Notez des films
Mon AlloCiné
    Bette Davis

    État civil

    Métiers Actrice, Productrice
    Nom de naissance

    Ruth Elizabeth Davis

    Nationalité Américaine
    Naissance 5 avril 1908 (Lowell, Massachusetts - États-Unis)
    Décès 6 octobre 1989 à l'age de 81 ans (Neuilly-sur-Seine - France)

    Biographie

    Soixante ans de carrière et cent un films à son actif. Si les chiffres sont éloquents cette phrase ne peut, à elle seule, résumer la carrière de celle qu’on surnommait La Reine d’Hollywood, ou encore La Première Dame du grand écran américain.

    Élevée, avec sa sœur Barbara, par leur mère photographe - qui divorce de leur père en 1915 (fait rare à l’époque) - Ruth Elizabeth Davis fait ses premiers pas sur les planches alors qu’elle est étudiante à la Cushing Academy d’Ashburnham, dans la pièce Le Songe d’une nuit d’été. La jeune femme suit ensuite les cours de danse de Martha Graham et s’inscrit aux cours de théâtre de la John Murray Anderson’s Acting Dramatic School à New York. Dès 1928 elle rejoint la troupe de théâtre dirigée par George Cukor et joue à Broadway dans Broken Dishes l’année suivante. En 1930, Bette Davis est remarquée par les studios Universal qui lui proposent un contrat, elle tourne alors dans The Bad Sister d’Hobart Henley et enchaîne avec cinq films insignifiants. Les dirigeants du studio trouvant son physique ingrat ne renouvellent pas son contrat. Déçue par les rôles qu’on lui propose au cinéma, Bette Davis décide de rentrer à New York afin de retourner à son premier amour : le théâtre. Mais le comédien George Arliss, sous contrat avec la Warner, lui demande d’être sa partenaire dans L'Homme qui jouait à être Dieu. Dans ce premier rôle important, la jeune actrice montre l’étendue de son talent. Les frères Warner lui font signer un contrat de sept ans (qui se conclura au final par 16 années de collaboration mouvementée), Bette Davis tourne alors dans The Rich are always with us aux côtés d’une autre actrice de théâtre Ruth Chatterton. Les frères Warner tentent de la changer, la rendant plus blonde et lui imposant un régime afin que la jeune femme corresponde aux standards de beauté des années 30.


    En 1932, elle épouse Harmon Nelson (dont elle divorcera en 1938) et fait la rencontre du réalisateur Michael Curtiz, avec lequel elle collaborera au total à 7 reprises entre 1932 et 1939. Elle fait sensation grâce à son interprétation de vénéneuse séductrice dans Ombres vers le Sud et montre un côté plus sensible dans Vingt mille ans sous les verrous où elle donne la réplique à Spencer Tracy. Poursuivant sur sa lancée, elle tourne sous la direction de William Dieterle dans Fashions of 1934 et Fog Over Frisco. La même année, la RKO prépare l’adaptation de Servitude humaine de Somerset Maugham : Bette Davis - qui désire obtenir le rôle de Mildred - harcèle Jack Warner afin que celui-ci la laisse tourner pour un autre studio. Après plusieurs mois, celui-ci accepte de "prêter" la comédienne à la RKO pour L'Emprise de John Cromwell. Sa grandiose interprétation de Mildred, une serveuse perverse qui mène un étudiant en médecine à sa perte, lui vaut la première nomination à l’Oscar de la meilleure actrice de sa carrière. Mais surtout, le succès pousse les frères Warner à lui confier des rôles plus importants, notamment dans Ville frontière d’Archie Mayo et surtout dans L'Intruse de Alfred E. Green. Bette Davis est incroyable de justesse dans ce rôle d’ancienne actrice de théâtre devenue alcoolique. Une prestation qui lui vaut le premier Oscar de sa carrière.

