans laquelle il succède à Alain Delon sous les traits de l'Empereur Jules César.

Ses premiers pas à l'écran

Tout peut arriver
Tout peut arriver
1969
Le Genou de Claire
Le Genou de Claire
1970
Valparaiso, Valparaiso
Valparaiso, Valparaiso
1970
Contes immoraux
Contes immoraux
1974

Ses meilleurs films et séries

L'Hermine
L'Hermine
2015
Les Femmes du 6e étage
Les Femmes du 6e étage
2011
La Discrète
La Discrète
1990
Dans la maison
Dans la maison
2012

Sa carrière en chiffres

48
Années de carrière
3
Récompenses
76
Films
1
Série
16
Nominations
43469382
Entrées ciné

Genres de prédilection

Comédie dramatique : 41 %
Comédie : 36 %
Drame : 15 %
Romance : 8 %

Ses stats sur AlloCiné

11
Vidéos
130
Photos
66
News
1525
Fans

A tourné le plus avec

Eric Rohmer
Eric Rohmer
6 films
L'arbre, le maire et la médiathèque (1992), 4 aventures de Reinette et Mirabelle (1987), Les nuits de la pleine lune (1984), La Femme de l'aviateur (1980), Perceval le Gallois (1978), Le Genou de Claire (1970)
André Dussollier
André Dussollier
4 films
Musée haut, musée bas (2007), Un air si pur (1997), Le Colonel Chabert (1993), Perceval le Gallois (1978)
Gérard Depardieu
Gérard Depardieu
4 films
Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté (2012), Potiche (2010), Le Colonel Chabert (1993), Uranus (1990)
Sandrine Kiberlain
Sandrine Kiberlain
4 films
Les Femmes du 6e étage (2011), Rien sur Robert (1998), Beaumarchais, l'insolent (1996), L'Irrésolu (1993)
Karin Viard
Karin Viard
4 films
Potiche (2010), Les Invités de mon père (2009), Paris (2008), Riens du tout (1992)
Le Coût de la Vie (2002), Pas de scandale (1998), L'Irrésolu (1993), Tout ça... pour ça ! (1992)
Anne Fontaine
Anne Fontaine
4 films
Gemma Bovery (2014), La Fille de Monaco (2008), Pas de scandale (1998), P.R.O.F.S. (1985)
Alceste à bicyclette (2013), Les Femmes du 6e étage (2011), Le Coût de la Vie (2002), L'Année Juliette (1995)
Musée haut, musée bas (2007), Confidences trop intimes (2003), Les Oreilles entre les dents (1987), P.R.O.F.S. (1985)
Michel Blanc
Michel Blanc
3 films
Musée haut, musée bas (2007), Toxic affair (1992), Uranus (1990)
Musée haut, musée bas (2007), Le Coût de la Vie (2002), P.R.O.F.S. (1985)
Jean-Philippe (2005), Hommes, femmes : mode d'emploi (1996), Tout ça... pour ça ! (1992)
Edouard Baer
Edouard Baer
3 films
Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté (2012), Molière (2007), Rien sur Robert (1998)
Commentaires
  • annepoitou

    il me fascine ;c'est quelqun hors norme tant pis s'il enerve certains ,son sens de l'à propos et spectaculaire;

  • angelabassompierre

    fabrice luchini était coiffeur et prenait des cours de théâtre, en emphase, il est expansif, se laisse absorber par ses personnages. premier film que j'avais regardé était la discrète où il se prête au jeu de devoir séduire une jeune femme. Bien macho, genre pas + de 25 ans, qu'elle soit mignonne et autre. il tarde à agir et elle s'attache, ensuite, on ne cerne pas trop s'il est amoureux ou juste joueur....
    dans la maison d'Ozon, c'est hallucinant comme il est à la botte de cet ado!
    comme si un professeur volait un sujet de son collègue, ils nous apprennent plutôt que de tricher ne dure qu'un temps et à un moment c'est sanctionné, puni, découvert et voilà c'est la conscience de chacun. ok c'est un film et sans doute pour l'effet comique, il est exclu pour ça.
    en ce casting avec kristin scott thomas, quel couple magnifique!

  • Alex-Stryker59

    J'aimerais qu'il soit le méchant dans un James Bond

  • Alain B.

    Je viens de voir Alceste , j'ai été transporté dans mon adolescence à l'époque où mes héros étaient Alceste et Saint Just, puis les jésuites on tenté de m'apprendre la "restriction mentale"
    L'enfer ! J'ai commis un petit poulet sur Ré la blanche que j'aurais voulu offrir à Mr Luchini .Je ne sais pas comment faire .Cependant je crois qu'il est accessible sur Facebook à mon adresse. Encore bravo pour ce que vous faîtes ! Grand merci pou Céline!

  • Fab'i

    Pas exceptionnel en tant qu'acteur, mais au théâtre, excellent !
    Un vrai passionné, il m'as donné l'envie de lire des livres... (Cioran, Nietzsche, Sartre,...)

  • Sh?kiin?

    Homme intelligent et jeu naturel

  • Aurelie G.

    Un acteur fascinant. Un peu comme Fab'i il m'a donné l'envie de lire. Merci.

  • Dany R.

    Fabrice Luchini est un homme intelligent , mais parfois on le voudrait plus modeste . malgrè son humour , il cache un côté un peu prétentieux .

  • angelabassompierre

    expansif!!! des fois too much je pense, seulement bon c'est de jouer dans "la Discrète", ça lui allait tout à fait bien! Avec François Ozon j'ai beaucoup aimé 'dans la maison" , le lycée était construit depuis un an à peine, la chance!!!! nous c'était un de ces lycées à faire peur et l'équipement datait du début on imagine. Il est des fois dans l'excès seulement au moins on ne s'ennuie pas et j'aime les questions qu'il se pose. Alceste, il devait jouer le mec crevard, rends moi mon € ça Harpagon plutôt et là dans 'gemma", j'irai regarder.

  • Marla-Jane

    Luchini jouerait-il toujours le même rôle ? La réponse ici: http://marlasmovies.blogspot.f...

  • suk b.

    ah Fabrice... je viens de te voir dans gemma ...

    comment t'as fait pour arnaquer autant de monde avec ta petite palette aussi vaste qu'une flaque d'eau ..

    t'es un véritable génie !

    40 ans dans le cinéma .. et encore personne n'a découvert ta supercherie ...

    1 seul visage 1 seule voix 1 seul trait de caractère pour combien ???

    40 roles ???

    t'es génial ..

    franchement bravo .. ton nom sera immortalisé dans le cinéma francais comme le pire des imposteurs ...

    t'es un véritable maitre ...

  • Helretik

    Tellement excentrique... avec le temps, on finit par l'adorer.

Voir les commentaires
Back to Top