Mon AlloCiné
    Valerio Mastandrea
    facebookTweet
    Métiers Acteur, Producteur, Producteur associé plus
    Nationalité Italien
    Naissance 14 février 1972 (Rome, Italie)
    Age 47 ans
    21
    ans de carrière
    35
    films et séries tournés

    Biographie

    Valerio Mastandrea est un des plus grands acteurs italiens actuels. Il fait ses débuts à 19 ans dans une émission de télévision populaire présentée par Maurizio Costanzo. Le comédien se lance ensuite sur les planches avec succès.C'est par hasard que Valerio fait son entrée dans le monde du cinéma. Nous sommes au milieu des années 90 et le comédien obtient des petits rôles dans Les Voleurs de cinéma ou Palerme-Milan, aller simple. En 1996, l'artiste fait parler de lui en incarnant Enzo dans le film indépendant Cresceranno I Carciofi A Mimongo. Ce rôle lui permet de sortir de l'ombre ; il s'affirme ainsi l'année suivante dans Devenir adulte, qui lui vaut le Prix d'interprétation masculine au Festival de Locarno.En 2002, l'italien est dirigé par Florent Siri dans le thriller musclé Nid de guêpes avant de se retrouver devant la caméra d'Ettore Scola dans Gente di ...
    Lire plus

    Filmographie

    Euforia
    Euforia
    20 février 2019
    La Prophétie du tatou
    La Prophétie du tatou
    Date de sortie inconnue
    Troppa Grazia
    Troppa Grazia
    26 décembre 2018
    The Place
    The Place
    30 janvier 2019
    Fais de beaux rêves
    Fais de beaux rêves
    28 décembre 2016
    Fiore
    Fiore
    22 mars 2017
    Perfetti Sconosciuti
    Perfetti Sconosciuti
    Date de sortie inconnue
    La felicità è un sistema complesso
    La felicità è un sistema complesso
    Date de sortie inconnue
    Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

    Photos

    26 Photos

    News

    Commentaires
    • Jean B.
      Je vais voir Non Pensarci vendredi soir. J'ai déjà apprécié Valerio Mastandrea dans Gli Equilibristi.
    • conrad7893
      un acteur charismatique avec un beau regard je l'avais déjà vu dans les équilibristes , là je le retrouve dans viva la liberta
    Voir les commentaires
    Back to Top