    Pourtant les frères Warner refusent de lui confier le rôle de la reine Elisabeth 1er dans Mary Stuart et lui proposent des scénarios qui ne semblent pas lui convenir. Célèbre pour son fort tempérament, Bette Davis rompt son contrat et intente un procès à la Warner depuis Londres où elle s’installe. L’actrice perd le procès mais Jack Warner, désormais conscient du potentiel de la comédienne, lui rembourse les frais et lui confie des scénarios de meilleure qualité et des rôles forts à la mesure de son talent : elle incarne une prostituée dans Femmes marquées (1937) de Lloyd Bacon aux côtés d’Humphrey Bogart, est la femme d’Henry Fonda dans le drame Une certaine femme (id.) d’Edmund Goulding, partage l’affiche de L'Aventure de minuit (id.) avec Leslie Howard et Olivia de Havilland, incarne avec brio la reine Elizabeth dans La Vie Privée d'Elisabeth d'Angleterre (1939) de Michael Curtiz, et est bouleversante dans le drame Victoire sur la nuit (1939),…
    A la fin des années 30, Bette Davis enchaîne les rôles sans pour autant tout accepter. La comédienne refuse d’interpréter Scarlett O’Hara dans Autant en emporte le vent prétextant qu’Errol Flynn (qui devait incarner Rhett Butler) n’était pas assez bon acteur. Elle accepte par ailleurs le rôle principal de L'Insoumise de William Wyler - dont l’histoire ressemble étrangement à celle d’Autant en emporte le vent – et dans lequel elle retrouve Henry Fonda. Bette Davis reçoit l’Oscar de la meilleure actrice tandis que William Wyler est nommé en tant que meilleur réalisateur. Un succès qui fit de Bette Davis et William Wyler les atouts majeurs du studio. Ils collaboreront ensemble à deux autres reprises pour La Lettre en 1940 et La Vipère en 1941. Deux longs métrages pour lesquels ils furent, tous deux, nommés aux Oscars. Mais le duo se dispute et William Wyler met fin à leur collaboration.

    Bette Davis poursuit sur sa lancée avec Une Femme cherche son destin (1942) d’Irving Rapper pour lequel elle décroche sa sixième nomination aux Oscars et devient La reine des studios Warner. La même année elle fonde le Hollywood Canteen, un organisme d’aide aux combattants de la seconde guerre mondiale où les acteurs se transforment en serveurs. Une initiative qui donnera lieu, deux ans plus tard, à un long métrage musical dans lequel elle tient le rôle principal. En 1945, elle épouse l’artiste William Grant Sherry (dont elle divorcera en 1950 et avec lequel elle aura une fille Barbara Davis Hyman). En 1949, elle tourne dans La Garce de King Vidor, mais le tournage se passe très mal avec le réalisateur. Bette Davis demande alors à Jack Warner de trouver un compromis : elle termine le film à la condition que Warner la libère de son contrat. La même année, on lui propose de remplacer Claudette Colbert, blessée lors d’un tournage, dans Eve de Joseph L. Mankiewicz. Bette Davis incarne Margo Channing, une actrice adulée de tous trahie par Eve (Anne Baxter), son assistante et amie. Montrant avec brio la concurrence qui existe entre les artistes, le film est considéré comme un chef d’œuvre du 7ème art. Bette Davis y est grandiose, le rôle de Margo marque l’apogée de la carrière de la comédienne. Celle-ci avouera d’ailleurs en 1983, dans une interview : "Dès le premier tour de manivelle aucun film ne me donna autant de satisfaction. Ce fut un grand film, dirigé par un grand metteur en scène, avec une distribution idéale… Après la projection, je pus dire à Joseph (Mankiewicz), qu’il m’avait ressuscitée."

    Lors du tournage du film, Bette Davis et son partenaire à l’écran Gary Merrill tombent follement amoureux. L’actrice divorce de William Grant Sherry le 5 juillet 1950 et épouse Gary Merrill le 28 juillet 1950. Le couple adopte une petite fille qu’il prénomme Margot en hommage au personnage joué par Bette Davis. Le film de Joseph L. Mankiewicz reçoit 14 nominations aux Oscars et décroche 6 statuettes (parmi lesquelles celles du meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur scénario). Battue aux Oscars par Judy Holliday (pour Comment l'esprit vient aux femmes), Bette Davis reçoit néanmoins le Prix d'interprétation féminine à Cannes. Traversant, l’année suivante, une crise existentielle dans La star de Stuart Heisler, elle tourne aux côtés de son époux en 1951 dans Another Man's Poison et l’année suivante dans Appel d'un inconnu. Mais les rôles se font plus rares et la carrière de la comédienne est sur le déclin. En 1960, Bette Davis et Gary Merrill divorcent. Au même moment Frank Capra lui offre le rôle principal de son dernier long métrage Milliardaire pour un jour. Si la prestation de Bette Davis est parfaite, l’ambiance lors du tournage est très tendue avec les deux autres vedettes du film : Glenn Ford et Hope Lange. Frank Capra avouera par la suite que Peter Falk était le seul acteur à ne pas avoir posé de problèmes pendant le tournage.

