Mon AlloCiné
    John Sturges
    facebookTweet
    Métiers Réalisateur, Producteur, Monteur
    Nationalité Américain
    Naissance 3 janvier 1910 (Oak Park - Illinois)
    Décès 18 août 1992 à l'age de 82 ans (San Luis Obispo - Californie)
    38
    ans de carrière
    39
    films et séries tournés
    4
    nominations

    Biographie

    John Eliot Sturges fait ses débuts dans le cinéma en tant que monteur (Gunga Din, Drôle de mariage, Ses trois amoureux,…). Durant la seconde guerre mondiale il met en scène divers documentaires et films d’entrainements pour l’Armée de l’air des Etats-Unis. Démobilisé, il est engagé par la Columbia. En 1946, il réalise The Man Who Dared, l’histoire d’un journaliste se faisant passer pour un meurtrier, premier d’une série de films dits "de série B" (Le Signe du bélier, Right Cross, La Capture …). Après avoir dirigé Barbara Stanwyck (Jeopardy) et Louis Calhern (The Magnificent Yankee) il signe, en 1953, Fort Bravo son tout premier western à succès. L’année suivante John Sturges met en scène Un homme est passé avec Spencer Tracy (qu'il retrouve après Le Peuple accuse O'Hara en 1953), sorte de "western moderne", qui bien que situé dans l'après-guerre, ...
    Lire plus

    Filmographie

    L'Aigle s'est envolé
    L'Aigle s'est envolé
    1 janvier 1977
    Un silencieux au bout du canon
    Un silencieux au bout du canon
    Date de sortie inconnue
    Chino
    Chino
    Date de sortie inconnue
    Joe Kidd
    Joe Kidd
    11 août 1972
    Les Naufragés de l'espace
    Les Naufragés de l'espace
    Date de sortie inconnue
    Destination Zebra, station polaire
    Destination Zebra, station polaire
    Date de sortie inconnue
    Sept secondes en enfer
    Sept secondes en enfer
    24 juillet 1968
    Station 3 ultra secret
    Station 3 ultra secret
    Date de sortie inconnue
    Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

    Photos

    83 Photos

    News

    Commentaires
    • lilybelle91
      Un grand movie maker américain, spécialiste de série B de grand standing...un peu trop méconnu et souvent sous estimé !
    Voir les commentaires
    Back to Top