Mon AlloCiné
Stanley Holloway
facebookTweet
Métier Acteur
Nationalité Britannique
Naissance 1 octobre 1980
Décès 30 janvier 1982 à l'age de 1 an
45
ans de carrière
27
films et séries tournés
1
nomination

Filmographie

Istanbul mission impossible
Istanbul mission impossible
Date de sortie inconnue
Le Voyage de la peur
Le Voyage de la peur
Date de sortie inconnue
Dr. Jekyll et Mr. Hyde (TV)
Dr. Jekyll et Mr. Hyde (TV)
Date de sortie inconnue
La Vie privée de Sherlock Holmes
La Vie privée de Sherlock Holmes
Date de sortie inconnue
Istanbul, mission impossible
Istanbul, mission impossible
Date de sortie inconnue
Target : Harry
Target : Harry
3 octobre 1979
Première victoire
Première victoire
1 mai 1965
Ten Little Indians
Ten Little Indians
Date de sortie inconnue
Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries
Commentaires
  • Plume231
    L'Héroïque parade (1944) de Carol Reed [img]http://www.rarefilmposters.com...[/img] Synopsis : Juin 1940. Encerclé par l'armée allemande à Dunkerque, le corps expéditionnaire britannique rembarque d'urgence vers l'Angleterre. Au lendemain de cette débâcle, de nombreux civils sont appelés sous les drapeaux. L'entraînement de sept d'entre eux, jusque-là peu familiers des choses militaires et, pour tout dire, peu motivés par la guerre est laborieux. Devenus de bons soldats grâce au lieutenant Jim Perry, ils sont envoyés sur le front nord-africain... [img]http://images.buyitsellit.com/...[/img] Critique : Une oeuvre "de camp d'entrainement", tournée pendant la Guerre, un peu à la manière "Full Metal Jacket" avec une première partie dans le camp d'entrainement et une seconde sur le Front. Et comme dans le film de Kubrick, la première partie est beaucoup plus intéressante que la deuxième. Mais la comparaison s'arrête là car l'ambiance qui se dégage du film de Reed est nettement plus humaine et chaleureuse. Le casting, mené par un jeune mais très charismatique David Niven, est royal et la réalisation de Carol Reed du point de vue technique est absolument parfaite. Ce n'est pas du grand cinéma mais c'est du solide et du sans-bavure. Note : 14/20 (***) [img]http://cf1.imgobject.com/backd...[/img]
  • Plume231
    Heureux Mortels (1944) de David Lean [img]http://t2.gstatic.com/images?q...[/img] Synopsis : Juste après la Première Guerre mondiale, les Gibbons, une famille appartenant à la classe moyenne la moins aisée, vont s'installer dans une maison des faubourgs du sud de Londres. Leur vie est bercée par les événements historiques de l'époque... [img]http://www.favorite-movies.net...[/img] Critique : Premier film en solo et premier film en couleurs (dès son deuxième, il a pas perdu de temps!!!) pour David Lean. Le ton est légèrement propagandiste (mais bon on était en 1944 et il restait un an avant de les niquer définitivement ces put.... de nazis!!!) et David Lean, un peu englué dans la personnalité de Noël Coward auteur de la pièce originale, ne donne pas la petite touche de puissance (qu'il lui était bien personnel par la suite!!!) qui aurait donné un grand film. Mais Lean avait du métier, c'est incontestable, et filme sobrement et intelligemment l'ensemble à l'exemple d'une séquence où on annonce un décès dans la famille et où la caméra reste pudiquement à distance au lieu de tomber dans un lourd mélo larmoyant. Mais (oui, encore mais!!!), le meilleur du film vient surtout de la distribution aussi talentueuse que prestigieuse en particulier Robert Newton totalement à l'aise dans un rôle sympathique, à mille lieues du rôle de l'ignoble Bill Sikes qu'il jouera trois ans plus tard dans "Oliver Twist" du même David Lean (en gros c'est ce qu'on appelle un grand acteur!!!). Un bon drame familial. Note : 14,5/20 (***) [img]http://www.moviemail-online.co...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top