    Le dernier rôle marquant de sa carrière, Bette Davis le doit à Robert Aldrich qui lui propose d'incarner Jane dans Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?. Elle joue la sœur d’une autre actrice au tempérament de feu Joan Crawford. Les comédiennes se détestaient, leur collaboration sur le tournage est donc particulièrement tendue. Cependant, le film sera un véritable triomphe critique et public. D’un budget d'environ 980.000 dollars, Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? rapporta plus de 9 millions. Bette Davis est nommée une dernière fois aux Oscars pour ce film. Le metteur en scène propose aux comédiennes de tourner une seconde fois sous sa direction dans Chut, Chut, chère Charlotte. Joan Crawford décline l’offre, Bette Davis accepte d’incarner Charlotte et impose son amie Olivia de Havilland pour le rôle de Miriam Deering. L’actrice est ensuite de moins en moins présente sur les écrans. Elle apparaît néanmoins aux castings de La Mort frappe trois fois (1964), Confessions à un cadavre (1965) ou L' Argent de la vieille (1972). Sa dernière apparition sur grand écran se fait dans le drame Les Baleines du mois d'Août dans lequel elle donne la réplique à Lillian Gish.

    Biographie rédigée par Laëtitia Forhan

    Ses premiers pas à l'écran

    Waterloo Bridge
    Waterloo Bridge
    1931
    The Bad Sister
    The Bad Sister
    1931
    Seed
    Seed
    1931
    Way Back Home
    Way Back Home
    1932

    Ses meilleurs films et séries

    Eve
    Eve
    1950
    L'Insoumise
    L'Insoumise
    1938
    L'Argent de la vieille
    L'Argent de la vieille
    1972
    Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?
    Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?
    1962

    Sa carrière en chiffres

    58
    Années de carrière
    7
    Récompenses
    76
    Films
    1
    Série
    19
    Nominations
    13,7 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 58 %
    Comédie : 15 %
    Thriller : 15 %
    Policier : 12 %

    Ses stats sur AlloCiné

    1
    Vidéo
    35
    Photos
    11
    News
    122
    Fans

    A tourné le plus avec

    Humphrey Bogart
    Humphrey Bogart
    8 films
    Michael Curtiz
    Michael Curtiz
    6 films
    La Vie Privée d'Elisabeth d'Angleterre (1939), Le Dernier round (1937), Femmes marquées (1937), Jimmy the Gent (1934), Vingt mille ans sous les verrous (1932), Ombres vers le Sud (1932)
    Olivia de Havilland
    Olivia de Havilland
    5 films
    Chut, Chut, chère Charlotte (1964), Remerciez votre bonne étoile (1943), In This Our Life (1942), La Vie Privée d'Elisabeth d'Angleterre (1939), L'Aventure de minuit (1937)
    Edmund Goulding
    Edmund Goulding
    4 films
    Le Grand mensonge (1941), Victoire sur la nuit (1939), La Vieille fille (1939), Une certaine femme (1937)
    Joseph Cotten
    3 films
    L'Argent de la vieille (1972), Chut, Chut, chère Charlotte (1964), La Garce (1949)
    James Cagney
    3 films
    Les Cadavres ne portent pas de costard (1982), Fiancée contre remboursement (1941), Jimmy the Gent (1934)
    Gary Merrill
    Gary Merrill
    3 films
    Appel d'un inconnu (1952), Another Man's Poison (1951), Eve (1950)
    Henry Daniell
    3 films
    Watch on the Rhine (1943), L'Etrangère (1940), La Vie Privée d'Elisabeth d'Angleterre (1939)
    Leslie Howard
    Leslie Howard
    3 films
    L'Aventure de minuit (1937), La Forêt pétrifiée (1936), L'Emprise (1934)
    Le Seigneur de l'aventure (1955), La Vipère (1941), La Lettre (1940)
    Leonard Mudie
    3 films
    Le Blé est vert (1945), La Lettre (1940), Victoire sur la nuit (1939)
    Claude Rains
    3 films
    Femme aimée est toujours jolie (1944), Une Femme cherche son destin (1942), Juarez (1939)
    Joan Crawford
    Joan Crawford
    3 films
    Les Cadavres ne portent pas de costard (1982), Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (1962), Hollywood Canteen (1944)
    Vincent Price
    3 films
    Les Baleines du mois d'Août (1987), Les Cadavres ne portent pas de costard (1982), La Vie Privée d'Elisabeth d'Angleterre (1939)
    Commentaires
    • Elise L.
      Actrice absolument incroyable ! On ne voit qu’elle à l’écran.
    • ClyGwentas
      C'était une grande actrice avec un style totalement à part des esthétiques de l'époque, mélange de charisme intense et d'une classe incroyable.
    • Estonius
      Manque à la filmographieThe Anniversary (1968) de Roy Baker
    • Alex Logiquement Mesturoux
      J'adore Bette Davis <3
    • kikiladoucette
      Cette actrice est tout simplement...géniale.
    Voir les commentaires
    Back to Top