Mon AlloCiné
Uli Edel
facebookTweet
Métiers Réalisateur, Scénariste
Pseudo

Ulrich Edel

Nationalité Allemand
Naissance 11 avril 1947 (Neuenberg - Allemagne)
Age 71 ans
37
ans de carrière
20
films et séries tournés
3
nominations

Biographie

Après avoir étudié le théâtre à l'université, Uli Edel intègre la Munich Film School aux côtés de Bernd Eichinger. Il obtient son diplome et travaille en tant qu'assistant réalisateur de Douglas Sirk sur deux téléfilms. En 1981, il retrouve son ami Eichinger qui produit son premier film Moi, Christiane F. ..13 ans, droguée et prostituée, film choc qui s'avère un succès critique et public inattendu. Le couple se retrouve huit ans plus tard pour le très controversé Dernière Sortie pour Brooklyn, adapté du best-seller d'Hubert Selby Jr.. Le film est un nouveau succès critique et confirme la bonne réputation du cinéaste, malgré un accueil mitigé du public. Ses films suivants son des échecs, tant publics que critiques, le plus grand étant Body avec Madonna en 1993, qui obtient six nominations aux Razzie Awards. A l'inverse, il réalise plusieurs épisodes de la série à succès Oz. En 2008, il re... Lire plus

Filmographie

Pay The Ghost
Pay The Ghost
Date de sortie inconnue
La Bande à Baader
La Bande à Baader
12 novembre 2008
L'Anneau sacré
L'Anneau sacré
Date de sortie inconnue
Evil Never Dies
Evil Never Dies
Date de sortie inconnue
Jules César
Jules César
Date de sortie inconnue
King of Texas
King of Texas
Date de sortie inconnue
Les Brumes d'Avalon
Les Brumes d'Avalon
Date de sortie inconnue
Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

Photos

31 Photos
Commentaires
  • Florent L.
    J'ai regardé comme film d'Uli Edel La Bande à Baader, un film retraçant l'histoire de la Fraction Armée Rouge, organisation terroriste communiste des années 1970-1980, opérant principalement en Allemagne de l'Ouest (République Fédérale Allemande).Techniquement, Uli Edel s'est bien mettre en avant le côté technique de ses films : les acteurs sont bien choisis, les musiques s'accordent parfaitement avec les phases d'actions ou les phases plus calmes, etc...Après, pour La Bande à Baader toujours, je regrette qu'il est préféré faire un film d'action plutôt qu'un film vraiment politique. En effet, on ne retrouve pas assez le discours antiimpérialiste de la Fraction Armée Rouge dans le film.
Voir les commentaires
Back to Top